Hockey sur glace : Impossible n'est (vraiment) pas Français

Un an après l'exploit face à la Russie, les Français sont venus à bout du Canada. Cette équipe, emmenée par le vétéran Huet et les jeunes Roussel et Bellemare, a un bel avenir devant elle. A commencer par ces Mondiaux 2014 biélorusses.

Hockey sur glace : Impossible n'est (vraiment) pas Français
© Richard Wolowicz/HHOF-IIHF Images
France
3 2
Canada

Sixième tentatives des tirs au but : Bellemare trompe le gardien canadien et envoit la France au paradis ! C'est seulement la seconde victoire française face au Canada aux Championnats du Monde (la première en 1932 !). Un an après le succès 2-1 sur la Russie, la troupe de Dave Handerson était surveillée de près par le Canada mais cette équipe française continue à surprendre.

Après l'ouverture du score de Stéphane Da Costa, Brayden Schenn égalise de suite. Fin du premier tiers. Le second tiers reste sans but, les défenses prenant le pas. La fin du troisième et dernier tiers nous réserve pas mal de surprises : tout d'abord Gudbranson donne l'avantage au Canada mais sur une avancée française quelques instants plus tard, Da Costa inscrit un doublé. Une prolongation de 5 minutes en mort-subite est alors nécessaire. Cette dernière est dominée par les Français qui ne passent pas loin de la victoire sur une tentative de Besch. 

Au hockey, lors des tirs au but, chaque équipe a 3 tentatives (contrairement à 5 au football) avant la mort subite. Cristobal Huet, le mythique gardien français, stoppe les 3 tirs canadiens alors que la France rate ses 2 premières tentatives. Bellemare s'élance, s'il le met la France l'emporte. Et l'attaquant bleu jouant en Suède transforme l'essai : LA FRANCE L'EMPORTE ! C'est un véritable exploit face aux doubles champions olympiques, même privés de nombreux joueurs en raison des playoffs de la NHL (ligue nord-américaine) en cours. 

Le prochain match pour les bleus c'est dimanche à 11h45 sur Sport+ face à l'Italie. Une victoire assurerait son maintien mais ce groupe peut espérer plus haut, c'est à dire les quarts de finale dans se Mondial biélorusse. A noter que les Français portait ''2017'' sur leurs casques et leurs maillots pour la promotion de la co-organisation des Mondiaux de hockey sur glace 2017 avec l'Allemagne.

Le tweet de Nicolas Baillou, commentateur chez Sport+, et un autre ''historique'' :

La Russie il y a un an le Canada aujourd'hui : pas de limite pour l'équipe de France #hockey

— Nicolas Baillou (@NicolasBaillou) 9 Mai 2014

Il y a 10 ans @NicolasBaillou commentait la relégation de la France en D1 après un calvaire et 28 buts encaissés. Que de chemin parcouru !

— Stitch38 (@sylvbdl38) 9 Mai 2014