La porte d'entrée pour Simon

Fortunes diverses pour les Tricolores au Monte-Carlo Country Club. Roger-Vasselin et Paire poursuivent l’aventure, tandis que Chardy, Benneteau et surtout Simon s’en vont déjà.

La porte d'entrée pour Simon
La porte d'entrée pour Simon

Gilles Simon traverse une passe compliquée, c’est le moins que l’on puisse dire. Après avoir perdu face à Berlocq en Coupe Davis, il a pris la porte dès le premier jour du Masters 1000 de Monte-Carlo, dominé en un peu moins de deux heures de jeu par l’Espagnol Roberto Bautista (6-3, 7-6). Ce revers va lui coûter cher au classement ATP qui sera publié en début de semaine prochaine : lui qui avait atteint le dernier carré en 2012 va dégringoler au minimum de trois rangs à l’issue du tournoi.

La France a eu quatre autres représentants en ce début de semaine à Roquebrune-Cap-Martin : Benoît Paire a pris le meilleur sans trop trembler sur Ivan Dodig (6-4, 6-4). Le talentueux Français défiera au prochain tour Richard Gasquet, meilleur tennismen hexagonal en 2013. Édouard Roger-Vasselin s’est débarrassé quant à lui avec aise du Néerlandais Robin Haase en deux manches (6-3, 6-2), et l’obstacle qui s’apprête à être dressé sur sa route s’appelle Andy Murry.

Jérémy Chardy et Julien Benneteau ont de leur côté connu le même sort que Simon. Le Palois n’a rien pu faire d’autre que s’incliner devant Pablo Andujar (6-7, 75, 6-2), alors que le protégé de Loïc Courteau a mis genou à terre devant Milos Raonic (6-1, 6-4).

Tous les résultats