Oberhof : Domracheva confirme

Après le sprint c'est la poursuite. Refrain bien connu des biathlètes. Dans la nuit d'Oberhof la biélorusse Darya Domracheva a confirmé son retour au premier plan en dominant cette poursuite. Mäkkärainen est deuxième, comme dans le sprint, alors que c'est la norvégienne Solemdal qui complète le podium.

Oberhof : Domracheva confirme
© Droits Réservés

Hier nous disions que Darya Domracheva arrivait en 2014 avec l'envie de tout gagner. Cela c'est confirmé avec son éclatant succès sur la poursuite. Partie avec 30" d'avance sur la finlandaise Mäkkärainen, elle a conservé son avantage pour rester invaincue en ce week-end allemand dans le Thuringe. Mais tout n'a pas été aussi simple...

 

Domracheva de retour au premier plan même en face à face

Lors des sprints, les biathlètes ne sont pas en confrontations directes. Impossible de savoir si elle sont prêtent psychologiquement au combat. Ce dont ont été sûrs hier c'est que Domracheva était de retour dans ses jambes et derrière sa carabine mais quand au second tir couché elle manque 2 cibles alors qu'elle est toute seule on se demande si la tête est également de retour. Mäkkärainen est alors revenue sur elle mais lors du première salve de tirs debout la vainqueur du sprint rate une fois alors que la suomi se manque une fois de plus : le mental de Domracheva est (partiellement) de retour ! D'autant plus qu'elle fait un 5/5 sur le dernier passage sur le pas de tir pour s'assurer un magnifique doublé en terre allemande. Mäkkärainen est donc deuxième et c'est Solemdal qui complète la boite profitant d'une erreur de la reine de l'hiver denier, Tora Berger, sur le dernier tir.

 

Les françaises rentrent dans le rang

Marine Bolliet et Anaïs Chevalier, les bonnes surprises du clan tricolore lors du sprint, n'ont pas (ou peu) confirmé sur la poursuite. La première citée réalise un 17/20 pour terminer 20e à plus de 3 minutes. Chevalier, de son côté, avec la même précision au tir que sa compatriote est 34e à quatre minutes. La dernière française, Boilley, est 45e avec un 18/20.

Classement final de la poursuite dames d'Oberhof

 
Pos. Biathlète Pays Tir | Tot. Temps
1 Darya Domracheva Biélorussie 0+2+1+0 | 3 33'35"8
2 Kaisa Mäkkärainen Finlande 1+0+2+0 | 3 +34"6
3 Synnøve Solemdal Norvège 0+1+1+0 | 2 +1'11"7
4 Tora Berger Norvège 0+1+0+1 | 2 +1'26"3
5 Olga Vilukhina Russie 1+0+0+0 | 1 +1'38"2
6 Ann Kristin Åfedt Flatland Norvège 1+1+0+1 | 3 +1'54"7
7 Evi Sachenbacher-Stehle Allemagne 1+1+1+2 | 5 +1'59"8
8 Olena Pidhrushna Ukraine 2+0+0+1 | 3 +2'05"4
9 Valj Semerenko Ukraine 0+0+2+2 | 4 +2'11"5
10 Weronika Nowakowska-Ziemniak Pologne 1+0+2+0 | 3 +2'15"0
11 Veronika Vitkova République Tchèque 0+2+0+0 | 2 +2'22"1
12 Gabriela Soukalova République Tchèque 0+0+1+1 | 2 +2'26"6
13 Elise Ringen Norvège 0+1+1+3 | 4 +2'27"0
14 Tiril Eckhoff Norvège 0+2+3+0 | 5 +2'34"3
15 Yana Romanova Russie 0+0+2+1 | 3 +2'34"9
16 Andrea Henkel Allemagne 0+2+0+0 | 2 +2'36"5
17 Krystyna Palka Pologne 0+0+2+1 | 3 +2'49"1
18 Monika Hojnisz Pologne 1+0+1+1 | 3 +2'58"0
19 Irina Starykh Russie 1+0+1+2 | 4 +3'03"5
20 Marine Bolliet France 0+1+1+1 | 3 +3'04"4
34 Anaïs Chevalier France 0+1+1+1 | 3 +4'00"3
45 Sophie Boilley France 0+1+0+1 | 2 +6'01"3

Au classement général de la Coupe du Monde l'ukrainienne Valj Semerenko pique le dossard jaune à la tchèque Soukalova pour rien. A celui de la spécialité la seconde de jour se pare du dossard rouge. 

Fin du week-end d'Oberhof demain avec une mass start, la première de l'hiver.

+ Le sprint messieurs

+ Le sprint dames

+ La poursuite messieurs