La Rochelle était trop puissante

Le Stade Atlantique Rochelais recevait la Section paloise pour connaitre l'adversaire du SU Agen victorieux en début d'après-midi de Narbonne.

La Rochelle était trop puissante
rugbyrama.fr
La Rochelle
35 18
Pau

En début d'après-midi le SU Agen avait pris le meilleur sur Narbonne 25-17 et a donc validé son billet pour la finale d'accession à Bordeaux samedi prochain. Le Stade Marcel Deflandres accueilait la deuxième demi-finale entre La Rochelle et la Section paloise. Une revanche des deux dernières saisons qui avaient vu des victoires des béarnais sur leur pelouse du Hameau. L'an dernier Cédric Marchat avait été contraint de sortir 3 cartons rouges au cours d'un match houleux. C'est ce même arbitre qui avait été désigné par la LNR.

La Rochelle domine

La rencontre débute parfaitement pour les rochelais car sur un coup de pied de renvoi donné par le tonguien Moa, Kévin Gourdon le troisième ligne centre récupére la balle, perfore le rideau défensif palois et transmet à hauteur à Levani Botia. Botia raffute plusieurs adversaires pour applatir au milieu des perches. Fabien Fortassin passe la première transformation 7/0. Sur le coup d'envoi le jeune centre Charles Lagarde se laisse emporter par son élan et fauche l'arriére palois Mathieu Acébés: premier carton jaune dans cette rencontre. Lescalmel ne parvient pas à concrétiser cette supériorité numérique et c'est encore les coéquipiers d'Uini Atonio qui se crée les ocasions dangereuses par l'intermédiaire des fidjiens Bobo et Botia. Trés en jambe les deux compères poussent à la faute les défenseurs palois mais Fabien Fortassin ne parvient pas à régler la mire. 

Coups durs pour la Section Paloise:

Déja largement dominé dans le jeu et incapable de profiter de la supériorité numérique la Section Paloise va perdre coup sur coup le jeune centre Mickaël Brouard victime d'un ko suite à un contact et leur meilleur marqueur d'essai l'ailier Elia Niko. Ce dernier a semble t-il été victime d'une grave blessure au genou suite à un plaquage de Franck Jacob. Moins de cinq minutes plus tard Lepani Botia échappe une nouvelle fois à la vigilance des défenseurs palois et applatit une nouvelle fois entre les perches. Julien Audy transforme pour permettre aux maritimes de mener 14-0 à 10 minutes de la pause. Et ces 10 dernières vont être trés annimées: La charge du troisième ligne Julien Sazy concentre la défense paloise et Julien Audy écarte rapidement sur son ailier Damien Cler qui applatit en coin malgré le retour de Domolailai. Aprés arbitrage vidéo  M.Marchat accorde le troisième essai rochelais 19-0. Dans la foulée sur une action similaire Taniela Moa passe la ligne en force et ouvre le compteur de son équipe 19-7 à la pause pour l'ASR.

Les palois débutent bien...

Sur le coup d'envoi les coéquipiers de Jean Bouilhou tentent de mettre la main sur le ballon et concrétise par le biais du pied d'Antoine Lescalmel 19-10. Réponse immédiate de Fabien Fortassin. A la cinquantième minute de jeu Botia va commettre un en-avant considéré comme volontaire par l'arbitre: La Rochelle va de nouveau évoluer à 14. Juste avant l'heure de jeu Frederic Manca conclue un superbe mouvement collectif et permet à son équipe de recoller à sept points mais Lescalmel manque la transformation. Sur le renvoi Lepani Botia tout juste de retour charge Fréderic Manca mais les deux joueurs se heurtent tête contre tête. Le palois reste étendu sur le sol ko....

...Puis craquent 

Le dernier quart d'heure est alors un long chemin de croix pour la section qui ne peut plus résister à la puissance des maritimes en mélée. Excédé par les fautes paloises dans ce domaine Cédric Marchat exclue le pilier Nicolas Décamps. Fabien Fortassin manque son coup de pied mais l'agressivité défensive des locaux va permettre à Sireli Bobo d'arracher le ballon et de se créer une nouvelle occasion d'essai. Et si le fidjien commet un en-avant Cédric Marcha revient lui à l'avantage. Intelligemment Uini Atonio choisit la mélée et provoque l'exclusion de Sylvain Charlet. Privé de deux avants les palois commettent une nouvelle faute et l'arbitre accorde un essai de pénalité 35-18 le score n'évoluera plus.

Les rochelais défieront donc le SU Agen le 24 mai prochain au stade Jacques Chaban-Delmas de Bordeaux.