Wimbledon : Kvitova balaye Bouchard en manque de génie

Trois ans après son premier sacre sur le Center Court du All England Lawn Tennis Club de Wimbledon, Petra Kvitova récidive cette année en surclassant son adversaire du jour la talentueuse et non moins prometteuse Canadienne Eugénie Bouchard. Trop tendre dans cette finale, « Genie » s’incline logiquement en deux sets secs. Le score est sans appel : 6/3, 6/0, une véritable leçon de tennis qu’a donné Kvitova à son adversaire du jour. La Tchèque n’aura pas eu besoin de forcer son talent pour décrocher son deuxième titre du Grand Chelem, son second ici à Wimbledon.

Wimbledon : Kvitova balaye Bouchard en manque de génie
Petra Kvitova tous sourire avec le Venus Rosewater Dish
Kvitova
2 0
Bouchard

D’un revers croisé long de ligne très appliqué, Petra Kvitova s’écroule sur le gazon du Center Court de Wimbledon. Elle sait que cette victoire signifie beaucoup pour elle. Après de longs mois d’errance, la Tchèque, renoue avec la victoire, dans son jardin, celui qui avait fait d’elle une reine trois ans auparavant. Il  aura fallu que 55 petites minutes à la tête de série numéro 6 pour se défaire de l’impuissante Eugénie Bouchard qui disputait là sa première finale dans un tournoi du Grand Chelem. La jeune Canadienne est restée impuissante face aux coups de Petra Kvitova vraisemblablement dépassée par l’évènement et trop tendre dans son entame de finale. 

Dans un Center Court au toit fermé, Petra Kvitova s’est montrée impériale sur ses mises en jeu : 4 aces, 82% de réussite derrière sa première balle, 68% de premières balles au service, la Tchèque a assuré ses mises en jeu et n'a jamais été réellement inquiété, bien qu’elle ait du concéder son service à 5/2 dans le permier set. Contre une Eugénie Bouchard à la peine sur son service avec seulement 41% de réussite derrière sa première balle de service, Kvitova était un cran au dessus cet après midi en convertissant notamment 6 balles de break sur 13. Le second set n’est qu’une simple formalité pour la lauréate de l’édition 2011 qui le conclue en seulement 22 minutes et inflige à son adversaire un très sévère 6/0. Sur un dernier revers croisé, Petra Kvitova s’écroule, ivre de bonheur devant presque  15 000 spectateurs qui comprenaient notamment Martina Navratilova, nonuple vainqueur de l’épreuve et Marion Bartoli titrée l’an dernier. Malgré sa défaite, Eugénie Bouchard pourra se consoler en intégrant le Top 10 mondial. La jeune Canadienne continue sa progression et sera classée lundi prochain à la septième place. Une progression incroyable quand on sait qu’elle a intégrée le Top 100 mondial en ... mars 2013 !

Demain place au blockbuster du tennis mondial entre Novak Djokovic et le maître des lieux Roger Federer. À noter qu’en 2011 lorsque Petra Kvitova s’était imposée chez les Dames, c’est "Nole" qui avait remporté la finale Messieurs aux dépends de Rafael Nadal. Coïncidence ? Wait and see...