Murray lauréat de Wimbledon, 77 ans après

Andy Murray s'offre le numéro 1 mondial, Novak Djokovic, au terme d'un match bouclé en 3 sets par l’Écossais. Le dernier vainqueur Britannique de la compétition était Fred Perry, en 1936.

Murray lauréat de Wimbledon, 77 ans après
sports.fr

Un premier set disputé

Murray est le premier à dégainer, prenant le service de Djokovic pour mener 2 sets à 1. Immédiatement repris par le Serbe, spectateurs et commentateurs s'attendaient à un match marathon. Le Britannique va une nouvelle fois s'emparer du service du numéro 1 mondial, à 4-3. Il s'en est fallu de peu pour que le Djoker reprenne son service immédiatement à l'instar du début de match, mais poussé par les "Andy" émanant du public, Murray parviendra à conserver sa mise en jeu pour le gain du premier set.

Le numéro 1 mondial pas dans son assiette

Djoko revient ur le court avec de biens meilleurs intentions. Plus entreprenant, appuyant plus ses coups, il va s'accaparer la mise en jeu d' "Angry", comme il est surnommé. Le Serbe va confirmer, menant jusqu'à 4 jeux à 1. Agacé et desemparé, le chouchou du public va revenir dans le set de manière impressionnante, en gardant ses mises en jeux et en se montrant plus incisif sur ses retours sur services adverse. A 5-5, le tie-break semblait se dessiner mais Murray renversera Djoko grâce à des missiles envoyés du fond de court. Servant pour le set, Murray ne flanche pas et n'est plus qu'à une manche de l'exploit, de son rêve d'enfant, triompher sur ses terres de Wimbledon.

Rarement le numéro 1 mondial n'aura donné une telle impression de fébrilité, de non contrôle des événements. Des coups simples pour un joueur de sa trempe ratés dans l'enceinte galvanisée de Wimbledon. Djoko va flancher dès sa première mise en jeu, offrant moults cadeaux inespérés à son adversaire. Mené 2 set à 0, 2 jeu à rien, le Serbe va alors redresser la barre, lâchant à nouveau ses coups pour revenir dans la partie, bien aidé par un Murray presque tétanisé par l'enjeu. Djokovic mène 4 jeux à 2 suite à une série de 4 jeux remportés d'affilée. Match relancé, se dit-on alors, mais ce fût sans compter sur la ténacité du joueur local, explosant à chaque coup gagnant, manifestant sa joie de manière presque exacerbée. Revenu dans le match à 4 jeux partout, Murray s'alloue le service de Djokovic une deuxième fois consécutive, s'octroyant la chance de servir pour la gagne. L'Ecossais va batailler, menant 40-0 et ne convertissant aucune de ses 3 balles de match, il donnera à Djokovic 3 possibilitées de débreak. Tiraillé par l'envie d'exulter, Murray va conclure au terme d'un jeu qui aura duré plus de 10 minutes, s'offrant les acclamations du public chauffé à bloc de Wimbledon.