Murray a vaincu la France à lui tout seul

Avec cette victoire contre Gilles Simon (4-6, 7-6, 6-3, 6-0), Andy Murray a remporté le point décisif à son équipe. La Grande-Bretagne rejoint les demi-finales de Coupe Davis.

Murray a vaincu la France à lui tout seul
image Yahoo sport

On pouvait attendre Richard Gasquet, c'est finalement comme prévu Gilles Simon qui a affronté Andy Murray ce dimanche. Un Gilles Simon très précis et auteur de choix judicieux dans les points importants. Un Gilles Simon qui a fait plier le numéro 3 britannique pendant 1 set et demi. Mais qui, forcé de constater, n'a pas su tenir son niveau de jeu excellent tout au long de la partie.

Un set et demi, puis plus rien

Le premier set est quasiment parfait donc pour le Français. Break quasiment d'entrée, balle de debreak sauvée, agressif dans les bons moments et solide quand il le fallait, "Gillou" est parfait et s'adjuge la première manche 6-4. Il n'est pas surprenant de voir le numéro 1 Français à ce niveau aux regards de ses performances sur gazon ces dernières années et de sa belle aventure à Wimbledon. Le second set commence comme le premier avait terminé, par une belle agressivité de Simon couplé avec de nombreuses erreurs de Murray. Avec un break d'entrée, tout semble être réuni pour voir le Français reporter le second set. Cependant Murray, galvanisé par son public, ne ressent pas la fatigue qui pourtant semble se lire sur son visage après les quelques rallyes imposé par le Français. Était-ce du bluff ? Sûrement, car malgré ses simagrées, l'Écossais debreak Simon et remporte le tie-break après avoir été mené 3-0. 1 set partout

Murray et les autres

La suite du match est en sens unique, Gilles Simon est breaké d'entrée de troisième manche. La partie a tourné et de manière définitive, le Français ne reverra plus le Britannique qui remporte les deux derniers sets 6-3 et 6-0. Un set blanc, comme pour conclure de manière expéditive un quart de finale mené de main de maitre de la part du numéro 3 mondial, qui n'a laissé aucune chance du début à la fin. Murray était trop fort et ce sont les Français qui en ont pâtis. À lui tout seul il a qualifié la Grande-Bretagne pour les demi-finales de Coupe Davis.