Jansrud, un ton au-dessus

Trois épreuves de vitesse et trois victoires pour Kjetil Jansrud. Auteur d'une véritable démonstration, le Norvégien s'est adjugé la descente de Beaver Creek ce vendredi devant le Suisse Beat Feuz (+0.54) et l'Américain Steven Nyman (+0.56). Le Français Guillermo Fayed confirme sa bonne forme et prend la 6e place.

Jansrud, un ton au-dessus
Le Norvégien Kjetil Jansrud remporte la descente de Beaver Creek. Il signe ainsi son troisième succès de la saison. Crédit photo : GEPA

Déjà héroïque le weekend dernier à Lake Louise, Kjetil jansrud n'a pas tremblé lors de la descente de Beaver Creek. Sur la Beard of Prey, le norvégien s'est montré impérial. Parfait dans la pente, irréprochable sur les parties planes, il n'a laissé aucune chance à ses adversaires et a démontré qu'il était réellement l'homme du moment en vitesse. Derrière, le Suisse Beat Feuz prend la deuxième place et signe ainsi son premier podium depuis 2012. L'américain Steven Nyman, auteur d'une première partie de glisse stratosphérique, grimpe sur la troisème marche. 

Trois épreuves de vitesse et déjà trois victoires, il n'en fallait pas plus pour élever Jansrud au rang de prétendant au gros globe de crystal. Il lui faudra tout de même tenir ce rythme pour esperer pouvoir titiller les tous meilleurs et notemment Marcel Hirscher, double vainqueur en titre du général.  Quoiqu'il en soit, dans deux mois, le norvégien sera l'ultra favori de la descente des championnats du monde qui se déroulera sur cette même Beard of Prey. De quoi faire oublier à l'équipe de Norvège l'absence de son leader Aksel Lund Svindal, victime d'une rupture du tendon d'Achille dans l'automne. 

Côté français, le chamoniard Guillermo Fayed prend une très belle sixième place (+0.78) et confirme son podium du weekend dernier. Adrien Théaux, pourtant vainqueur du deuxième entrainement, termine quant à lui 13e. David Poisson et Johan Clarey prennent respectivement la 15e et la 18e place. Les autres tricolores ne figurent pas dans le top 30.