Roland-Garros : Les favoris, les outsiders, les français, l'avant-tournoi

Ce dimanche matin commencera le tournoi du Grand Chelem. Revue d'effectif de ceux qui pourraient bien animer ce Roland-Garros 2013.

Roland-Garros : Les favoris, les outsiders, les français, l'avant-tournoi
Le beau temps ne devrai pas être au rendez-vous en début de tournoi.

Chaque année, c'est la même chose. Les différents sites de sport vous proposent les personnes qui pourraient animer cette quinzaine. Vavel aussi. Voici donc catégorie par catégorie les joueurs dont vous risquez d'entendre parler durant cette quinzaine.

 

Les favoris

Du côté des favoris de ce Grand Chelem, on retrouve bien sûr Rafael Nadal, l’ogre de l’ocre, qui fait un retour épatant dans l’élite. Quatre tournois majeurs sur terre battue et seulement une défaite en finale face à Djokovic ( Monte Carlo ), sinon le parcours de l’Espagnol est parfait avec une victoire à Barcelone, Rome et Madrid. Malgré quelques faiblesses sur certains matchs, il a su garder un mental d’acier pour toujours chercher à renverser la tendance et s’imposer, ce qui en fait l’un des principaux favoris de cette édition 2013. Face à lui, 2 principaux favoris. Tout d'abord Novak Djokovic. Dans une moins bonne forme que l'année dernière, le Serbe a pourtant remporté le tournoi de Monte-Carlo au nez et à la barbe de Rafael Nadal. Cependant, le n°1 mondial fut sorti d'entrée à Madrid et en quart de finale à Rome. S'il arrive en demi-finale, il affrontera l'ogre espagnol. Le troisième grand favori est bien évidemment Roger Federer. Le Suisse n'a remporté aucun titre sur terre battue cette année mais est bien décidé à aller chercher un second Roland-Garros. Il ne rencontrera ni Nadal, ni Djokovic avant la finale. Dans l'ombre de Rafael Nadal malgrè son excellent niveau, David Ferrer devra vaincre son complexe d'infériorité face à son compatriote s'il veut avoir une chance de remporter son premier Grand Chelem. Enfin, le dernier et le moins connu des favoris est Tomas Berdych. Dans un tournoi qui ne lui réussi pas (il a passé une seule fois les huitièmes, en 2010), le Tchèque essayera de sortir un tournoi de feu pour égaler sa meilleure performance porte d'Auteuil.

 

Les Français

Du côté des Français, le favori est bien évidemment Jo-Wilfried Tsonga. L'année dernière, il avait été sorti par Novak Djokovic en se procurant pas moins de 5 balles de match. Cette année, il aura une revanche à prendre et un parcours relativement aisé. Il pourrait rencontrer Federer en quart puis Ferrer en demies … 30 ans après, tout est possible ! Il faudra juste ne pas se laisser piéger. Richard Gasquet est LA bonne surprise de la saison ! Tête de série n°7, il est meilleur que Tsonga sur terre battue. De plus, il arrivera au tournoi sans pression au vu de sa performance de l'année dernière (élimination au 1er tour). Le plus jeune français de l'histoire à avoir battu un top 150 aura tout comme Tsonga sa carte à jouer ( A ne pas sous-estimer ). Actuellement en méforme, Gilles Simon aura à cœur de se racheter lors de cette quinzaine. Celui qui a pour meilleure performance porte d'Auteuil un huitième de finale essaiera de bien figurer,  mais néanmoins sans grandes ambitions. Benoît Paire est LE français du moment et un outsider sérieux. Sûrement le meilleur sur terre battue, l'Avignonnais a sorti une semaine de feu à Rome, seulement battu par Roger Federer en demi-finale. Sans pression, le tricolore jouera face à Marco Baghdatis son premier tour. Mais on vous l'annonce, c'est LE français à suivre de la quinzaine. Souvent dans l'ombre vu le niveau de ses compatriotes, Jérémy Chardy aura lui tout à prouver lors de ce Grand Chelem. Régulier dans ses performances, il pourrait affronter Jo-Wilfried Tsonga au 3ème tour. L'occasion de sortir un gros match s'il arrive jusque-là … Après 4 mois sans victoires, Julien Benneteau a retrouvé le goût de la gagne la semaine dernière à Rome avec 2 victoires. Dans un tournoi où il n'a plus bien figuré depuis longtemps (plus de qualifications en huitièmes depuis 2008), les espoirs ne sont pas énormes en lui, en-dessous de ses compatriotes. Terminons par Gaël Monfils. L'année dernière blessé, il n'avait pas participé au tournoi. Le début d'une longue convalescence dont il ne s'est toujours pas remis. Au-delà de la 100ème place mondiale, le récent vainqueur du tournoi de Bordeaux bénéficie d'une wild-card, ce qui lui a évité de passer par les qualifications. Mais il afftontera Berdych dès le 1er tour. Histoire de prouver ce qu'il vaut.

 

Les outsiders

 En ce qui concerne les outsiders de ces Internationaux de France 2013 nous sommes servis. Parmi les plus prestigieux on peut compter sur Stanislas Wawrinka. Finalement présent, il sera là pour donner du fil à retordre aux favoris. Le Suisse tête de série n°9 s'est hissé en finale du Masters 1000 de Madrid. Malheureusement lors du tournoi de Rome, il se blesse et préfère donc se reposer en vu de Roland-Garros, son état de forme est donc incertain. Au rang des belles surprises possibles, il y a les jeunes Dimitrov et Raonic. Le Bulgare a réussi l'exploit d'éliminer Djokovic lors du deuxième tour du Masters 1000 de Madrid. Quelques semaines auparavant c'est au Masters 1000 de Monte-Carlo qu'il surprend tout le monde en arrivant en quart de finale où il sera battu par Nadal. On peut également citer l'Espagnol Marcel Granollers surprenant à Rome où il se fait éliminer en quart de finale par le français Benoît Paire. Les grosses côtes sont pour Janowicz, Nishikori et Gulbis. Le Letton est arrivé jusqu'en huitième de finale face à Nadal à deux reprises cette saison : à Indian Wells mais surtout à Rome. Cependant il a perdu à chaque fois. En ce qui concerne le Japonais, il est très performant depuis l'Open d'Australie, et a récemment battu Roger Federer sur terre battue à Madrid. C'est le contraire pour le Polonais Janowicz, qui lui, a pour référence cette année un quart de finale à Rome où il s'incline face au Suisse. On pourra également compter sur les allemands Haas et Kohlschreiber et sur l'italien Fognini pour surprendre les favoris.

 

Les absents

L'Ecossais Andy Murray a contracté une blessure au dos au tournoi de Rome. Mardi soir, la BBC a annoncé son forfait confirmée le lendemain. Autre absent de marque, Juan Martin Del Potro. L'Argentin est reparti dans son pays natal se faire soigner d'une maladie des bronches et a donc déclaré forfait. A part ces 2 favoris absents, le tournoi devrai compter ses plus grands joueurs cette année.