Montpellier n'a pas fait de sentiment

Montpellier recevait le Castres Olympique en match d'ouverture de la 4ème journée de top 14. Une affiche qui constituait une revanche de la dernière demi-finale du dernier Top 14. Un match que les Castrais avaient emportés après prolongation.

Montpellier n'a pas fait de sentiment
François Trinh-Duc auteur d'un excellent début de saison sport24.lefigaro.fr
Montpellier Hérault Rugby
43 10
Castres Olympique
Montpellier Hérault Rugby: NARIASHVILI (WATREMEZ 69'), IVALDI (BLANCHIN 58'), KING (LELEIMALEFAGA 69')- DONNELLY (PRIVAT 60') , TIMANI- OUEDRAOGO (CAP.), GALLETIER (TULOU 51'), MOWEN- PELLISIE (PAILLAUGUE 69'), TRINH-DUC- DUPOND, OLIVIER, RANGER, NAGUSA (BERARD 11'), FALL (EBERSOHN 54')
Castres Olympique: DUMORA ; EVANS, COMBEZOU, TUATARA, GARVEY ; (O) KIRKPATRICK, (M) KOCKOTT ; DIARRA, BEATTIE, BORNMAN ; CAPO ORTEGA (CAP), GRAY ; MONTES (FA'ANUNU 48'), MACH, TAUMOEPEAU (LAZAR 48')
SCORE: PÉNALITÉ TRINH-DUC 3-0 2' ESSAI GALLETIER 5' 8-0 ESSAI MOWEN 12' 15-0 PÉNALITÉ KOCKOTT 15-3 ESSAI TIMANI 30' 22-3 ESSAI PELISSIE 37' 29-3 ESSAI DUMORA 47' 29-10 ESSAI 67' 36-10 ESSAI EBHERSON 43-10 78'
ARBITRE: M. RAYNAL BEATTIE CARTON ROUGE 11' GARVET CARTON JAUNE 39'
ÈVÉNEMENTS: TOP 14 J4 MONTPELLIER HÉRAULT RUGBY CLUB VS CASTRES OLYMPIQUE ALTRAD STADIUM

La récéption du vice-champion de France Castrais était l'occasion pour le Montpellier Hérault Rugby Club d'innaugurer son nouveau stade ou plutôt le nom de ce dernier puisque Yves du Manoir est devenu officielement le Altrad Stadium du nom du propriétaire du club Héraultais. Dès le coup d'envoi les Héraultais prennent à la gorge leurs adversaires et c'est le jeune troisième ligne céiste Kelian Galletier qui inscrit le premier essai de sa carrière en top 14: suite à une prise en touche de Ouedraogo, le troisième ligne-centre Ben Mowen fixe un défenseur et passe sur le pas à son jeune coéquipier qui résiste au retour de Yoann Montes pour applatir. Un essai 100% avant qui marque d'entrée la nomination du pack Héraultais. A 8 le pack Castrais souffre le martyre en mêlée fermée et elle va en plus perdre une de ses armes maitresses: suite à une percée sur son aile le Fidjien Timoci Nagusa se retrouve au sol suite à un choc avec son ancien coéquipier Johnnie Beattie.  M.Raynal stoppe le jeu et consulte son arbitre assistant qui requière un arbitrage vidéo qui révéle un coup d'épaule de l'Ecossais à hauteur du visage de l'ailier Fidjien. L'arbitre n'hésite pas et expulse le n°8 qui laisse ses coéquipiers à 14 pour 70 minutes. Conscient de cette faille les céistes prennent la mêlée et Ben Mowen inscrit le deuxième essai. A noter que Timoci Nagusa ne satisfera pas au protocole commotion cérébrale et sera remplacé par Bérard. Malgré un léger mieux aux alentours de la 20ème minute de jeu les Castrais n'inquiétent nullement leurs hôtes et à 10  minutes de la pause Sitaleki Timani inscrit, en force, le troisième essai synonime de bonus offensif temporaire pour les hommes de Fabien Galthié. Mais le calvaire des Tarnais n'est pas terminé: suite à une charge de Julien Dumora le soutien est absent et François Trinh-Duc opportuniste se saisit du ballon et lance Jonathan Pellisié qui inscrit déja le 4ème essai des locaux. Déja réduit à 14 les Castrais débuteront la seconde mi-temps à 13: Marcel Garvey prend Berard en l'air et hérite d'un carton jaune logique.

Jamais en mesure d'inquièter leurs adversaires les Castrais semblent retombés dans leurs travers apperçu à Toulouse. C'est pourtant eux qui vont dominer le début de seconde période, poussant à la faute le pack adverse ils vont être récompensé par un essai de Julien Dumora suite à une bonne intervention de Rémy Grosso devant Lucas Dupont. Les Céistes se sont relâchés: le jeu a perdu en fluidité depuis le retour des vestiaires. Il faut attendre l'heure de jeu pour les voir remettre la main sur le ballon et à la 68ème Alex Tulou pilote le groupé pénétrant qui s'écroule devant la ligne mais Mathieu Raynal accorde un essai de pénalité. Excellent dans l'organisation et l'animation du jeu François Trinh-Duc a probablement marqué des points en vue des tests d'automne, il est même à l'origine du dernier essai de la rencontre:  une magnifique croisé avec le centre Sud-Africain Robert Ebersohn qui conclut entre les perches pour sceller le score à 43-10. 6 essais à 1 et donc bonus offensif pour  les Héraultais qui prennent seul la tête du Top 14 en attendant le match entre le RCT et l'UBB demain en clotûre de cette journée.