Bordeaux arrache son maintien

En ouverture de la 24ème journée du Top 14, les Castrais et les Bordelais se sont quittés sur un score de parité (23-23). Le CO a vu la victoire lui échapper à la dernière minute. Il devra désormais batailler pour avoir le barrage à domicile. Grâce à ce match nul, les Girondins assurent leur maintien en Top 14.

Bordeaux arrache son maintien
Crédit photo: Icon Sport
Castres Olympique
23 23
Union Bordeaux-Bègles
Castres Olympique: Dulin ; Garvey, Cabannes, Baï, Andreu ; (o) Talès, (m) Kockott ; Caballero, Claassen, Faasalele ; Samson, Rolland ; Wihongi, Mach, Taumoepeau. Les remplaçants: Rallier, Lazar, Desroche, Bornman, Teulet, Kirkpatrick, Evans, Peikrishvili.
Union Bordeaux-Bègles: Domvo ; Carballo, Brousse, Rey, Connor ; (o) Sanchez, (m) Seron ; Purll, Larrieu, Madaule (cap) ; Tisseau, Treloar ; Leupolu, Forbes, Poirot. Remplaçants: Rofes, Labbe, Jaulhac, Clarkin, Serin, Le Bourhis, Brana, Toetu.
ÈVÉNEMENTS: TOP 14 - 24E JOURNÉE 12/04/2013 | Stade Pierre-Antoine

Les joueurs bordelais peuvent être heureux au terme de ce match nul (23-23) face à Castres. Grâce à cette bonne performance, les hommes de Raphaël Ibanez ont assuré leur maintien en Top 14 et enterrent définitivement les espoirs d'Agen de se maintenir. Mais c'est surtout Castres qui réalise une très mauvaise opération dans ce match d'ouverture de la 24ème journée. L'équipe du duo Travers-Labit va devoir batailler avec Montpellier et le Racing-Métro en vue de possible barrage à domicile.

Les Castrais se sont montrés bien trop fébriles dans ce match face à une équipe bordelaise remaniée (Lopez, Talebula, Deboultès, Avei, Florea avaient été laissé au repos). Les Bordelais ont d'ailleurs bien mieux débuté la rencontre avec un essai de Jefferson Poirot (3-10, 23'). Mais les expulsions de Leupolu et Tisseau ont permis au CO de prendre l'avantage avant la mi-temps avec un essai de pénalité (13-10, 40').

Ne jamais enterrer les Bordelais

Au retour des vestiaires, les Bordelais vont prendre un coup derrière la tête en encaissant un essai par Caballero (20-10, 43'). Les joueurs bordelais semblaient incapable de revenir et pourtant ils vont inscrire un essai sur une interception de Julien Seron (20-20, 63'). Une pénalité à la dernière minute de Nicolas Sanchez permettait à Bordeaux d'arracher le match nul et par conséquent le maintien (23-23, 80'). L'Union confirme donc sa bonne année 2013 avec 25 points pris. De son côté, Castres a beaucoup déçu et peut s'estimer très heureux de ce résultat au vue du niveau de jeu proposé.