Retour gagnant pour Simon

Dans le duel des revenants, c'est Gilles Simon qui a pris le dessus sur Jo-Wilfried Tsonga en finale du tournoi ATP 250 de Metz 6/4,6/3.

Retour gagnant pour Simon
Retour gagnant pour Simon

La paternité lui va bien. Vainqueur en Moselle en 2010 quelques semaines après la naissance de son premier fils, Gilles Simon récidive aujourd'hui après la naissance de son second fils la semaine dernière.

Absent depuis plusieurs semaines à cause d'une blessure mais surtout pour cette future paternité, Gilles Simon a été impérial tout au long de cette semaine. Bénéficiant d'un bye au 1er tour grâce à son statut de tête de série n°2, il n'a pas perdu le moindre set du tournoi.

De plus pour atteindre la finale, il a battu de sérieux spécialistes de l'indoor comme Kenny de Schepper en 1/8 (6/2,6/3), Sam Querrey en 1/4 (6/4,7/6) ou encore Nicolas Mahut (6/3,7/6). Sans bénéficier d'un service efficace, il a su être opportuniste aux bons moments et surtout excellent en retour.

Dans cette finale, Jo-Wilfried Tsonga s'est confronté à un mur et a trop souvent forcé ses frappes pour finir le match avec un total de 33 fautes directes. Le peu de fois qu'il avait la possibilité de monter à la volée, Gilles lui tirait des passings de toute beauté. Jamais en mesure de prendre le dessus sur son adversaire avec des breaks concédés rapidement, Tsonga a certainement eu le contre-coup de son retour sur les courts et surtout du temps passé lors de ses précédents matchs. Il a en effet disputé trois manches face aux Allemands Kamke en 1/4 et Mayer en 1/2. Son manque de rythme s'est ressenti lorsque les échanges s'éternisaient.

Pour Gilles Simon c'est déjà le 11è titre de sa carrière et c'est la septième année de suite qu'il remporte au moins un titre. Grâce à cette victoire, il va remonter au 14è rang mondial tandis que pour Tsonga il a grignoté quelques points pour le Masters puisqu'il n'est plus qu'à 320 pts de la huitième place qualificative que détient pour le moment le Suisse Wawrinka. Toutefois avec le possible forfait d'Andy Murray, la neuvième place devrait être aussi qualificative et ce pourrait être une bagarre entre tricolore avec Richard Gasquet.