Petits Princes, futur grands champions

Se regroupe en ce moment à Annecy, 64 jeunes de moins de 14 ans pour les Petits Princes du Lac d’Annecy comptant pour le Tennis Europe Tour.

Petits Princes, futur grands champions
Après la chute des premières têtes de série, Lola Marandel est la favorite du tournoi féminin.      bernardpacalin

Aujourd'hui se disputait les demis-finale des Petits Princes du Lac d’Annecy, tournoi réservé aux joueurs et joueuses nés en 2002 et après dont c’est la 29e édition cette année. De grands joueurs actuels ont participé à ce tournoi il y a déjà une dizaine d’années comme Richard Gasquet, Jo-Wilfried Tsonga, Rafael Nadal, David Ferrer et même Tommy Haas. Ce tournoi est joué au Annecy Tennis Club à une cinquantaine de mètres des bords du lac. Pour situé la compétition, ce serait l’équivalent d’un Masters 1000 mais au niveau junior avec 64 joueurs dans le tableau final et auparavant des qualifications.

La première demi-finale du tableau masculin opposé le japonais Shintaro Mochizuki au français Tom Paris tête de série numéro 7. En tant que non-européen, Mochizuki a dû passer par les qualifications qu’il a brillamment passé. Il a remporté son 1er tour 6-2 7-5 face à Verdier,  son 2e tour 6-1 6-2 face à Nagel, il a sorti l’israélien Cohen (11) 6-0 6-0 au tour suivant et pour accéder à la demi-finale il a battu Pont 6-7 6-4 7-6 avec plus de difficultés. Quant à Tom Paris, il est tête de série numéro 7 et a bénéficié d’un bye au 1er tour. Lors de son entrée en lice, il a dominé Fouilloux 6-0 3-6 6-3, en huitièmes de finale il sort un israélien issu des qualifications d’un score sec 6-0 6-1 6-1,  son quart de finale est tout aussi impressionnant avec un 6-3 6-0 face à Raquin (2).

Il est 11h35 le match peut débuter. Les joueurs remportent facilement leur premier jeu de service : 1-1. Nous pouvons déjà voir que le petit japonais (environ 1m55) est un très bon relancer et à une bonne qualité de défense alors que son adversaire a une bonne frappe de balle. Le premier break est pour le licencié de la Ligue du Lyonnais, après 3 balles de break, il conclut. Le score est de 4-2. Après 1 balle de break repoussée, Tom Paris confirme son break : 5-2. Le premier set se termine Tom Paris a gardé son break et gagne 6-3.

Paris dicte son jeu et ne faiblit en rien. Break d’entrée de seconde manche, cela fait 1-0 service à suivre pour le français. Shintaro Mochizuki réagit bien, trouve les angles du terrain et débreak de suite (1-1). Nouveau break pour Paris, cette fois-ci il est blanc, 3-2 pour le lyonnais. Trop de fautes directes pour Paris sur son jeu de service, Shintaro Mochizuki débreake de nouveau. Le score est maintenant de 3-3. Le match est très serré. Décidément... Nouveau break dans ce match, Paris break une nouvelle fois (4-3). On joue maintenant depuis 1h15 sur le central du tennis d’Annecy,  les joueurs jouent sous un soleil de plomb depuis le début. Enfin une confirmation de break, Tom Paris mène 5-3 et est à un jeu du match. Le lyonnais obtiendra deux balles de match mais sans les convertir. Mochizuki garde son jeu de service alors que c’est à Paris de servir pour une place en finale (5-4). Les deux joueurs se battent et Mochizuki s’en sort et débreake alors qu’il était dos au mur (5-5). Mochizuki est affaibli physiquement, il se repose avant chaque service alors que Paris a toujours la même force de frappe. Le français break une nouvelle fois et sert une nouvelle fois pour le match (6-5). 0-15, 15-15, 30-15, 30-30, 40-30 et... victoire ! Ce fut difficile mais Tom Paris tient son rang et accède à la finale en battant Shintaro Mochizuki 6-3 7-5. Le tournoi n’est pas terminé pour le japonais puisqu’il est qualifié pour la finale du double avec son compatriote.

Dans l’autre demi-finale, Guillaume Dalmasso, sorti des qualifications, se hisse en finale grâce à sa victoire 5-7 6-3 6-2 sur Robin Catry. Il jouera son neuvième en neuf jours demain face à Tom Paris.

Parlons maintenant de la seconde demi-finale féminine opposant Apolline Lamy (10) de la Ligue du Poitou-Charente à Lola Marandel (7) de la Ligue de Lorraine. Elle sont donc toutes les deux tête de serie et ont bénéficié d’un bye au premier tour. Pour son entrée en lice, Apolline Lamy s’est défaite de Gisclon 6-3 6-3 puis elle a battue la tête de série numéro 5 Fiacan au tour suivant 4-6 7-5 6-2 et pour arriver à ce stade de la compétition elle a battue Clouvel 6-2 6-2. Lola Marandel a dû battre Gilles 6-1 6-2 pour son premier tour, elle a ensuite battue Impertinent sur le même score avant de gagner son quart de finale 6-1 6-4 face à Fayard  (13).

Il est 13h40, le match peut débuter et c’est Lola Marandel qui a remporté le tirage au sort et elle a choisi de servir. Marandel très impressionnante sur les deux premiers jeux, elle a commencé par bien servir avant d’envoyer valser de puissantes balles pour faire courir son adversaire. Elle break d’entrée (2-0). 4 fautes directes et Marandel rend un service à Lamy, le score est de 3-2 service à suivre pour la charentaise. Apolline Lamy boise deux deuxième balle et Marandel en profite pour breaker à nouveau (4-2). Un retour de service qui accroche le filet et qui passe de l’autre côté cela fait débreak de Lamy assez chanceux (4-3). Décidément, cette partie ressemble à la demi-finale garçons puisque Marandel reprend une longueur d'avance et va servir pour le set (5-3). Lola Marandel gère parfaitement son jeu de service et empoché la première manche 6 jeux à 3. Les deux juniors ont le même style (et le même age) : elles renvoient très bien les services.

Le second set débute de la même manière que le premier. Break de la nancéenne (2-0). Lamy est prise au piège, Marandel dicte son jeu, envoie de puissants coups long de ligne et obtient dès à présent un double break (4-1). Une balle de match a été sauvée par Apolline Lamy et elle force son adversaire à servir pour le match (5-2). Malgré quelques fautes directes et un pourcentage au service qui diminuait, Lola Marandel (7) bat 6-3 6-2 Apolline Lamy (10) et se qualifie pour la finale des Petits Princes du Lac d’Annecy.

Dans l’autre demi-finale du tableau féminin, Éléonore Viano (6) a récité son tennis face à la tête de série numéro 1 Anaëlle Leclercq. La jeune niçoise s’impose 6-1 6-4 et affronter donc en finale Lola Marandel  (7). Nous pouvons ajouter que 3 des 4 finalistes du tournoi sont autour de la 300e place au Tennis Europe Tour, c’est à dire en moins de 14 ans.

Le programme de demain :

11h finale féminine : Éléonore Viano (6) - Lola Marandel  (7)

13h30 finale masculine : Tom Paris (7) - Guillaume Dalmasso