Bilan : Le grand bleu

Aujourd'hui débutait Roland-Garros. Les français ont gagné, les favoris n'ont pas traîné, les surprises inexistantes. Le bilan complet de la journée.

Bilan : Le grand bleu
Mickaël Llodra a impressionné cet après-midi. (Crédits : Cyrille Cadet/AFP)

Ce dimanche 26 mai se jouait la première journée du tournoi de Roland-Garros. Sous un beau temps, aucune surprise notable à noter. Concentrons-nous donc sur les Français et les favoris.

Les Français

Ils étaient sept engagés (dont un choc franco-français) aujourd’hui et ils sont cinq à avoir réussi à franchir le 1er tour.

Chez les garçons la principale attraction du jour était la rencontre entre l’ancien numéro 1 mondial l’Australien Lleyton Hewitt et Gilles Simon. Pris à la gorge d’entrée de match et sans grande réussite, il se voyait malmené rapidement et mené deux manches à rien (6-3, 6-1). C’est à partir du début du troisième set que le réveil de Gillou allait se provoquer et se traduire par un retour à deux manches partout (6-4, 6-1) puis par un début de cinquième set canon où il allait se retrouver en tête par cinq jeux à zéro.
Sauf qu’Hewitt en bon combattant qu’on connait, ne se décourageait pas et assénait des coups de boutoir accompagnés de ses « come on » légendaires pour faire un incroyable retour à cinq jeux partout ! Finalement c’est Gilles qui aura le dernier mot pour breaker une dernière fois l’Australien et remporter pour la première fois de sa carrière un match où il était mené deux manches à rien. Après son combat de 3h20, il retrouvera au prochain tour le vainqueur du match entre son compatriote Adrian Mannarino et le revenant uruguayen Martin Cuevas.

A signaler le bon premier match de Michael Llodra sur le Central qui a battu le Belge Steve Darcis en quatres manches sérieuses (6-4, 4-6, 6-1, 6-4) malgré un petit relâchement dans la seconde manche. Au second tour il croisera la route du canonnier canadien Milos Raonic n°14 du tournoi.
De son côté Jérémy Chardy n°25 du tournoi a franchit le premier tour sans difficulté face à l’Allemand Benjamin Becker 6-4, 6-2, 7-5. Il jouera l’Espagnol Roberto Bautista-Agut mardi lors du deuxième tour.

Du côté des femmes, la jeune Caroline Garcia qui a remporté il y a quelques semaines le tournoi ITF de Cagnes sur Mer est resté sur sa lancée de bons résultats pour franchir le premier obstacle sans souci majeur face à la qualifiée ukrainienne Yuliya Beygelzymer modeste 205è mondiale (6-3, 6-4).
Seulement son adversaire du prochain tour peut faire frémir puisqu’elle rencontrera la n°1 mondiale Serena Williams. Tout le monde se souvient de sa rencontre épique face à Maria Sharapova il y a deux ans mais cela semble encore bien loin…
Virginie Razzano garde un bon souvenir de Serena Williams puisqu’elle l’avait éliminée l’an dernier à la surprise générale au 1er tour Porte d’Auteuil. Tout comme l’an dernier elle a réussit à franchir le 1er tour au dépend de sa compatriote Claire Feuerstein. Bien que la gauchère l’ait malmenée tout au long du match, elle l’a emportée en deux manches (7/6,6/4). Elle pourrait retrouver au prochain l’Allemande Julia Georges.
La Française Irena Pavlovic quitte elle le tournoi assez précipitamment puisque elle a été battue d’entrée par une autre invitée Shelby Rogers (6-3, 6-4) qui est américaine et qui a profité des accords entre fédérations.

A suivre demain Jo-Wilfried Tsonga face au jeune slovène Aljaz Bedene dont il faudra se méfier mais aussi Richard Gasquet face à l’Ukrainien Sergiy Stakhovsky. L’attraction du jour restera le choc entre Tomas Berdych n°6 mondial et Gael Monfils qui a retrouvé son tennis mais dont sa capacité à enchainer les matchs après deux semaines de compétition reste une énigme.
De nombreux autres français seront à suivre tels que Julien Benneteau, Paul-Henri Mathieu, Kenny de Schepper, Edouard Roger-Vasselin, Adrian Mannarino, Mathilde Johansson, Stéphanie Foretz-Gacon ou encore Pauline Parmentier

 

Les favoris

Sans trembler, Serena Williams a lancé la journée. En s'imposant 6-0, 6-1 au terme d'un match maîtrisé, l'Américaine a signalé sa présence à ses adversaires. Son adversaire Ana Tatishvili n'a jamais vu le jour. Embarquée dans des rallyes de fond de court, la Géorgienne n'a pas réussi à destabiliser son adversaire du jour. Des coups droits puissants et bien placé ont aussi servie la numéro 1 mondiale. Ce ne fut pas la même chanson pour sa soeur Vénus. Jouant en fin de journée, la tête de série n°30 a déjoué. Le premier set s'est joué au tie-break. Le second aussi. Le premier est allé dans la poche de Urszula Radwandska, son adversaire Polonaise. Le second dans la poche de l'Américainne. Mais dans le 3ème set, Vénus Williams s'est faite dominer et a finalement perdu le 3ème set 6-4.

C'est aussi passé pour les deux finalistes de l'édition précédente. Tout d'abord Sara Errani, qui ne s'est pas privée de corriger l'Ukrainnienne Arantxa Rus (6-0, 6-2). Ensuite Ana Ivanovic, qui a dû attendre 3 sets pour se qualifier au dépens de Petra Martic (6-1, 3-6, 6-3). A signaler l'élimination de Nadia Petrova, tête de série n°11 en 3 sets (6-3, 5-7, 4-6) par Puig.

Du côté des hommes, Roger Federer n'a pas fait de détails. Dégoûtant son adversaire du jour Carenno-Busta, il s'est imposé en 3 sets (6-2, 6-2, 6-3) et a lui aussi signalé à ses adversaires qu'il faudrai compter sur lui. David Ferrer aussi a montré qu'il était là. A part le début du second set où il a été mené 3-0, il n'a jamais été inquiété. Tête de série n°14, Milos Raonic a imposé sa puissance au service à son adversaire Xavier Malisse. Sortant des points d'exception, le Canadien est en forme et il se place comme un sérieux outsider. En bref, à signaler les qualifications de Andreas Seppi, Kévin Anderson, Sam Querrey et Viktor Troiki. La fin du match entre Marcel Granollers et Féliciano Lopez est reporté à demain. Il y avait 2 sets partout.

Demain seront au programme Rafael Nadal, Tomas Berdych, John Isner, Ernest Gulbis, Jercy Janowicz ou Juan Monaco chez les hommes. Chez les femmes, Na Li, Maria Sharapova, Agniezka Radwandska, Caroline Wozniaki, Angelique Kerber chez les femmes.