L'hécatombe à Wimbledon

Le roi Federer éliminé, de nombreuses têtes de série sorties dès les premiers tours et une liste d'abandons et de forfaits qui s'allonge de jour en jour. Cette cuvée 2013 de Wimbledon est riche en surprises.

L'hécatombe à Wimbledon
rts.ch

On annonçait un quart bouillant entre Rafael Nadal et Roger Federer, il n'en sera rien. Alors que l'Espagnol s'est fait sortir dès le premier tour par le Belge Steve Darcis, Roger Federer s'est lui incliné ce soir face au détonnant ukrainien Sergiy Stakhovsky (6/7,7/6,7/5,7/6) ce qui met fin à une série de trente-cinq quart de finale de suite en Grand Chelem.

Seulement ce ne sont pas les seuls dans le tableau homme à être tombé puisque aujourd'hui le numéro un français Jo-Wilfried Tsonga a été contraint à l'abandon face au Letton Ernest Gulbis alors qu'il était mené deux manches à une. La raison de son abandon est une inflammation du tendon rotulien du genou gauche et il a préféré ne pas continuer pour aggraver sa blessure.

Il s'ajoute ainsi à la liste importante du jour des abandons et forfaits. Ainsi chez les hommes il rejoint Cilic, Stepanek et Darcis à l'infirmerie. Ces abandons ont profité à nos français puisque Adrian Mannarino et Kenny de Schepper accèdent au troisième tour du tournoi londonien pour la première fois de leur carrière. En revanche c'est fini pour Nicolas Mahut récent vainqueur à Bois le Duc et pour Guillaume Rufin.

Dans la partie basse du tableau on ne retrouve donc plus que la moitié des têtes de série du départ (8 sur 16) avec Andy Murray qui se positionne en grand favori. Chez les bleus celui qui se frotte les mains est Benoît Paire. Tombeur de son compatriote Stéphane Robert, il possède un tableau de premier choix pour espérer aller très loin. Il affrontera tout d'abord le Polonais Lukasz Kubot qu'il a battu l'an dernier déjà à Wimbledon et qu'il a affronté il y a quelques semaines à Roland Garros, il retrouverait ensuite en huitièmes le vainqueur du match entre Adrian Mannarino et l'atypique jamaïco-allemand Dustin Brown pour retrouver "au pire" Nicolas Almagro tête de série n°15 en quart de finale.

Le tableau féminin n'est pas épargné

Du côté des femmes l'hécatombe est aussi présente puisque la numéro deux mondiale la Bélarusse Viktoria Azakenka a elle aussi été contrainte au forfait après s'être blessée au cours de son premier match. Flavia Pennetta profite de ce forfait pour atteindre le troisième tour et rencontrer Alizé Cornet qui est à ce niveau pour la première fois et qui semble avoir prise enfin la mesure de la surface.

Le deuxième coup de tonnerre du tableau féminin s'est cette fois-ci passé sur le court avec l'élimination de Maria Sharapova face à la Portugaise Michelle Larcher de Brito longtemps annoncée comme une future grande joueuse. Défaite assez sèchement 6/3,6/4, la Russe voit passer une belle occasion de remporter un tournoi du Grand Chelem où elle bénéficiait d'un tableau plutôt favorable dans la mesure où elle ne pouvait rencontrer Serena Williams qu'en finale.

Tout comme les hommes on ne dénombre plus que sept tête de série dont Marion Bartoli qui poursuit son chemin et elle retrouvera la jeune Italienne Camilia Giorgi pour une place en huitièmes de finale.

Alors que la partie de tableau basse chez les hommes semblaient bien compliquée avec les Murray, Federer, Nadal ou autres Tsonga, c'est finalement Novak Djokovic qui risque de se confronter à la plus grosse concurrence avec David Ferrer, Juan Martin Del Potro ou bien encore Tomas Berdych. Chez les femmes la voie royale pour Serena Williams semble toute tracée. Toutefois dans ce Wimbledon version 2013, les surprises semblent de mise.