Le LOU ouvre son compteur contre Brive

Battu par Bordeaux-Bêgles et le Stade Français lors des deux premières journées le LOU retrouvait le Matmut Stadium ce samedi. Une troisième journée qui leur proposait les Brivistes comme adversaire.

Le LOU ouvre son compteur contre Brive
Le Néo-Zelandais Toby Arnold fait des ravages avec le LOU via leparisien.fr
LOU
24 6
Brive
LOU: Balan, Bonrepaux, Roux, Basson, Nallet, Puricelli, Smith, Matadigo, Januarie, Munro, Ratuvou, Sukanaveita, Lynn;
Brive: Asieshvili, Ribes , Jourdain, Marais, Mela, Hauman, Waqaniburotu, Koyamaibole, Neveu, Swanepoel, Masilevu, Laranjeira, Mignardi, Mafi, Germain.
ARBITRE: Laurent Cardona

Sous un magnifique soleil et une température (enfin) estivale le LOU d'Olivier Azam recevait les Coujoux de Didier Casadeï. Champion de France de pro D2 les Lyonnais ont pour objectif le maintien qu'ils n'avaient pas sû décrocher il y a 3 saisons lors de leur première apparition dans l'élite. Une quête qui a mal commencé puisque les Lyonnais n'ont pris qu'un point sur 10 possibles (point de bonus défensif contre le Stade Francais la semaine dernière) tandis que les Brivistes l'ont emporté avec le bonus offensif contre La Rochelle avant de chuter lourdement contre l'ASM. 

D'entrée de match les Brivistes ont mis la main sur le ballon et ont ammené le danger dans les 22m de coéquipiers de Lionnel Nallet, une domination récompensée par l'ouverture du score de Gaétan Germain à la 8ème minute de jeu. Petit à petit les Lyonnais vont se réveiller et finir par égaliser à la vingtième minute de jeu avant de prendre l'avantage grâce à la botte du Néo-Zelandais Lachie Munro. La demi-heure de jeu marque un premier rebondissement dans une partie hachée par les nombreuses mélées écroulées de parts et d'autres, sur l'une d'elle l'arbitre Laurent Cardona envoie le pilier droit Lyonnais Anthony Roux sur le banc pour les dix minutes suivantes. Suite à cette faute Gaétan Germain tente le but et manque la cible pour la deuxième fois consécutive. Survoltés suite à l'expulsion sévére de leur coéquipier, les locaux appuient sur l'accelerateur et l'ancien Toulonnais Vincent Martin envoie Toby Arnold dans l'en-but, un essai non transformé qui leur permet de rentrer aux vestiaires sur le score de 11-3. Dominés pendant 20 minutes les Lyonnais ont su défendre de manière agressive pour empêcher leurs visiteurs de profiter de l'avantage numérique provoquée par la sortie sur carton jaune d'Antony Roux. La mêlée fermée est le domaine qui aura particulièrement déplu à M Cardona qui aura même menacé les deux capitaines de choisir au hasard un joueur dans chaque pack en cas de nouvelles fautes. 

Si Gaétan Germain a réduit l'écart au début du deuxième acte cela n'a pas suffi à refroidir les ardeurs des Lyonnais qui repartent immédiatement à l'assaut du camp adverse. Suite à une mêlée Mosese Ratuvou trompe la vigilance des défenseurs pour applatir. Mais malgré l'appui de la vidéo, M Cardona ne parvient pas à déterminer si le Fidjien a réellement applati et dans le doute refuse l'essai. Comme en première mi-temps, l'arbitre est contraint de sévir et le pilier remplacant du CAB Damien Lavergne rejoint le banc à la 55ème minute. Une exclusion temporaire qui va réveiller ses coéquipiers pendant quelques minutes mais leurs offensives sont annihilées par leurs maladresses. Rapidement les Lyonnais remettent la marche avant et Stephen Brett alourdit un peu plus le score 17-6 après 63' de jeu. Les Coujoux vont alors subir deux pertes importantes: Masilevu à la 65ème puis Hireche 9 minutes plus tard écopent d'un carton jaune, les Lyonnais en profitent pour mettre un dernier coup de rein et Ratuvou se voit à nouveau refuser un essai à la vidéo. Il faudra finalement attendre la dernière minute de la rencontre pour voir Toby Arnold inscrire ce deuxième essai et son compatriote Stephen Brett sceller le score 24-6. Une première victoire cette saison pour le LOU au terme d'un match hâché au cours de laquelle les Lyonnais ne se sont rassurés à moitié en conquête avec une touche conquérante et une mêlée instable.