Rome : Nadal a tremblé, Nadal a vacillé mais Nadal a gagné

Rafael Nadal a bien failli se faire éliminer en huitièmes de finale du tournoi de Rome. Face au letton, Ernest Gulbis, l'espagnol a frôlé la correctionnelle mais s'est finalement qualifié en 3 sets (1-6, 7-5, 6-4). Et ce, en 2h37 !

Rome : Nadal a tremblé, Nadal a vacillé mais Nadal a gagné
Rafael Nadal a eu chaud. (Source : Panoramic)

L'exploit a bien failli retentir de Rome. Ernest Gulbis, joueur letton au 46ème rang mondial et passé par les qualifications a bien failli déclencher une bombe dans le monde de la petite balle jaune. Un tennis flamboyant, un Nadal poussé dans ses retranchements, sûrement le match le plus abouti pour le letton. Un premier set extraordinaire, où Nadal a sauvé une balle de 6-0. Et c'est seulement la 3ème fois de sa carrière, en 303 matchs sur terre battue, que l'espagnol a perdu son premier set sur un tel score. Pour mesurer l'exploit... Lors du second set, Nadal défend et en est récompensé avec un break. Que Gulbis s'empressera d'effacer en supprimant en même temps 3 balles de set. Il perdra finalement le set. Cependant durant le dernier, il a retrouvé son jeu offensif qui avait déjà fait trembler Nadal. Breaké, il débreakera. Nadal à la limite de vaciller, l'emportera finalement à sa 3ème balle de match. Et retrouvera David Ferrer en quart de finale, le même qui lui avait causé des problèmes la semaine dernière à Madrid. Pour Gulbis, ce match prouve tout le bien que les spécialistes pensent de lui. Il rappelle de plus, qu'il faudra bien compter sur lui à Roland-Garros s'il est toujours aussi bien physiquement.