Estelle Balet, championne du monde de freeride, est décédée

Estelle Balet, championne du monde de freeride, est décédée
Elle était très prometteuse mais à 21 ans, elle survolait déjà les classements du FWT. 1815.ch

Avec sa planche aux pieds, elle dévalait les pistes les plus raides du monde lors du Freeride World Tour depuis 2013. Elle est née le 18 décembre 1994 à Sion dans le canton du Valais et donc elle est décédée le 19 avril 2016. La jeune femme était double championne du monde en titre de sa discipline, elle n’avait que 21 ans.  

Emportée par une avalanche lors du tournage d’un film à Orsières en Suisse, elle a succombé alors que les premiers secours essayaient de la réanimer. Elle était pourtant munie d’un casque (obligatoire à cause d’un immense danger), d’un airbag et aussi d’un détecteur de victime d’avalanche, mais cela n’a pas suffi. Après l’annonce de la terrible nouvelle, le freerider français Julien Lopez a réagi avec tristesse sur une radio locale : "C’est le coup de massue, j’ai la voix qui tremble.". Le skieur de la Plagne avait survécu miraculeusement à deux avalanches similaires. "C'est atroce à vivre." a t-il ajouté. Ce n’est pas la première fois qu’une snowboardeuse décède alors qu’elle faisait ce qui lui plaisait le plus. Karine Ruby était décédée le 29 mai 2009 en tombant dans une crevasse sur les pentes du Mont-Blanc. 

Courte carrière, grande championne

Estelle Balet avait débuté sa carrière en 2011 sur ce que l’on appelle le Freeride World Qualifier, qui est réservé aux jeunes "riders". Alors qu’elle n’était pas encore majeur, elle était déjà sur les podiums. En 2011 et 2012, elle a gagné deux fois à La Clusaz et elle a empoché deux deuxièmes places chez elle à Verbier et elle était sur les podiums de plusieurs épreuves en Andorre ou dans les Alpes suisses ou autrichiennes. Sa plus mauvaise place en juniors ? Une 6e place à Andorre-Arcalis.  Elle commença la saison 2012/2013 en juniors et elle participa à une épreuve en fin de saison sur le plus haut niveau mondial : le Freeride World Tour. À tout juste 19 ans, elle grimpe à la 2e place de sa toute première course en FWT, chez elle à Verbier alors que la haut-savoyarde Elodie Mouthon l’emportait avant de devenir championne du monde la même année. En 2014, elle se révèle vraiment. Troisième place à Chamonix, deuxième place à Fieberbrunn et Snowbird et un nouveau podium à Verbier avec une troisième place. Début de saison 2015, elle obtiendra son pire résultat en World Tour avec une... quatrième place ! Dans la foulée, elle confirmera pour de bon avec deux victoires consécutives à Fieberbrunn et Andorre-Arcalis puis 2 secondes places en Alaska puis lors des finales de Verbier. Ces excellents résultats lui permettent de remporter son premier Freeride World Tour. En 2016, deux victoires, deux secondes places et une quatrième place en Autriche. La jeune suissesse remporte de nouveau les finales de Verbier il y a seulement deux semaines et gagne son 2e World Tour de suite. 

Nous pouvons nous dire qu’Estelle Balet va dominer sa discipline pendant de longues années aux vues de sa domination sur ses poursuivantes. Jusqu'à aujourd'hui. Un simple tournage de film puis cette effrayante avalanche dans son Valais natal. L’avalanche aura eu raison d’elle malgré tout le matériel qu’elle portait. Estelle Balet n’est plus, le monde du freeride perd une grande championne qui avait tout le temps devant elle.