Rome : Tsonga éliminé dès son entrée en lice

Alors que la journée s'est encore bien passé pour les français, Jo-Wilfried Tsonga s'est fait surprendre par Jercy Janowicz dès son premier match du tournoi. Et ce à 10 jours de Roland-Garros.

Rome : Tsonga éliminé dès son entrée en lice
Jo-Wilfried Tsonga n'ira pas plus loin que le 2ème tour cette année à Rome. (Crédits : Reuters)

Les principaux espoirs français de la journée étaient placés en lui, il n'avait pas un premier match très difficile et pourtant, Jo-Wilfried Tsonga s'est incliné au 2ème tour du tournoi de Rome face au polonais Jercy Janowicz (6-4, 7-6) Incapable de développer son jeu, le tricolore s'est heurté à un adversaire imprévisible. Pouvant jouer tantôt "bourin", tantôt caresser la balle avec sa raquett ; pouvant monter au filet puis le point suivant s'acharner à rester sur la ligne de fond de court, Jercy Janowicz a joué un des plus beaux matchs de sa carrière. Le joueur qui s'était révélé à Bercy l'année dernière en ayant battu un certain... Tsonga, s'est appuyé sur un service solide ponctué d'aces comme celui qui lui offrit le premier set chronométré à... 227 km/h. Le français n'aime pas ce genre de joueur et ce match l'a à nouveau confirmé. De plus, le polonais avait la réussite avec lui. Des énormes coups droits qui prennent la ligne, des points perdus d'avance mais qu'il remporte... Deux sets secs pour lui et une énorme joie après la balle de match. Son polo est même déchiré ! Cette défaite tombe mal pour Tsonga, à seulement 10 jours de Roland-Garros. Mais lui seul sait s'il est physiologiquement atteint.

Ça passe pour les autres bleus

À part cette déconvenue, tout va bien côté bleu. Au contraire des filles (voir articles précédents). Tout d'abord un duel franco-français : Julien Benneteau face à Benoît Paire. Match très accroché qui a accouché d'une victoire de Benoît Paire (6-7, 6-4, 7-6), la surprise de la saison côté bleu. Avec ce nouveau succès, il se dirige de plus en plus vers une place de tête de série pour RG. Au prochain tour, le numéro 36 mondial affrontera Juan Martin Del Potro, gros challenge en perspective. Pour Gilles Simon aussi, les huitièmes de finale arrivent. Avec sa victoire convaincante face à Youzny (qui a commis pas moins de 52 fautes directes) en deux sets (7-5, 6-4), le français aura l'honneur de retrouver Roger Federer. Dans le jeu, il s'est nettement porté vers l'offensive. Sûrement l'influence de son nouveau coach. Si ça pouvait lui permettre de retrouver son niveau qui lui avait permis d'être numéro 6 mondial...

Enfin, Jeremy Chardy qui a réalisé LA grosse performance du jour. Opposé à Kei Nishikori, étoile montante et qui avait notamment sorti Roger Federer à Madrid, le tricolore a pratiqué un jeu agréable et a sorti le grand jeu. En remportant ce match (6-4, 6-1), il aura une très belle carte à jouer en huitième face à Marcel Granollers, qui a profité de l'abandon d'Andy Murray. Demain, place aux huitièmes de finale et nos 4 français seront sur les courts.