Top 14, J6 : Urdapilleta au four et au moulin, Montpellier en démonstration

Sixième levée de ce Top 14, et de nouvelles affiches éblouissantes au programme : le Racing, champion en titre, allait défier Castres (candidat aux phases finales) sur sa pelouse, Clermont, seule équipe encore invaincue, s'en allait affronter Toulon, mastodonte en pleine crise, et les deux grands noms en difficulté (Stade Toulousain et Stade Français) luttaient dans un choc de bas de tableau.   Zoom sur les performances individuelles et collectives les plus marquantes du week- end.

Top 14, J6 : Urdapilleta au four et au moulin, Montpellier en démonstration
Dans le sillage de Nadolo (3 essais), Montpellier n'a pas épargné Brive

Meilleur joueur.

Face au Racing, Benjamin Urdapilleta s'est régalé, entraînant ses partenaires de Castres dans son sillage (31 - 23). Auteur de 21 points (un essai, deux transformations et 4 pénalités), l'Argentin n'a pas fait dans le détail. Après avoir inscrit une pénalité permettant à ses partenaires de rentrer aux vestiaires à égalité (13 - 13), il a donné 10 points d'avance à son équipe, à 10 minutes de la fin, d'une pénalité de 50 mètres, avant de s'en aller marquer le dernier essai du match alors que les Franciliens étaient revenus à 3 points. Vous avez dit décisif ?

Mention spéciale à Nemani Nadolo, qui a ouvert son compteur en France de bien belle manière (3 essais inscrits face à Brive), concrétisant ainsi l'ultra - domination de Montpellier lors de cette rencontre.

Le duel entre Grenoble et Pau aura également permis de voir deux artilleurs de choix, à savoir Jonathan Wisniewski (28 points en passant deux transformations et 8 pénalités) et Tom Taylor (24 points en passant 3 transformations et 6 pénalités), avec un 100 % de réussite de part et d'autre. Le second s'est finalement imposé chez le premier (38 - 39), au terme d'une rencontre mémorable.

Meilleure équipe.

Pour la réception de Brive, tombeur des grosses têtes en ce début de saison (Toulon, Stade Français), Montpellier n'est pas tombé dans le piège tendu par Germain (8 points) et ses partenaires (42 - 13). Une fois n'est pas coutume, ce sont les arrières qui se sont illustrés du côté du MHR, avec un match stratosphérique de Nadolo (3 essais), bien secondé par Steyn (un essai) et Catrakilis (12 points en passant 3 transformations et 2 pénalités). Avec un total de 5 essais, la performance offensive des joueurs de Jake White a de quoi le satisfaire pleinement.

Mention spéciale à La Rochelle, qui conserve sa première place après une victoire sans trembler contre Bayonne (34 - 17). Brock James a concrétisé le très bon travail de ses coéquipiers (14 points en passant 4 transformations et 2 pénalités), qui ont aplati à 4 reprises dans l'en - but de l'Aviron (Forbes, Atonio, Rattez et Aguillon).

Meilleur match.

Alors que Pau venait défier Grenoble dans un duel de bas de tableau, rien ne laissait présager une telle orgie offensive (38 - 39), conséquence d'un jeu fait de prises de risque mais aussi d'une indiscipline frappante (14 pénalités ont été passées par les buteurs). Mais il ne faut rien enlever à Wisniewski et Taylor (tous deux auteurs d'un 100 % au pied), qui ont mené à la baguette le chassé - croisé de la Section et du FCG tout au long de la rencontre.

La première mi - temps était à l'avantage de Grenoble (29 - 16), grâce à des essais de Taumalolo et d'Estebanez, accompagnés de 19 points au pied d'un Wisniewski en feu, alors que Pau devait se contenter d'un essai de Malie et de 11 points de Taylor.

Mais la seconde période va virer au désastre pour le FCG, déjà dernier du championat, qui ne marquera que 9 points (tous par Wisniewski), alors que la Section ira par deux fois dans l'en - but (Coughlan et Vatubua), et que Taylor passera la pénalité de la gagne dans le temps additionnel.

Un scénario catastrophique pour Grenoble qui avait le match en main, et qui doit se contenter d'un point de bonus défensif.

Résultats.

Castres 31 - 23 Racing                                                                                                                                                                                                                       Grenoble 38 - 39 Pau                                                                                                                                                                                                                                     La Rochelle 34 - 17 Bayonne                                                                                                                                                                                                           Bordeaux - Bègles 32 - 10 Lyon                                                                                                                                                                                                           Toulouse 23 - 18 Stade Français                                                                                                                                                                                                       Montpellier 42 - 13 Brive                                                                                                                                                                                                                        Toulon 23 - 21 Clermont