ERCC : Coup de force franco-anglais

Les pensionaires du Top 14 et de la Premiership se partagent les tickets pour les quarts de finale de la Champions Cup. Seul le Leinster tente de faire exister l'Irlande sur la nouvelle carte du rugby européen.

ERCC : Coup de force franco-anglais
Mathieu Bastareaud et les Toulonnais sont candidats à leur propre succession.

Au printemps dernier le rugby européen s'est disputé autour de la suite à donner à la coupe d'Europe. Considérée comme injuste et inégale, la H Cup, adorée des Celtes (Irlande, Ecosse, Pays de Galle) doit battre en retraite. Pour une fois associés, Français et Anglais imposent leur vision. L'ERC laisse sa place à l'EPRC et la Champions Cup découle de cette refonte des instances rugbystiques du Vieux Continent.

9 mois après, la première édition de la nouvelle coupe d'Europe accouche d'octuplés. Huit gros babars du rugby continental qui se sont extirpés des phases de poules pour lutter pour ce nouveau trophée. Et une chose est sure, les Français et les Anglais sont les grands gagnants de cette première gestation.

Avec 4 qualifiés les Anglais sont les plus représentés. Les sujets de sa majesté auront à coeur de rallier Londres en mai prochain pour soulever la première ERCC de l'Histoire. Eux qui n'ont pas goûté aux sommets européens depuis les Wasps en 2007.

Mais les Français semblent en meilleure posture. En effet les trois représentants, Clermont, Toulon et le racing, reçoivent lors du quart de finale. Toulon et Clermont, s'ils passent ce premier ecueil, pouront même choisir le lieu de leur demi-finale. Seul le Leinster essaie de se faire une place dans ce remake de l'Entente Cordiale.

Tableau des quarts de finale (disputés du 3 au 5 avril)

Racing Métro - Saracens
Clermont - Northampton
Toulon - Wasps
Leinster - Bath