Gasquet, Tsonga : deux Bleus illuminent le ciel de Monte-Carlo

Les deux meilleurs joueurs français sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Ca passe aussi pour Del Potro, Wawrinka et Monaco, ça casse pour Monfils, Isner et Tipsarevic. Demain, seul Tricolore en piste, Edouard Roger-Vasselin affronte Andy Murray, Novak Djokovic rencontre Michael Youzhny.

Gasquet, Tsonga : deux Bleus illuminent le ciel de Monte-Carlo
Richard Gasquet a battu Benoît Paire et se qualifie pour les huitième de finale.

Le choc du jour : Gasquet fait craquer Paire

De retour sur les courts -pour la première fois de la saison sur terre-battue- encore convalescent après une lésion à la cheville (qui l’a contraint à renoncer au quart de finale de Coupe Davis en Argentine), Richard Gasquet a franchi tant bien que mal l’obstacle Benoît Paire. Malgré un gros trou d’air dans le deuxième set (3-1 puis 3-6), le Biterrois (n°7) a fait parler son expérience pour reprendre les reines de la partie dans la manche finale et s’envoler vers les huitièmes de finale. 

Sur courant alternatif, l’Avignonnais, pas avare en amorties (plus ou moins inspirées), a lâché quelques revers gagnants de grande classe, en dépit de beaucoup trop d’inconstance (seulement 47% de premières balles) et de fautes directes (20 dans la première). Quelques points importants perdus au début de la manche décisive (à 0-0, 30-00, sur la mise en jeu de Gasquet et 1-3, 30-40), et le jeune espoir du tennis français lâchait complètement les pédales : score final 6-1, 3-6, 6-1.

Tsonga tranquille

Jo-Wilfried Tsonga (n°6) a bien digéré la défaite des Bleus à Buenos Aires et s’est déjà offert son troisième succès de la saison sur la surface ocre. Avec déjà Roland-Garros en ligne de mire, le huitième joueur mondial est monté en puissance pour plier l’affaire 7-6(3), 6-2, en moins d’une heure et demi. Opposé à un Davydenko (31 ans) sur le déclin, Jo’ a fait le boulot, en patron, pour déjà préparer le prochain tour : surement Nicolas Almagro (n°10), un sérieux client. 

Monfils cale

Titulaire d’une invitation car retombé au 105è rang mondial, Gaël Monfils n’a plus gagné un match en Masters 1000 depuis mai 2012 (sic), et il s’est encore pris les pied dans le tapis cet après-midi face à Albert Montanes. Face à un spécialiste de la terre-battue, le Parisien a traîné comme un boulet une entame de match raté (2-6) pour s’incliner au bout des trois manches 6-2, 2-6, 6-4. Dommage.

Les autres résultats du jour

Juan Martin Del Potro (n°5) s’est fait peur contre Alex Dolgopolov, mais l’Argentin a réussi à renverser la vapeur pour se hisser en huitièmes. John Isner et Janko Tipsarevic (n°8) ne peuvent pas en dire autant, ce sont les mauvaises surprises de la journée. L’Américain a payé les efforts consentis pour s’imposer à Houston la semaine passée, le Serbe n’avance plus (2 victoires pour 6 défaites depuis l’Open d’Australie.

(crédits : Eurosport.com - AFP)