Atp Finals - Nishikori passe, Murray humilié

Dernière journée du groupe B aujourd’hui. Nishikori avait le droit à un remplaçant de luxe, tandis que le local Andy Murray, devait affronter, un des favoris au sacre final, Roger Federer.

Atp Finals - Nishikori passe, Murray humilié
Federer et Nishikori, les deux qualifiés de ce groupe B-  Source Photo : tsmplug.com

La journée commençait plutôt mal aujourd’hui à Londres. Avec l’annonce du forfait et abandon du canadien Milos Raonic (0-2) pour une blessure à un quadriceps, le premier remplacent, officiellement le 9ème joueur classé à la “race”, David Ferrer, fut donc appeler, a venir défendre ses très infimes chances, contre l’une des surprises de cette saison 2014, Kei Nishikori.

Et c’est un Ferrer, très en jambe, qui s’est présenté sur le court de l’O2 Arena, comme toujours d’ailleurs. Les passionnés de tennis pouvaient s’attendre avec ce match à voir enfin le premier affrontement indécis et serré de cette édition 2014 du master de Londres, en témoigne le récent affrontement Nishikori / Ferrer en quarts de finale de Paris Bercy il y a 2 semaines pour une victoire étriquée du japonnais (6-3/6-7/4-6).  Le premier set est indécis entre les 2 hommes, Ferrer part à la faute le premier et concède le break 4-3, service Nishikori à suivre. Puis… Panne sèche du Japonais, qui se fait débreaker instantanément puis re-breaker dans la foulée. L’espagnol empoche la première manche 6-4.

Nishikori, visiblement énervé de sa fin de set, se met à mieux jouer dans le 2ème set, et break l’espagnol sur sa première mise en jeu, pour cette fois-ci, ne plus la lâcher. 6-4, une manche partout. Ferrer, accuse le coup, la fatigue se fait sentir. Le troisième set, est à sens unique. Nishikori en profite, monte au filet rapidement, break trois fois l’espagnol, et s’impose finalement en trois sets, 4-6 6-4 6-1. Nishikori est quasiment qualifié pour les demies finales, quasiment...

Federer - Murray, l'affiche attendue, finie en correction

Plus tard dans la soirée, les spectateurs avaient le droit au dernier match de leur protégé, Andy Murray, qui affrontait Roger Federer. Sur l’optique de la très grosse fin de saison de l’Ecossais. l’espoir était de rigueur pour les Londoniens, la seule option pour se qualifier, étant de gagner 2-0 sur Federer. Pas très évident quand on sait que le suisse est toujours en lice pour la place de numéro 1 Mondial.

Mais, Murray est tombé clairement, sur un Federer en état de grâce. Un récital. Le premier set est remporté sur le score de 6-0 en 25 petites minutes, et scelle par la même occasion tout espoir de qualification de l’Ecossais.

Le deuxième set redémarre tambour battant par la suisse qui tient sa mise en jeu blanche, et break dans la foulée une nouvelle fois. 2-0 puis 3-0. 9 jeux à la suite. Murray est comme tétanisé, Federer est stratosphérique. Le rythme est toujours aussi intense, Murray craque après 2 coups de raquettes, faut dire que Federer le pousse à la faute, nouveau break 4-0 puis 5-0. 11 jeux à la suite, du jamais vu pour deux joueurs de ce niveau. Fin d’hémorragie pour l’Ecossais après 51 minutes, qui inscrit son premier jeu 5-1. Néanmoins, tout suspense était d’ores et déjà tué, Federer s’impose 6-0 6-1 en 56 min. Les 2 roues de vélo n’étaient pas très loin.

Federer et Nishikori sont donc les 2 qualifiés de ce groupe B. Logiquement, ils devraient affronter respectivement, Wawrinka et Djokovic en demi- finale.