Toulon et Toulouse à la relance ?

La sixième journée du top 14 va se dérouler ce week-end avec en point d'orgue le choc entre Montpellier et le Stade Français. Une journée qui devrait être perturbée par une météo capricieuse.

Toulon et Toulouse à la relance ?
toulouse dans le rouge via rugbyrama.fr

Brive - Toulon Stade Amédée Domenech

Après un premier match remporté avec le bonus offensif face au promu La Rochelle, les Corréziens ne parviennent pas à enchainer et se sont inclinés lourdement à domicile contre Clermont et à l'extérieur à Lyon et Bayonne. A noter tout de même la victoire sur Toulouse, 26-19 lors de la 4ème journée. A noter que le tableau n'est pas tout noir pour les Brivistes qui avaient battu les Toulonnais 23-10 à domicile la saison dernière après la terrible déconvenue du match aller. Seul absent le troisième ligne Dominiko Waqaniburotu laissé au repos après la Pacific cup au cours de laquelle il a disputé 3 matchs en intégralité avec les îles Fidji.

Les Toulonnais réalisent un début de saison poussif au niveau du jeu proposé mais surtout ça s'agite en coulisse. Après deux premières victoires sur Bayonne et surtout La Rochelle les Varois ont été maitrisés par le Racing-Métro 92 mais c'est surtout la défaite concédée la semaine dernière contre le Stade Français qui pourrait commencer à inquiéter le staff Varois. Si les deux équipes ont été sanctionnées à de nombreuses reprises seuls les Parisiens ont su concrétiser leurs occasions. En l’absence de Matt Giteau et de Leigh Halfpenny, Fréderic Michalak n'a pas su tiré son épingle du jeu et s'est même de nouveau blessé à l'épaule. Son remplaçant James O'Connor n'a rien inscrit et ce sont 20 points qui se sont évaporés. Les médecins Toulonnais ont également beaucoup de travail puisque Matt Giteau est de nouveau incertain et le duo Bakkies Botha-Ali Williams est toujours sur le flanc.

Racing-Métro 92 - Stade Toulousain Stade Yves Du Manoir

Actuellement 6ème du championnat avec 13 points, les Franciliens réussissent bien face aux grosses écuries du top 14 malgré la lourde défaite concédée à Clermont lors de la quatrième journée. Montpellier à l’extérieur et surtout Toulon n'ont pas su arrêter Dimitri Szarzewski et ses partenaires. Le talonneur international signe un retour de blessure prometteur dans le sillage des performances de ses coéquipiers. Outre le pack les ¾ sont une arme redoutable comme en témoigne le doublé de Marc Andreu face au LOU pour son tout premier match cette saison.

Côté Toulousain le doute est de mise et le moral en berne. Et pour cause les Hommes de Guy Novès n'ont plus gagné depuis la deuxième journée et une victoire bonifiée contre Castres. Les rouges et noirs se sont même attirés les huées du public en se contentant du point de bonus défensif contre Clermont. Du côté des recrues l'interrogation est de mise notamment sur les cas de l'ouvreur Anglais Toby Flood et du pilier vétéran Tongien Kisi Pulu remplaçant de Schalk Ferreira. La conquête est le principal point faible Stadiste et ce malgré l'apport d'Imanol Harinordoquy.

Castres - Oyonnax Stade Pierre Antoine

Cette fois on peut le dire sans langue de bois : il y a le feu dans la maison Castraise. Les vices-champions de France pointent tout simplement à la dernière place du classement, la faute à plusieurs claques reçues à Toulouse lors de la deuxième journée mais surtout à Montpellier et à La Rochelle (84 points encaissés au total). Etincelant lors des deux dernières saisons Rory Kockott ne parvient pas à redresser la barre tout seul la faute à un pack moins conquérant.

Oyonnax part donc largement favori sur ce match avec une 8éme place et surtout la présence du meilleur réalisateur du championnat Benjamin Urdapilleta ce qui permet aux Oyomens de se classer 4ème meilleur attaque du championnat. L'an dernier les Hommes de Chistophe Urios avaient échoué d'un point dans le Tarn 18-17.

