Le Hormadi boucle son recrutement : Sept officialisations
en une soirée, le service administratif a eu du taf
Crédit : FB Anglet Hormadi Pays Basque

Le Hormadi boucle son recrutement : Sept officialisations en une soirée, le service administratif a eu du taf

Le Hormadi a mis les petits plats dans les grands pour le début du weekend ! Entrée, plat de consistance, dessert, pinard, digestif… On a frisé l’overdose de signatures. Après les prolongations de Tarantino et Palat hier, le club d’Anglet a annoncé le bouclage de son recrutement en officialisant…sept joueurs pour la saison prochaine ! Ca mérite bien un petit focus sur chacun de ces petits gars.

maxime-cazenave
Maxime Cazenave

Le Hormadi a mis les petits plats dans les grands pour le début du weekend ! Entrée, plat de consistance, dessert, pinard, digestif… On a frisé l’overdose de signatures. Après les prolongations de Tarantino et Palat hier, le club d’Anglet a annoncé le bouclage de son recrutement en officialisant…sept joueurs pour la saison prochaine ! Ca mérite bien un petit focus sur chacun de ces petits gars.

Pour tous ceux qui ont une affection particulière pour le hockey à Anglet, la soirée a été chargée comme jamais. Vers 17 heures, trois resignatures ont été annoncées sur les réseaux sociaux, le tout accompagné de l’annonce d’une conférence de presse un peu plus tard pour annoncer de nouvelles signatures, en présence du coach Heikki Lemme. Et ce sont finalement quatre autres joueurs qui ont été annoncés afin de boucler l’effectif pour la saison 2019-2020 ! Nous allons donc faire un point sur les sept joueurs concernés.

A noter que durant la conférence de presse, l’arrivée d’un deuxième gardien pour accompagner Léo Bertein devant le filet serait annoncé dans les prochains jours pour boucler de manière totalement définitive l’intersaison 2019/

Ils resignent :

Joonna Kunnas (Défenseur, 26 ans)

Le roc finlandais débarqué en début de saison dernière en provenance de Grenoble va prolonger son aventure à La Barre pour une année supplémentaire, et comment ne pas être satisfait de cette prolongation ? Défenseur solide aux dimensions de déménageur (1,93m pour 93kg), le gaillard de 26 ans a déjà effectué un parcours en NCAA respectable, et il dispose même d’une petite expérience au sein de la prestigieuse Liiga finlandaise. Déjà très bon sous le maillot des Brûleurs de Loups, il a confirmé ses bonnes dispositions en devenant rapidement l’un des leaders de la défense angloye. Une valeur sûre de Ligue Magnus.

Kévin Maso (Défenseur, 24 ans)

Il a seulement 24 ans, mais la patinoire d’Anglet est forcément habituée à son visage. Depuis 2015, le natif de Sallanches porte le maillot du Hormadi sans discontinuer. Si une blessure l’a empêché de disputer dans l’intégralité cette saison du promu dans l’élite, il a malgré tout eu 29 rencontres dans les pattes pour prouver qu’il avait le niveau pour durer à ce niveau après trois saisons de bonne facture en Division 1. Toujours concentré sur la glace, il sera une nouvelle fois un joueur sur lequel Heikki Lemme pourra compter contre vents et marées.

Florent Neyens (28 ans, Attaquant)

Et que dire alors pour Florent Neyens ? Arrivé au club en 2011, l’attaquant est sur le point de disputer sa neuvième saison consécutive dans le Pays Basque. Elément incontournable de l’effectif et du vestiaire, il apporte toujours une énergie précieuse et un leadership important. S’il avait déjà connu une saison dans l’élite sous les couleurs de son club formateur, Amiens, en 2010-2011, il était encore un jeune joueur en formation. En pleine force de l’âge désormais, il a su élever son niveau pour apporter des choses intéressantes la saison passée, et tous les fans Angloyes seront certainement ravis de revoir l’un de leurs chouchous continuer à défendre leurs couleurs.

 

Ils arrivent :

Vojtech Kloz (33 ans, Défenseur)

Est-il réellement utile d’encore le présenter ? A 33 ans, Vojtech Kloz est le genre de joueur d’envergure dont a besoin un club qui cherche à se stabiliser définitivement dans l’élite. Auteur d’une grosse carrière en D2 tchèque et en Slovaquie, le colosse (1,90m pour 115kg) était arrivé en France en 2015 à Epinal. Depuis, excepté un passage à Coventry d’une saison, il est devenu un joueur incontournable en Magnus. A Chamonix la saison passée, il a tout simplement réalisé la saison la plus prolifique de sa carrière (7 buts et 20 assists en 34 matchs), tout en se montrant toujours impérial en zone défensive. Passeur d’une grande efficacité et disposant d’un excellent contrôle du palet, il va sans doute rapidement devenir l’un des métronomes du jeu du Hormadi, et cela ne peut être que bénéfique.

Jussi Nättinen (32 ans, Attaquant)

C’est un très joli coup réalisé par le club. Si ce nom a quelque chose de familier pour vous, c’est peut-être normal puisque chez les Nättinen, être hockeyeur professionnel est plutôt commun. Avec son cousin Topi qui évoluait dernièrement à SaiPa en Liiga, son frère Julius qui est également en Liiga au JYP, et surtout son autre frère qui évolue en KHL et défend les couleurs de la sélection nationale, il y a de quoi s’amuser lors des repas de famille. De son côté, Jussi  n’a jamais réussi à franchir le palier entre la Mestis (D2) et la Liiga (D1). Malgré tout, il dispose d’une énorme expérience dans l’antichambre de l’élite, où il a régulièrement planté sa trentaine de pions tout au long de la décennie, étant même le capitaine du club de Hermes ces dernières années. Il est également déjà passé par la France en 2015, sous le maillot de Reims, en Divison 1, à une époque où le Hormadi était dans cette division. Il a donc déjà mis les pieds en France, et il va les remettre pour apporter un poids non négligeable en attaque.

Kenny Martin (Attaquant, 27 ans)

Encore un attaquant, habitué lui aux joutes de la Ligue Magnus. Que ce soit à Villard-de-Lans, Morzine-Avoriaz, ou dernièrement à Mulhouse, Kenny Martin a toujours été un joueur d’équipe qui se fond à merveille dans un collectif. Ce ne sera pas le meilleur pointeur de l’équipe (entre 7 et 9 points par saison), mais en revanche il n’a aucun mal à lâcher son palet en zone offensive pour fluidifier le jeu, et son application générale dans son jeu en font un joueur capable de se fondre dans différentes situations de jeu. Il est toujours très intéressant d’avoir ce type de joueur dans son effectif.

Benjamin Berard (Attaquant, 20 ans)

Attention, potentielle pépite en vue ! Encore assez inexpérimenté à haut niveau malgré quelques apparitions en Magnus avec les Dragons de Rouen et en Division 1 avec les Drakkars de Caen, Benjamin Berard est un talent brut à polir. Et si ce talent éclate, il peut faire des ravages. Que ce soit en championnat U18 ou U20, le natif de Grenoble a tout éclaté sur son passage, terminant ses saisons avec environ 1,5 point par match à chaque fois. Oui, ça fait beaucoup. Il faut désormais voir comment son développement va se passer, et quelle sera son utilisation. En tout cas, il y a de quoi être enthousiaste, et il peut clairement être l’une des très bonnes surprises de la prochaine saison.

 

VAVEL Logo