Victoire à l'arrachée pour Perpignan

L'USAP a souffert mais a finalement réussi à s'imposer, à domicile, face au Biarritz Olympique. Six essais ont été inscrit au terme d'une rencontre très plaisante. Perpignan reste en course pour une place en barrage.

Victoire à l'arrachée pour Perpignan
Perpignan
33 28
Biarritz
Perpignan: Hume ; Sid, Mafi, Piukala, Planté ; (o) Hook, (m) Cazenave ; Strokosch, Tuilagi, Guiry ; R. Taofifenua, Vahaamahina ; Pulu, Guirado, Taumalolo. Remplaçants: Terrain, S. Taofifenua, Vilaceca, Tchale Watchou, Mélé, Marty, Guitoune, Schuster.
Biarritz: Bosch ; Ngwenya, Baby, Traille, Thomas ; (o) Barraque, (m) Yachvili ; Lakafia, Harinordoquy, Molcard ; Taele, E. Lund ; Broster, Heguy, Synaeghel. Remplaçants: August, Van Staden, Marie, Guyot, Lesgourgues, Burotu, Brew, Gomez Kodela.
ÈVÉNEMENTS: TOP 14 - 24E JOURNÉE 14/04/2013 | Stade Aimé Giral

L'enjeu de ce match était simple: une place pour la H-Cup. En effet, il se pourrait bien que, la saison prochaine, la septième place soit qualificative pour la plus importante Coupe européenne. Dans cette optique, Perpignan et Biarritz s'affrontaient ce dimanche pour cette septième place qui vaut désormais de l'or. Dans ce contexte, le début de rencontre a été très disputé et pourtant, les deux formations ont proposé du beau jeu en inscrivant six essais.

Les Basques ont dominé la plupart de la rencontre, mais finalement les Catalans ont réussi à s'imposer en bataillant jusqu'au bout pour venir à bout du BO. Biarritz a montré un visage séduisant pourtant le match semblait plié à la 35ème minute (20 à 10 pour Perpignan). Mais les hommes de Jack Isaac ont inscrit deux essais coup sur coup : le premier juste avant la pause par Raphaël Lakafia (20-17, 40'), le second par Teddy Thomas (20-22, 44'). Biarritz semblait bien parti pour réaliser une très grosse performance.

Merci James Hook

Mais un homme va venir anéantir les espoirs basques. Cet homme, c'est le buteur gallois de l'USAP : James Hook. Très présent en défense et dans l'organisation offensive de son équipe, il va surtout transformer six pénalités, soit plus de la moitié des points de son équipe (26-22, 51'). Le Néo-zélandais, Lifeimi Mafi venait ensuite donner la victoire à son équipe avec un essai à l'heure de jeu (33-25, 60'). Perpignan s'est ensuite contenté de gérer la fin de match afin d'empocher une victoire importante dans la course à cette septième place. Les Catalans se seront montré bien plus réalistes ce dimanche face à une équipe basque dominatrice mais imprécise.

 

Crédit photo: Icon Sport