Aksel Lund Svindal dompte pour la première fois la Stelvio

PREMIERE : c'est le maître mot qui ressort de cette descente calée entre Noël et le Jour de l'An chaque hiver. Première victoire de la saison en descente pour le géant norvégien. Premier succès de Svindal sur la myhtique Stelvio bien qu'amputée d'une bonne minute. Premier top 5 pour le français Adrien Theaux sur la piste transalpine. Premier top 10 en Coupe du Monde depuis plus d'un an pour Guillermo Fayed, le skieur de Chamonix.

Aksel Lund Svindal dompte pour la première fois la Stelvio
© @fisalpine (Twitter)

Aksel Lund Svindal est bien le meilleur descendeur du moment en compétiton. Il trône déjà sur le classement mondial de la spécialité alors que seulement trois descentes ont été disputées. Les myhtiques descentes de Wengen et Kitzbühel, sur la légendaire Streif, ne sont toujours pas dans les têtes que Svindal, lui, y pense déjà après ce magnifique succès dans des conditions difficilies, de la neige tombant durant la nuit puis ce matin. Le départ de cette descente a été repoussé de 40 minutes et voilà le portillon ouvre, David Poisson s'élance, la descente est partie ! 

Premier téméraire à s'accrocher à la tête Didier Defago, champion olympique à Vancouver en 2010, céde la tête à Christof Innerhofer puis le canadien Erik Guay vient exploser le chrono du transalpin pour s'assurer le podium. Dossard 20, Svindal s'élance confiant sur la Stelvio et voilà le viking désintègre le temps du canadien pour s'emparer d'un trône qu'il ne quittera plus. Voilà, la descente de Bormio vient d'être tuée. Hannes Reichelt, deuxième, et Adrien Theaux, quatrième, n'y peuvent rien : Svindal est le meilleur ! 

Dans le clan tricolore,  Theaux est donc 4e alors que Guillermo Fayed a créé l'exploit de prendre la septième avec le dossard 46 ! Poisson est 17e, Clarey 18e, Giraud Moine 23e, Roger 28e, Bouillot 50e et Muzaton 55e. Nicolas Raffort prend une anonyme 59e place. Le groupe France, masculin, de vitesse démontre une nouvelle fois qu'il est l'un des plus compétitifs du plateau. 

Résultats de la descente hommes de Bormio
Pos. Skieur Pays Temps
1 Aksel Lund Svindal Norvège 1'54"08
2 Hannes Reichelt Autriche 1'54"47
3 Erik Guay Canada 1'54"59
4 Adrien Theaux France 1'54"97
5 Matthias Mayer Autriche 1'55"04
6 Christof Innerhofer Italie 1'55"06
7 Guillermo Fayed France 1'55"21
- Didier Defago Suisse 1'55"21
9 Silvano Varettoni Italie 1'55"22
10 Markus Dürager Autriche 1'55"26
- Travis Ganong Etats-Unis 1'55"26
12 Joachim Puchner Autriche 1'55"28
13 Patrick Küng Suisse 1'55"30
14 Jan Hudec Canada 1'55"41
15 Peter Fill Italie 1'55"61
16 Otmar Striedinger Autriche 1'55"62
17 David Poisson France 1'55"74
18 Romed Baumann Autriche 1'55"76
- Johan Clarey France 1'55"76
20 Florian Scheiber Autriche 1'55"86
21 Manuel Osborne-Paradis Canada 1'55"88
22 Marco Sullivan Etats-Unis 1'55"89
23 Valentin Giraud Moine France 1'55"90
24 Carlo Janka Suisse 1'56"05
25 Max Franz Autriche 1'56"14
26 Marc Berthod Suisse 1'56"17
27 Klaus Kröll Autriche 1'56"20
28 Brice Roger France 1'56"28
29 Stefan Keppler Allemagne 1'56"37
- Conrad Pridy Canada 1'56"37

Au classement générale de la Coupe du Monde, Svindal prend 195 points d'avance sur Marcel Hirscher ; à celui de la spécialité il a une marge de 93 unités sur Guay.