De Toulon à Toulouse la cinquième journée du top 14 sera chargée

Ce week-end la cinquième journée du Top 14 offrira plusieurs choc entre prétendants au bouclier de Brennus mais également entre équipe en difficulté. Voici les enjeux de cette journée qui a débutée par la large victoire de la Rochelle sur le Castres Olympique.

De Toulon à Toulouse la cinquième journée du top 14 sera chargée
Gaël Fickou et Wesley Fofana se feront à nouveau face ce week-end rugbydump.com

Toulouse - Clermont Stade Ernest-Wallon

Après une saison 2013-2014 décevante le président René Bouscatel a décidé de remettre les choses en ordre et a décidé de redonner à son club son statut de grand d'Europe. Imanol Harinordoquy, Toby Flood ou encore Alexis Palisson sont venus grossir les rangs stadistes. Mais la sauce semble avoir du mal à prendre et le Stade Toulousain ne rassure pas ses supporters : la mêlée amputé de Gurthrö Steenkamp ,pour cause IV Nations, souffre match après match et la touche ne parvient pas à donner des munitions suffisamment propres. Guy Novés et ses hommes restent sur deux défaites consécutives à La Rochelle et à Brive.

Côté Clermontois le tableau est un plus rassurant même si la défaite sur le fil contre Montpellier a dû faire mal à la tête les auvergnats ont réagi de la meilleure des manières en dominant largement le Racing-Metro 92 32-6. Pour sa deuxième titularisation sous ses nouvelles couleurs l'ancien usapiste a rendu une très bonne copie notallent en défense (demandez son avis à Johan Goosen). La défense est justement l'un des points forts de la formation de Franck Azema : avec 59 points encaissés l'ASM est la deuxième meilleur défense du championnat. Les Auvergnats éspéreront un faux pas Montpelliérains face à l'UBB  plus  dans l'après-midi.

Bayonne - Brive Stade Jean Dauger 

Maintenu de justesse dans l'élite au contraire de son rival historique Biarrot, l'Aviron Bayonnais n'en est pas pas moins une équipe en sursis. Déjà premier relégable au soir de la 4ème journée les ciel et blanc montrent de l 'envie sur le terrain mais ont échoué de peu face au RCT et au Stade Français mais ont littéralement coulé contre des Castrais remontés (30-6 lors de la troisième journée). Une seule victoire en championnat mais avec la manière et le point de bonus offensif contre Oyonnax (38-12 lors de la deuxième journée).

Le CAB est actuellement 8ème du championnat avec 9 points et deux victoires dont une bonifiée lors de la première journée. Fébrile à l'éxtérieur (défaite à Lyon et Clermont), les Brivistes sont en revanche imprenable à domicile grâce notamment à une excellente mêlée emmené par Arnaud Méla. Bayonne voudra se délester de cette dernière place aux dépens du Castres Olympique tandis que Brive tentera de se rapprocher du groupe de tête.

Oyonnax - Grenoble Stade Charles Mathon

Le déplacement à Charles Mathon est toujours périlleux comme en témoigne la rouste infligée au Stade Français lors de la troisième journée. Bien qu'accrocheurs hors de leurs bases les « Oyomens » n'ont pu empêcher ni la victoire du LOU ni le succès sur le fil des Toulousains et encore moins la démonstration Bayonnaise lors de la deuxième journée. Malgré l'apport d'Yves Donguy et d'Olivier Missoup en troisième ligne, la conquête est un des problèmes majeurs de l'effectif de Christophe Urios au contraire du jeu au pied de l'Argentin Benjamin Urdapilleta. Malgré tout l'USO se retrouverait en position délicate en cas de défaite et de victoire Bayonnaise.

A moins de 200 km de l'ain , les Grenoblois réalisent un début de saison éclair à l'image de l'ailier supersonique Alipate Ratini, déjà auteur de 6 essais dont un triplé contre l'UBB. Actuellement classé 5ème à 2 points de Montpellier le FCG n'est parvenu à prendre la forteresse du Michelin ni à battre le MHR mais ont confirmés ces 2 bons résultats par de larges victoires sur Bordeaux-Bègles (37-23) et Castres 43-10. Outre Ratini, Jonathan Wizniewsky n'est pas étranger aux bonnes performances des Isérois avec 43 points inscrits (dont un essai) en 3 titularisations. 

