Anoeta sourit à l’Aviron

Avec une équipe "bis", Toulon s'incline face à une belle équipe bayonnaise (33-28). Clermont pourrait récupérer le fauteuil de leader en cas de victoire ce weekend.

Anoeta sourit à l’Aviron
Spedding devance Armitage et contribue à la victoire de son équipe (Rugbyrama)
Bayonne
33
28
Toulon
Bayonne: Spedding – Fuster, Rokocoko, Lacroix, O’Connor – Potgieter, Rouet – Haare, Puricelli, Chisholm – Senekal, Boutaty – Boyoud, Roumieu, Iguiniz
Toulon: Armitage – Smith, Messina, Mermoz, Palisson – Lapeyre, Tillous-Borde – Rossouw, V. Niekerk, Gunther – Suta, Shaw – Chilachava, Orili, Jenkins

Privés de la plupart de ses cadres, le RC Toulon s’incline face à l’Aviron Bayonnais. Délocalisé à Anoeta, le match a tenu toutes ses promesses : essais, suspense et engagement. Les trente protagonistes ont livré une belle bataille dominée par les Bleus et Blancs, 33 à 28.

Six essais inscrits

Six essais. Trois essais de chaque côté. Les équipes ont été offensives et ont profité de chaque erreur défensive pour franchir la ligne d’en but. Dès le début de match, Bayonne profite d’un ballon perdu pour marquer les premiers points de la partie. Spedding se joue de deux Toulonnais sur le long de touche et aplatit en bout de ligne (7-0, 4e). Le match s’emballe rapidement. Potgieter et Spedding sont dans tous les bons coups. Sur un nouveau ballon perdu, le demi d’ouverture bayonnais perce la défense avant de servir son arrière. Spedding sert intelligemment O’Connor et évite ainsi le retour en défense d’Armitage (17-6, 24e). La révolte toulonnaise arrive enfin. Après un bon travail de Simon Shaw, Jean-Charles Orioli allonge le bras et marque le premier essai de  son équipe. Le RCT revient au contact (17-11, 28e). Après une dernière pénalité de Potgieter, les deux équipes rentrent au vestiaire avec neuf points d’écart (20-11).

Toulon ne lâche rien

La deuxième période débute sur le même rythme. Toulon se fait une nouvelle fois surprendre. Après une belle inspiration de Mike Philipps, Gerber inscrit le troisième essai de l’Aviron (27-14, 49e). Avec treize puis seize points d’avance, les Bayonnais semblent sereins. Mais malgré une équipe remaniée, les Toulonnais ne veulent pas repartir sans rien. Van Niekerk sonne la charge. Benjamin Lapeyre sert son capitaine qui aplatit (30-21, 53e). Réduit à 14 après l’expulsion de Spedding, l’Aviron Bayonnais voit revenir l’armée Rouge et Noire. Celle-ci franchit une nouvelle fois la ligne d’en but. Tillous-Borde impose sa puissance et inscrit le troisième essai après une belle séquence toulonnaise (33-28, 66e).

La fin de match est tendue. Après deux actions offensives avortées pour des passages à vide du côté toulonnais, l’arbitre siffle un dernier en-avant et donne le coup de sifflet final. Toulon n’a pas réussi à inverser la tendance malgré vingt dernières minutes dominées.  Les Varois repartent sur la Rade avec le point de bonus défensif et pourraient être dépassés par l’ASM Clermont au classement. De son côté, Bayonne s’offre une prestigieuse victoire sur le leader et prend sa revanche après la déculoté reçue au match aller (défaite 59-0).