Clermont n'a pas fait dans le détail

Battus en match d'ouverture chez les Saracens (30-23), les Clermontois se sont imposés très largement face aux Anglais de Sale 35-3. Aussi reprennent-ils une place de potentiel qualifié pour la suite de la compétition.

Clermont n'a pas fait dans le détail
Clermont n'a pas fait dans le détail à l'image de Rougerie. Crédit photo: asm-rugby.com

La poule 1, ou la poule de la mort, est l'une sinon la plus relevée de cette European Champions cup. La seconde journée proposait un match de haut de classement entre le Munster et les Saracens ainsi qu'un autre, où la victoire était primordiale entre Clermont et Sale.

 

Munster 14-3 Saracens

Thomond park, un vendredi soir pluvieux, une Red army au rendez-vous et tous les ingrédients d'une embuscade irlandaise sont réunis contre les Saracens.

Le score reste nul et vierge jusqu'à ce que Keatley (bourreau de Sale lors de la première journée) sanctionne un hors-jeu anglais à la 26ème minute (3-0).

Suite à une faute en mêlée fermée, Farell trouve la touche dans le camp du Munster. Il faut tout de même attendre la demi-heure pour voir la première incursion des Sarries dans les 22 mètres adverses. Dès lors, les visiteurs accentuent la pression et obtiennent une belle pénalité que l'ouvreur anglais manque (toujours 3-0). A la 36ème minute, Farell trouve enfin la cible et égalise (3-3).

A la sirène, le Munster domine une nouvelle fois les Saracens en mêlée fermée. L'occasion pour son buteur de donner l'avantage aux locaux mais ce sera partie remise puisque le gonfle passe à côté des perches.

Au retour des vestiaires, les Sarries butent sur un mur rouge. Malgré tout, le terrible Chris Ashton déchire la défense irlandaise et s'échappe sur une vingtaine de mètres avant de délivrer une passe au pied pour Strettle qui termine en touche.

Le fait de jeu

Le tournant du match intervient à la 52ème minute, lorsque le pilier Gill reçoit un carton jaune pour un plaquage dangereux. Double sanction puisque, au-delà du fait qu'ils vont jouer à 14 pendant dix minutes, Keatley ajoute 3 points au compteur du Munster (6-3).

Même en infériorité numérique, les Saracens continuent d'attaquer, en vain. Pire, le Munster inscrit un nouvel essai par l'intermédiaire de Conway, refusé injustment par l'arbitrage vidéo (58'). Les locaux n'en démordent pas et, à l'heure de jeu, suite à une énième pénaltouche, Kilcoyne marque enfin (11-3).

Le Munster creuse un peu plus l'écart grâce à un drop de Keatley à la 65 ème minute (14-3). L'ouvreur irlandais, peu inspiré au pied ce vendredi soir, affiche des statistiques à l'image de la météo (2 sur 6). Fort heureusement pour les Anglais sans quoi le score aurait été bien plus lourd.

Le carton jaune aura été le fait de jeu du match. Les Sarries n'auront jamais été en mesure d'inquiéter les pensionnaires de Thomond Park qui, grâce à cette victoire, prennent seuls le leadership de la poule 1. Les Saracens, quant à eux, rentrent avec 0 point en Angleterre.

Inpho/munsterrugby.ie

Munster

1 essai par Kilcoyne (60')

2 pénalités par Keatley (26', 52')

1 drop par Keatley (65')

Saracens

1 pénalité par Farell (36')

 

 

Clermont 35-3 Sale Sharks

Durant toute la semaine, il fallut panser les plaies du match d'ouverture en Angleterre. La rencontre de ce dimanche est à nouveau contre un club d'outre-Manche. Les Sharks de Sale se présentaient au Marcel-Michelin.

Il fallait gagner pour soigner les maux causés par la défaite du weekend dernier chez les Saracens (30-23). Malgré le point de bonus défensif glâné, les Clermontois sont passés très près de la victoire.

Dans une rencontre cruciale, le malheur était promis aux vaincus. Alors ni Jaunards, ni Sharks ne pouvaient se permettre une nouvelle défaite.

