Désillusion pour l'UBB et Clermont

Cette 10ème journée du Top 14 a offert de belles surprises: Clermont s'est fait surprendre par Bayonne et le Stade Français a empoché le bonus offensif face aux Bordelais.

Désillusion pour l'UBB et Clermont
Les Parisiens à l'attaque face à des Bordelais accrocheurs. Crédit: AFP/Kenzo Tribouillard

Ces deux rencontres ont réussi aux équipes qui recevaient à domicile: les Parisiens se sont imposés à Jean Bouin face à des Bordelais dans un match disputé, les Bayonnais ont eux crée un mini exploit en s'imposant face à Clermont.

Stade Français - UBB : 39-22

Stade Français-UBB. Cette affiche fait saliver car tous les ans les deux équipes offrent du spectacle avec un jeu alléchant. Cette rencontre n’a pas dérogé à la règle.

Les Bordelais ont pris le match à leur compte dès les premiers instants du match. Une première pénalité leur donnait l’avantage mais Paris recolla au score grâce à Dupuy. Les Girondins mettent la pression aux Franciliens dans leurs 22 mètres mais s’en sort grâce à une défense agressive. Et c’est finalement Paris qui franchit en premier la ligne d’en-but à la 26ème minute avec l’essai de Nayacalevu qui a su profiter du bon travail de la mêlée parisienne largement supérieure tout au long du match. La mêlée n’a pas été le seul secteur défaillant pour les Bordelais : la touche a également offert aux Parisiens plusieurs pénalités. L’UBB réussit à maintenir le cap grâce à la botte de Bernard pour n’être mené que de deux points à la pause (11-9).

Au retour du vestiaire, les Parisiens retrouvent du rythme et la conquête s’en ressent avec un essai d’Arias à la 51ème qui leur donne l’avantage (21-12). La défense bordelaise s’effrite et Nayacalevu peut aller aplatir son deuxième essai (26-15 à la 56e). Paris se détache encore plus au score grâce aux coups de pied de Plisson (32-15) mais les Bordelais réagissent par le biais de Bernard qui marque le seul essai de son équipe (32-22 à la 74e). Les Parisiens ne se contentent pas de ce score et vont arracher le bonus offensif avec l’essai de Zhvania dans le temps additionnel.

Ce bonus est important pour Paris dans la course aux phases finales face à un adversaire direct à la qualification. Les Parisiens tenteront de conserver leur place sur le podium face à Clermont tandis que Bordeaux voudra renouer avec la victoire, à domicile, contre Toulouse.

Aviron Bayonnais - ASM Clermont : 24-13

Le leader du Top 14 accueillait dans son antre le 11e du championnat, Bayonne, qui voulait se reprendre après deux défaites face à Montpellier et Lyon.

Clermont impose son jeu dans les premières minutes du match mais est vite réduit à 14 avec le carton jaune de Stanley. Bayonne en profite pour marquer le premier essai de la rencontre par le biais de Martin Bustos Moyano (8-0 à la 16e). Le retour de Stanley sur le terrain coïncide avec la poussée offensive des Clermontois mais leur jeu trop approximatif ne leur permet pas de concrétiser jusqu’à la 34e minute et l’essai de Nalaga (8-10)

Le début de deuxième mi-temps est favorable aux Bayonnais avec le très bel essai du néo-international français Spedding qui permet à son équipe de reprendre l’avantage (15-10). S’en suit alors une série de pénalités pour chaque équipe qui bénéficie à Bayonne. Le carton jaune de Ta’ele ne gâchera rien à la fête. Clermont a commis trop de fautes pour espérer l’emporter face à des Bayonnais plus réalistes.

Cette défaite à l’extérieur pour Clermont met fin à la belle série de victoires depuis le début du championnat et doit dire adieu à la première place du championnat au profit d’un rival au titre, Toulon. Les Bayonnais peuvent quant à eux souffler car cette victoire leur permet de s’éloigner de la zone rouge. Ils devront confirmer leurs belles intentions face aux Racingmen, sonnés par leur défaite face à Oyonnax.