Lola Marandel et Tom Paris remportent les Petits Princes du Lac d’Annecy

Les deux finales ont été excellentes et elles se sont jouées à la toute fin du troisième set, au bout du suspens.

Lola Marandel et Tom Paris remportent les Petits Princes du Lac d’Annecy
Tom Paris a finalement remporté les Petits Princes après le passage de la pluie.

La première finale de la journée est celle des jeunes filles. La finale oppose Éleonore Viano, tête de série numéro 6, de la Ligue de Provence à Lola Marandel, tête de série numéro 7, de la Ligue de Lorraine. Les deux joueuses ont été impériales depuis le début du tournoi puisqu’elles ont remporté tous leurs matchs en deux sets. Au tour précédent, Eléonore Viano avait sorti la tête de série numéro 1 du tournoi Anaëlle Leclercq 6-1 6-4 alors que Lola Marandel avait battue, tout aussi facilement, la tête de série numéro 10 Apolline Lamy 6-3 6-2. 

Il est 11h15, le match peut débuter et c’est Lola Marandel qui a gagné le tirage au sort et elle a choisi de servir. Comme hier, Lola Marandel a des problèmes avec son service, deux doubles fautes pour un premier break d’Éléonore Viano  (1-0). Comme elle l’a prouvée sur ces derniers matchs, Marandel est meilleure relanceuse que serveuse. Elle débreake de suite (1-1). Nouveau break d’Éléonore Viano, Marandel n’y est pas encore sur son service (3-2). Mais voilà, nous n’allons pas nous répéter mais très bon jeu de relance de Marandel et elle revient sur Viano (3-3). Le match est vraiment serré, chaque service est compliqué a gagné et si un pronostic doit être émis maintenant : ce serait une victoire en trois sets de l’une des joueuses. Double faute sur balle de break, Marandel prend l’avantage pour la première fois et va servir pour le set (5-3). Après deux balles de débreak repoussées, Lola Marandel s’en sort et prend la première manche (6-3). Éléonore Viano appelle le soigneur, elle a un problème au mollet depuis quelques jours. 

C’est bien sa jambe qu’il lui a fait perdre le premier set. Ténacité, précision, puissance et Viano prend le service de Marandel tout de suite (2-0). On devait s’y attendre, Lola Marandel a réagi et a débreaké (2-1). Encore un break et... pas de débreak cette fois-ci. Tout en maîtrise Éléonore Viano garde son service (4-1). Marandel n’y est pas, cela fait 5-1 Viano qui va servir pour revenir à un set partout. Viano perd un de ses breaks mais elle mène toujours 5-2. Plus de jeux d’avance pour la niçoise, après avoir servi deux fois pour le set, Viano craque et ne mène plus que 5-4 service à suivre pour la nancéenne. Éléonore Viano a de la ressource, elle convertit sa seule balle de set sur le service de Marandel (6-4). Le score est de 6-3 4-6 avant l’ultime manche. Nous pouvons faire un point météo. Le soleil est caché derrière des nuages gris et la pluie pourrait arriver pour la finale garçons. La température reste autour des 25 degrés malgré tout. 

Nous avons maintenant l’habitude de les annoncer. Break pour Lola Marandel mais débreak d’Éléonore Viano dans la foulée (1-1). Les joueuses ne gagnent toujours pas leurs engagements et énième break de Marandel (2-1). Aucune ne prend l’ascendant sur l’autre, c’est le moins qu’on puisse dire, débreak de Viano (2-2). C’est à noter, Éléonore Viano est la première des deux joueuses à gagné son service dans ce set (3-2). Lola Marandel prend une petite option pour la victoire finale en breakant à ce moment. 4-3 pour la lorraine qui est maintenant au service. Ce n’était qu’une petite option. Après 8 minutes dans ce jeu, Éléonore Viano débreake et le score est de 4-4. Marandel sauve une balle de match sur son service et breake Viano. Elle sert maintenant pour les Petits Princes du Lac d’Annecy (6-5). Au bout d’un jeu plein de suspens, Lola Marandel (7) s’en sort et bat Éléonore Viano (6) 6-3 4-6 7-5 après 2h15 de jeu. La nancéenne remporte son premier (et dernier) tournoi des Petits Princes du Lac d’Annecy. Éléonore Viano n’aura pas à rougir de sa prestation qui aura été exceptionnelle. Les deux jeunes filles feront un bond en avant au classement du Tennis Europe Tour. 

Passons maintenant à la seconde et dernière finale de la journée. La finale oppose Tom Paris, tête de série numéro 7, de la Ligue du Lyonnais à Guillaume Dalmasso, sorti des qualifications, de la Ligue de Provence. Dalmasso a déjà fait 8 matchs depuis qu’il est à Annecy et n’a perdu aucun set depuis son entrée dans le grand tableau alors que Tom Paris n’a fait que 4 matchs dans le tournoi. 

