Clermont, premier de la classe

L’ASM Clermont s’est imposé sans difficulté à domicile (67-3) et conserve sa place de leader au dépend de Toulon. Les Jaunes et Bleus terminent la saison régulière sur une prestation de haut vol.

Clermont, premier de la classe
Julien Malzieu, auteur d'un doublé a montré le chemin de la victoire à ses coéquipiers
Clermont
67
3
Bordeaux-Bègles
Clermont: Floch – Sivivatu, Nakaitaci, Stanley, Malzieu – James (o), Radosavljevic (m) – Vermeulen, Lapandry, Bardy – Jacquet, Pierre – Ric, Paulo, Chaume
Bordeaux-Bègles: Domvo – Brana, Brousse, Malei, Va Suinubu – Munro (o), Seron (m) – Larrieu, Chalmers, Gibouin – Tisseau, Chauveau – Toefu, Rofes, Labbé

Clermont voulait gagner pour assurer la première place au classement. C’est chose faite. L’ASM s’est défait d’une faible équipe bordelaise et a inscrit la bagatelle de neuf essais à Marcel Michelin. Une correction pour les joueurs de Raphaël Ibanez qui ne craignaient rien lors de cette dernière journée, le maintien étant déjà assuré.

Une domination outrageante

Il aura fallu huit minutes à Broke James pour ouvrir le score. Le demi d’ouverture clermontois profite de l’indiscipline bordelaise pour passer la première pénalité du match (3-0, 8e). Dès lors, le jeu de l’ASM se met en place. Les phases offensives mettent à mal la défense adverse. Bordeaux-Bègles ne suit pas le rythme et Elvis Vermeulen peut inscrire le premier essai. Anthony Floch relance de ses 22 mètres. Après une combinaison avec Julien Malzieu, l’arrière clermontois s’échappe le long de la ligne de touche. Ti Paolo poursuit l’action et se fait reprendre sur les 22 mètres adverses. Le ballon sort rapidement et arrive dans les mains de Vermeulen qui n’a plus qu’à aplatir (10-0, 15e). La domination clermontoise ne s’arrête pas là. Julien Malzieu, l’un des grands absents de la saison, se fait remarquer. L’ailier jaune et bleu inscrit un doublé et permet à son équipe de prendre le large. Après une grosse mêlée le ballon sort vers Stanley. James et Nakaitici sont au relais et offrent son premier essai de la saison à Malzieu (15-0, 20e). Moins de dix minutes plus tard, l’international français profite d’une bonne lecture de jeu de Broke James pour aplatir son deuxième essai de la partie, entre les perches cette fois-ci (22-0, 28e).

Même en supériorité numérique suite à l’expulsion temporaire de Nakaitici (33e), les joueurs de Raphaël Ibanez n’y arrivent pas. Munro profite d’une faute clermontoise pour inscrire les premiers points de son équipe (22-3, 39e). La fin de la première période est confuse. Le capitaine bordelais, Chalmers, est à son tour exclu dix minutes, sanctionné par l’indiscipline de ses coéquipiers. Pour ne rien arranger, Bordeaux-Bègles commencera la deuxième période à quatorze.

Clermont puissance 9

La mi-temps ne change rien. Clermont impose son jeu et se montre dangereux sur chaque action. Dès le début de la seconde période, Benson Stanley feinte la passe et franchit le rideau défensif. Le centre clermontois file à l’essai en solitaire (32-3, 46e). Le ton est donné, Clermont ne lâchera pas sa place de leader. Bordeaux-Bègles ne peut qu’espérer que la défaite ne tourne pas à la correction.

Mais l’ASM ne compte pas s’arrêter là. Les trois-quarts clermontois prouvent toute l’étendue de leur talent. James, Stanley, Nakaitaci et Floch font vivre le ballon et offrent le cuir à Sivivatu qui inscrit, à son tour, un essai (39-3, 50e). Les joueurs de Vern Cotter ont la main mise sur le ballon et ne laissent aucune chance à leur adversaire. Nao Nakaitaci aplatit à son tour un essai. Après avoir délivré des passes décisives, le Fidjien plonge à son tour dans l’en-but (46-3, 60e). La fin de match est une véritable démonstration. Loïc Jaquet, après consultation de l’arbitrage vidéo, se fait aussi remarquer (53-3, 64e). De leur côté, Benson Stanley (67e) et Nao Nakaitaci (74e) imitent Julien Malzieu et inscrivent un doublé. Le Fidjien profite d’un bon jeu au pied de Broke James et d’un rebond favorable pour aplatir au pied des poteaux (67-3).

Neuf essais à zéro. Le calvaire bordelais s’arrête là. Les arrières clermontois ont été implacables pour le dernier match à domicile de la saison régulière. Ils enchaînent une soixantième victoire à Marcel Michelin et offrent un magnifique cadeau d’adieu à Anthony Floch. L’arrière clermontois quitte ses partenaires et jouera la saison prochaine au Montpellier Hérault Rugby.