Domracheva is back ! La jeune garde française point le bout de son nez

Avec les mêmes conditions climatiques que les garçons quelques heures plus tôt, les femmes se sont élancées dans le sprint d'Oberhof tête baissée avec l'objectif de réaliser le moins de fautes possibles au tir pour être placer avant la poursuite... C'est Domracheva, rapide sur les skis et habile sur le pas de tir, qui s'impose, mieux elle creuse l'écart en prévision de la poursuite.

Domracheva is back ! La jeune garde française point le bout de son nez
© Droits Réservés

La Biélorusse Darya Domracheva avait terminé l'année 2013 sur des performances en demi-teinte. En termes plus claires, une entame de saison raté. En 2014, la championne du monde de mass-start, a d'autres objectifs et ils sont olympiques alors pas question de laisser passer une course. Dès la première de l'année elle s'impose et avec la manière. Premier succès à Oberhof pour elle.

 

Un seul échec au tir et une forme éblouissante sur les skis

Avec un 9/10 au tir (échec au debout) et le meilleur temps en ski de fond, Domracheva a dominé ce premier sprint d'année olympique. Elle l'emporte avec une marge de 29"8 sur la finlandaise Kaisa Mäkkärainen et de 36"4 sur Pidhrushna. Si l'on regarde plus loins au classement, la quatrième, Tora Berger, est repoussée à plus d'une minute tout comme Flatland ou Valj Semerenko. Gabriela Soukalova, leader du général, et Selina Gasparin, de la spécialité, sont loin, respectivement 26e et 34e. 

 

Bolliet et Chevalier marquent des points

Belles courses des deux jeunes tricolores qui n'ont commise qu'un seul échec chacune. Marina Bolliet termine 12e (+1'26"9) et Anaïs Chevalier 14e (+1'40"3). Cependant les temps de skis ne sont pas tops : Bolliet 27e chrono, Chevalier 39e mais le résultat est là, c'est le principal. En l'absence de Marie Dorin-Habert, malade, et Anaïs Bescond, blessée, seule trois françaises étaient en lice : Sophie Boilley termine à une anonyme 51e mais sera de la poursuite.

 

Classement final du sprint féminin d'Oberhof
Pos. Biathlète Pays Tir | Tot. Temps
1 Darya Domracheva Biélorussie 0+1 | 1 23'06"7
2 Kaisa Mäkkärainen Finlande 0+2 | 2 +29"8
3 Olena Pidhrushna Ukraine 0+0 | 0 +36"4
4 Tora Berger Norvège 2+1 | 3 +1'01"6
5 Ann Kristin Åfedt Flatland Norvège 1+0 | 1 +1'09"8
6 Valj Semerenko Ukraine 1+1 | 2 +1'11"6
7 Evi Sachenbacher-Stehle Allemagne 0+2 | 2 +1'17"0
8 Weronika Nowakowska-Ziemniak Pologne 1+1 | 2 +1'20"2
9 Dorothea Wierer Italie 1+0 | 1 +1'26"2
10 Tiril Eckhoff Norvège 0+2 | 2 +1'28"5
11 Yana Romanova Russie 2+0 | 2 +1'35"8
12 Marine Bolliet France 0+1 | 1 +1'36"9
13 Veronika Vitkova République Tchèque 1+1 | 2 +1'39"4
14 Anaïs Chevalier France 1+0 | 1 +1'40"3
15 Olga Vilukhina Russie 1+0 | 1 +1'43"3
16 Magdalena Gwizdon Pologne 1+1 | 2 +1'43"8
17 Vita Semerenko Ukraine 0+0 | 0 +1'44"3
18 Franziska Hildebrand Allemagne 0+1 | 1 +1'45"2
19 Elisa Gasparin Suisse 0+1 | 1 +1'52"4
20 Irina Starykh Russie 2+1 | 3 +1'53"3
51 Sophie Boilley France 1+2 | 3 +3'09"6

Au classement général de la Coupe du Monde, Soukalova n'a plus que 3 points d'avance sur Valj Semerenko et Starykh. A celui de la spécialité Mäkkäinen prend la tête. 

Demain est prévue une poursuite sur le même site d'Oberhof. 

+ Le sprint messieurs