Racing-Métro 92 - Lyon OU Stade de Colombes

Malgré un début de saison en fanfare avec en point d'orgue une victoire sur les champions de France et d'Europe Toulonnais les Racingmens ne pointent qu'en 10ème position la faute à la lourde déconvenue infligée par les Clermontois 32-6. Outre cet accident de parcours, espérons-le, le Racing a surtout un problème au poste-clé de demi d'ouverture. Recruté à prix d'or l'an dernier L'Irlandais Jonathan Sexton va probablement retrouver la province du Leinster dès la fin de saison avec en tête la coupe du monde en septembre. Mais en attendant l'Irlandais n'est pas apte à jouer la faute à une fracture de la mâchoire subie contre Toulon. Son remplaçant Johan Goosen a impressionné grâce à son remarquable jeu au pied (2 drops de 52 et 56m) mais a été baptisé comme il se doit par les Clermontois Camille Lopez et Fritz Lee. En leurs absences c'est le jeune Etienne Dussartre qui intègre le groupe.

Après avoir fait l’ascenseur lors de leur première apparition dans l'élite en 2011-2012 les Lyonnais ont démarrés la saison sur la lancée de leur titre de champion de Pro D2. Malgré deux premières prestations convaincantes face à Bordeaux et au Stade Francais les Lyonnais ont rectifié le tir en conquête et se sont imposés devant Brive puis Oyonnax pour se classer septième après 4 matchs joués emmenés par les Néo-Zelanais Toby Arnold auteur de déja 3 essais et Lachie Munro buteur aussi précis que puissant.

RC Toulon - Stade Francais  Stade Mayol 

Le RCT est pour le moment invaincu dans son antre de Mayol avec notamment une victoire par près de 40 points sur La Rochelle lors de la deuxième journée. Seul accroc au tableau de marche des doubles champions d'Europe et champion de France sortant la défaite au Racing-Métro 17-10 lors de la troisième journée. A l'instar de l'ASM le RCT misera sur une défaite Montpelliéraine pour se rapprocher de la première place. A noter que Bernard Laporte à décider de faire tourner en titularisant Jean-Charles Orioli à la place de Craig Burden et en laissant Matt Giteau au repos aux profit du duo Bastareaud- Mermoz.

Les coéquipiers de Sergio Parisse avaient tenu la dragée haute aux Toulonnais la saison dernière avec une victoire écrasante à l'aller 23-0 et un point de bonus défensif décroché dans le Var (17-15). Les Parisiens réalisent un excellent début de championnat à peine gâché par la lourde défaite à Oyonnax et tenteront probablement d'accrocher un bonus défensif en terre Varoise et ainsi se rapprocher un peu plus de la tête du classement. Il faudra toutefois resserer les rangs en défense puisque les Stadistes ont déja encaissé 104 points contre 88 inscrits ce qui en fait la quatrième plus mauvaise défense du championnat.

Bordeaux - Montpellier Stade Jacques Chaban-Delmas

Bordeaux-Bègles est actuellement neuvième du championnat avec 9 points soit 5 de retard sur le leader Montpelliérain avec notamment une belle victoire sur le Racing-Métro 92 et un point de bonus défensif accroché à Toulon. Pour concrétiser l'avancée de ses avants l'UBB se repose sur l'ancien Toulousain Lionnel Beauxis et sur Pierre Bernard  auteur de 27 points au pied chacun soit plus de la moitié des points inscrits par l'UBB.

Montpellier porté par un François Trinh-Duc exceptionnel est actuellement en tête du championnat à égalité de points avec l'ASM que les Cistes sont allés battre d'un point sur la sirêne dans la forteresse du Michelin. Large vainqueur d'un CO en perdition le MHR devra continuer sur sa bonne lancée pour continuer à rêver aux phases finales.