Clermont - Lyon stade Marcel Michelin

Après cinq matchs disputés les Clermontois sont leader du championnat. Bien que le Michelin ne soit plus une forteresse imprenable ,comme l'a confirmée la défaite sur le fil contre Montpellier, les « jaunards » vont se présenter en position de grand favori face au LOU malgré de nombreuses absences notamment au poste de centre : Wesley Fofana (adducteurs) ainsi qu'Anthony Davies (pied) et Benson Stanley (mollet) manqueront à l'appel. Nakaitaci et Aurélien Rougerie devrait donc être alignés.

Champion de pro D2 le club Lyonnais a donc validé son billet pour une deuxième saison dans l'élite et cela a plutôt bien débuté pour l'équipe entrainée par Olivier Azam. Un point de bonus défensif arraché contre le Stade Français ainsi qu'une large victoire contre Brive. Si le Racing-Métro a réussi à arracher le bonus offensif la semaine dernière c'est en majeur partie dû à l’inexpérience des Lyonnais qui ont craqués dans les moments-clés de la rencontre. Le LOU sera privé de son buteur Lachie Munro qui va devoir subir une opération du ménisque. Le capitaine Lyonnais absent contre son ancien club la semaine dernière a été ménagé en début de semaine mais sera finalement absent du voyage en Auvergne.

Grenoble - Bayonne stade des Alpes

Les Grenoblois réussissent actuellement un excellent début de saison à l'image du Fidjien Alipate Ratinni déjà auteur de six essais en quatre sorties. Une chose est sûre le stage de pré-saison en Argentine a des effets bénéfiques au moins en attaque puisque le FCG est la deuxième meilleure attaque du championnat derrière Toulon et surtout est l'équipe ayant marqué le plus d'essais (3 par match en moyenne). L'ex-Racingman Jonathan Wisniewski n'est pas en reste puisqu'il a déjà inscrit 50 points au pied (6ème réalisateur).

En face les Basques pourront également compter sur une arme fatale en provenance de l’hémisphère sud : Joe Rockocoko. Déjà auteur de 3 essais cette saison l'ex All-Blacks est de retour à un bon niveau après une dernière saison compliquée. Autre atout majeur le demi de mêlée Néo-zélandais Blair Stewart auteur de plus de 50 points sur les 111 inscrits par les ciels et blancs .

La Rochelle - Bordeaux-Bègles Stade Marcel Delfrandre

Les joueurs maritimes entrainés par Xavier Garbajosa ont beau être performant en attaque (111 points marqués dont 59 par le deuxième meilleur réalisateur du championnat Julien Audy), robuste en mêlée à l'image de Uli Atonio. C'est en défense que le bas blesse puisque l'ASR a encaissé 168 points soit le plus lourd total du championnat. On notera tout de même que les Jaunes et Noirs sont invaincus à domicile avec deux larges victoires contre Toulouse et Castres.

L'UBB réalise un très bon début de saison avec notamment un point de bonus défensif obtenu contre Toulon et une belle victoire sur le MHR. Cette dernière victoire est dû en partie à la très bonne prestation du jeune Baptiste Serin très en vue face au duo Paillaugue-Trinh-Duc.  Le jeune homme qui fétait sa deuxième titularisation a pu compter sur l'appui de Pierre Bernard 

Montpellier - Stade Français Altrad Stadium

Le MHR a été déchu de son fauteuil de leader la semaine dernière suite à sa défaite à Bordeaux-Bègles. Pas certain en revanche que cette défaite suffisent à couper les ailes des Céistes d'un François Trinh-Duc auteur de 42 points au pied cette saison. Il faudra en revanche que les Héraultais et notamment René Ranger rectifie le tir sur le plan offensif où ils avaient commis beaucoup de fautes de mains.

En face les Parisiens ont réussis l'exploit de venir à bout du RCT au terme hâché de part et d'autres. Contrairement aux buteurs Varois Jules Plisson n'a pas tremblé pour sanctionner les fautes. Malgré tout l'avantage sur ce match semble être Montpelliérain bien plus solide en défense que leurs homologues (93 points encaissés contre 128).

A noter que journée devrait être marquée par des conditions peu clémentes sur l'ensemble des rencontres.