Avec une météo clémente et une "Yellow army" garnissant les tribunes de Marcel-Michelin, l'AS Clermont-Auvergne attaque pied au plancher ce rendez-vous.

Dès le coup d'envoi, l'envie clermontoise se fait sentir mais ce n'est qu'au quart d'heure de jeu qu'ils ouvrent le score. Suite à une touche perdue par les Britanniques dans les 22m clermontois, Davies amorce une contre-attaque éclaire pour servir Abendanon qui file le long de la ligne de touche. Lopez transforme du bord de touche (15', 7-0).

"On a encore du travail, on est loin d'être parfaits."

Le troisième-ligne aile et capitaine du jour, Julien Bonnaire, avoue les difficultés de son équipe. Des fautes et autres maladresses qui coûtent des points précieux aux locaux. Sur le renvoi des Sharks, une obstruction de Fritz Lee permet à Danny Cipriani d'ouvrir le compteur des Anglais (17', 7-3).

Jonathan Davies doit laisser sa place prématurément à Aurélien Rougerie. Blessé à l'épaule, la participation du Gallois aux test-matchs est compromise.

Le premier acte est ponctué de maladresses et turn-over de part et d'autre. Dans tous ces lancements de jeu hasardeux, la défense clermontoise semble néanmoins prendre la mesure de son adversaire.

Les équipes rentrent aux vestiaires sur le score de 13-3, Lopez ayant continué son 100% grâce à deux pénalités à la 26ème et 30ème minutes de jeu.

Les 17 591 spectateurs se demandent comment les Clermontois vont-ils pouvoir décrocher le point de bonus offensif ?

La seconde mi-temps reprend sur un faux rythme. Les mêmes bases que la première, autrement dit, beaucoup de temps de jeu mais stériles. Pour une équipe des Sharks fébrilent à l'extérieur, ils tiennent le choc face au leader du Top 14.

A la 50 ème minute, Lopez passe une troisième pénalité (4/4). La bataille des rucks est remportée par les locaux mais les erreurs individuelles continuent de faire avorter les belles phases de jeu.

Les 25 dernières minutes fatale aux Sharks

Les efforts fournis par les Clermontois sont récompensés à la 55ème minute de la rencontre lorsque, Camille Lopez distille une magnifique passe au pied qui lobe Tom Brady et retombe parfaitement dans les bras de Nalaga. Ce dernier, à l'entrée des 22m, n'a plus qu'à rentrer sa course et aller à dame (21-3, non transformé).

Getty Image

Les Sharks tentent tant bien que mal de réagir. Ils bénéficient d'une belle touche avec lancé à suivre à 5 mètres de la ligne clermontoise. Malheureusement pour eux, ils "vendangent" à nouveau leur attaque et Clermont se dégage.

Les Britanniques multiplient les phases offensives mais se heurtent en permanence au mur jaune.

La victoire acquise, les hommes de Franck Azéma visent désormais le point de bonus offensif. Il reste six minutes à jouer et Nalaga s'offre un doublé (28-3) et permet d'espérer encore. C'est finalement l'emblématique Aurélien Rougerie qui libère tous les supporters clermontois (76', 35-3). Deux essais similaires inscrits en contre-attaque.

"Le contrat est rempli"

Avec 5 points de plus au classement, l'ASM de Julien Bonnaire a rempli son objectif pour cette journée de Champions Cup. De plus, ils ne permettent pas aux Anglais de rester dans les limites du bonus défensif.

La double confrontation avec le Munster en décembre s'annonce explosive.

Clermont

4 essais par Abendanon (15'), Nalaga (55', 74') et Rougerie (76')

3 transformations par Lopez (16', 75' et 76')

3 pénalités par Lopez (26', 30', 50')

Sale

1 pénalité par Cipriani (17')

Classement de la Poule 1

1. Munster 8pts

2. Clermont 6pts

3. Saracens 5pts

4. Sale Sharks 1pt

Prochaine journée le 6 décembre 2014

Sale - Saracens

Munster - Clermont