L'ouragan Khoroshilov

Historique !  Alexander khoroshilov s'offre le mythique slalom de Schladming. À 30 ans, il signe ainsi son premier succès en Coupe du Monde et met fin à 34 ans de disette pour le ski russe. A l'arrivée, il devance très largement l'Italien Stephano Gross (+1"44) et l'Allemand Félix Neureuther (+1"51). Les bleus, de leur côté, ce sont quelques peu ratés.

L'ouragan Khoroshilov
Auteur d'un slalom quasi parfait, le russe Alexander Koroshilov s'est largement imposé à Schladming (AUT). Crédit photo : Agence Zoom

Pour sa première victoire en coupe du monde, Alexander Khorishilov n'a pas fait les choses à moitié. Le Russe s'offre le slalom de Schladming, le plus prestigieux du circuit. Sous la neige et devant plus de 40 000 personnes, le skieur basé en Autriche raye ainsi des tablettes Aleksandr Zirov, dernier russe à s'être imposé en coupe du monde. C'etait en mars 1981. 

Son exploit, Alexander Khoroshilov le construit très largement au cours de la première manche. Avec un engagement total et une solidité à toute épreuve, il giffle littéralement les maîtres actuels du slalom mondial. Seul Felix Neureuther, leader du classement de la spécialité, parvient à rester dans la même seconde que le Russe. 

Sans craquer


En deuxième manche, c'est donc Khoroshilov qui se présente en dernier dans la cabane de départ. Jamais avant celà il n'a fermé le portillon . Mais la pression semble être le cadet de ses soucis. Survolté, il livre une prestation éblouissante de classe et de maîtrise. A l'arrivée, près d'une seconde et demie le sépart de son plus proche rival. Un monde... 

Derrière, on retrouve les autres hommes en forme du mois de janvier. Deuxième, l'Italien Stephano Gross monte pour la cinquième fois de sa carrière sur le podium. L'Allemand Felix Neureuther, solide troisième, s'envole un peu plus au classement de la coupe du monde de slalom. Il possède désormais 66 points d'avance sur  Marcel Hirscher, plutôt terne devant un public pourtant entièrement dévoué à sa cause. 

Côté français


Pour ce qui est des tricolores, on a connu meilleures soirées. Aucun n'est réellement parvenu à dompter la première manche, pourtant tracée par Stéphane Quittet, entraineur des bleus. Seul Victor Muffat-Jeandet a quelque peu redressé la barre au cours du deuxième acte. Il se classe finalement 12e. Alexis Pinturault prend la 17e place, Julien Lizeroux la 21e, Steve Missiller la 24e et Jean-Baptiste Grange la 26e. Un résultat d'équipe qu'il faudra oublier en vue des championnats du monde qui auront lieu dans trois semaines pour les slalomeurs.