Il est 13h40, le match peut débuter et Guillaume Dalmasso a remporté le tirage au sort et a choisi de servir. Les deux joueurs commencent le match tranquillement en gagnant leur service mais Tom Paris accélère déjà et breake sans trop de difficultés le joueur sorti des qualifications (2-1). Au bout d’un long jeu, Dalmasso recolle et va servir pour passer devant (2-2). La partie s’inverse et c’est Guillaume Dalmasso qui breaker pour mener 4-2. C’est le moment qu’a choisi la pluie pour faire son apparition, on se dirige peut-être vers une interruption. Les jeux de services s’enchaînent, les joueurs les maîtrisent bien et c’est donc Guillaume Dalmasso qui obtient la première manche (6-3). Le niveau de jeu est vraiment bon, les joueurs nous offrent du spectacle. Il pleut toujours autant sur Annecy, une plus forte pluie est annoncée d’ici 40 minutes, c’est à dire à 15 heures. 

La seconde manche commence et Dalmasso n’a pas l’air de ressentir les 8 matchs qu’il a fait depuis qu’il est à Annecy. Break d’entrée grâce à un magnifique passing (1-0). L’arbitre ne décide toujours pas d’arrêter le match alors que la pluie est plutôt forte. Paris en profite pour débreaker (1-1) et même pour prendre une nouvelle fois le service de Dalmasso (3-1). Comme chez les filles, les garçons s’échangent leur service, Guillaume Dalmasso revient à 3-2 service à suivre. C’est finalement le lyonnais Tom Paris qui prend à nouveau le service de Dalmasso (4-2). Grâce à 4 fautes directes de Paris, le licencié de la Ligue de Provence recolle à 4-3. Dalmasso revient à 4-4. La tête de série numéro 1 des qualifications est à deux jeux du tournoi. Les joueurs gardent bien leur service notamment grâce à un pourcentage de première balle qui augmente (5-5). Guillaume Dalmasso peine à acquérir ce sixième jeu mais l’obtient quand même  (6-6). Tie-break pour savoir si Dalmasso gagne où si Paris l’emmène dans une troisième manche. Après six points dans le jeu décisif, il y a 3-3. Changement de côté. Tom Paris obtient un mini-break à 5-5, il sert pour le set et convertit. Il remporte le jeu décisif 7 points à 5 et embarque Dalmasso dans une manche décisive (7-6). Le score est de 6-3 6-7. Le déluge s’est abattue lors des trois derniers points du set, le match est donc interrompu pour quelque temps. Quelques minutes après la suspension du match, le vent s’invite. Le match ne va pas reprendre tout de suite. Après une vingtaine de minutes d’interruption, le match peut reprendre même s’il y a encore pas mal de vent. 

La dernière manche commence bien pour Tom Paris puisqu'il breake facilement Guillaume Dalmasso (1-0). Mais voilà, Paris fait une double faute sur balle de break et Dalmasso breake même blanc (1-1). Les conditions de jeu ne sont pas très bonnes, Dalmasso se plaint d’une terre battue glissante (3-3). Dalmasso fait une double faute et Paris reprend l’avantage (4-3). Tom Paris était proche de la défaite il y a un set et là il est à un jeu de remporter le tournoi (5-3). Guillaume Dalmasso pousse Tom Paris à servir pour le match (5-4). Le dernier jeu ne se termine pas, Dalmasso sauve deux balles de match sur deux sublimes amortis. Finalement, le joueur de la Ligue de Provence obtient une seule balle de break et reste dans le match en débreakant. Le jeu se poursuit (5-5). Le match est aussi haletant que la finale féminine et Tom Paris comme Lola Marandel breake à 5-5. Le score est de 6-5. Dalmasso a trouvé les ressources pour débreaker et nous aurons le droit à un tie-break pour savoir le grand vainqueur (6-6). Double mini-break pour Paris dans le jeu décisif, 5-1 au retour à la chaise. Paris rentre dans le terrain et crucifie Dalmasso. Tom Paris (7) remporte le tie-break 7 à 3 et remporte les Petits Princes du Lac d’Annecy 3-6 7-6 7-6 en battant Guillaume Dalmasso (Q) en finale. Les deux joueurs ont proposé un super spectacle et méritaient tous les deux de gagner. Cela s’est joué à un rien. Nous pouvons aussi ajouté que les deux têtes de série numéro 7 ont gagné le tournoi.

Dès lundi, il faudra observer le classement Tennis Europe Tour car les 4 finalistes devraient gagner à peu près 100 places. Viano, Marandel et Paris devraient approximativement grimper jusqu’au Top 200 européen et pourront participer à de tournois plus prestigieux grâce à ce beau résultat en Haute-Savoie.