Les révélations de l'année 2013

La saison 2013 est finie et la future saison 2014 approche. Voici les joueurs qui ont réalisé une belle année et que l'on devrait revoir au premier plan lors des prochains mois. De Vasek Pospisil à Pablo Carreno-Busta, voici le tour d'horizon des noms à retenir.

Les révélations de l'année 2013
Vasek Pospisil, révélation de l'année de 2013

La saison 2013 s'est conclue il y a quelques semaines et certains joueurs ont réussi à faire leur place parmi le top 100. Voici quelques noms qu'il faudra retenir pour les prochains mois:

Votre révélation 2013: Vasek Pospisil

http://images.lpcdn.ca/641x427/201308/06/726913-vasek-pospisil-71e-monde-vaincu.jpg

Vasek Pospisil ou comment bouleverser sa saison (ou carrière) en un tournoi. A la limite du top 100 à l'issue de Wimbledon et d'une première partie de saison où il a principalement écumé les tournois Challengers, le Canadien de 23 ans va faire un énorme bond grâce à son tournoi local: le Masters 1000 de Montréal. Présent grâce à une invitation des organisateurs, il va sortir tour à tour John Isner, Radek Stepanek, Tomas Berdych et Nikolay Davydenko. Il ne sera sorti finalement que par son compatriote Milos Raonic au tie-break de la manche finale.

Grâce à ce résultat il va atteindre la 40è place mondiale et intègre donc le tableau final des Masters 1000 de fin de saison. Le protégé de Frédéric Fontang, ancien coach de Jérémy Chardy, va une nouvelle fois battre un top 10 en sortant d'entrée Richard Gasquet au 1er tour du tournoi de Shanghaï.

Rien d'étincelant pour la fin de saison mis à part une 1/2 à Bâle où il faudra un très bon Federer pour le stopper. Ce résultat lui a permis d'accéder au rang de 32è mondial ce qui le place tête de série pour les Grand Chelem.

Il conclut donc sa saison avec un ratio négatif, 17 victoires pour 18 défaites sur le circuit World Tour, mais il a su prendre sa chance à Montréal et il a engrangé de nombreux points dans les tournois Challengers avec deux titres et une finale. Grand serveur et cogneur de fond de court, il aura tout à prouver dans cette saison 2014 mais aura l'opportunité d'asseoir sa place dans le top 30 lors des premiers mois de la saison où il aura très peu de points à défendre.

Pablo Carreno-Busta

C’est clairement la découverte de la saison 2013. Victime d’une hernie discale en 2012 et hors des courts durant sept mois, il a su faire un retour fracassant pour ce jeune joueur considéré comme l’avenir du tennis espagnol.

Seulement 715è en début d’année, il la conclut à la 64è place mondiale. Avec un total de 80 victoires pour seulement 16 défaites, il a débuté la saison tambour battant en alignant une série de 7 titres consécutifs sur le circuit Future.

Il remporte son premier match sur le circuit World Tour lors du tournoi de Casablanca où il élimine son compatriote Pablo Andujar. Ensuite il atteint les ½ du tournoi d’Estoril en battant des joueurs tels que Benneteau ou Fognini et il est arrêté seulement par le Suisse Wawrinka. Il parvient à sortir des qualifications de Roland Garros où il a la malchance de tomber sur un nouvel helvétique en la personne de Roger Federer.

En Août la machine à victoires va repartir avec trois titres successifs en Challenger à la fois sur dur et terre battue.

Désormais installé dans le top 100, le jeune Espagnol de 22 ans originaire de Gijon va devoir confirmer désormais sur le circuit World Tour pour que sa superbe saison sur les circuits secondaires ne soit pas qu’un feu de paille.

Michal Przysiezny

http://cdn4.se.smcloud.net/t/photos/t/221442/michal_przysiezny_16546115.jpg

Habitué des tournois secondaires, le Polonais de 29 ans au revers à une main avait déjà réussi à franchir le cap du top 100 en 2010 mais sans réussir de performances notoires.

Très bon serveur volleyeur et efficace sur les surfaces rapides, il a réussi à débloquer sa saison en sortant des qualifications à Roland Garros puis en franchissant un tour avant de chuter face à Richard Gasquet. Il remet le couvert à Wimbledon en réalisant la même performance en battant au passage l'Allemand Philipp Petzschner très bon joueur sur herbe.

Il va ensuite atteindre les ½ du tournoi de St Petersbourg et va réussir à aller chercher des points importants dans les tournois 500 et 1000 de fin de saison. Il conclut ainsi son année à la 66è place mondiale alors qu’il n’était que 266è en début de saison. Il a aussi été l'un des acteurs de la victoire du TC Paris lors des récents Interclubs.

Désormais ancré dans le top 100, il sera à surveiller lors des premiers tournois indoor de la saison.

Jiri Vesely

http://www1.pictures.zimbio.com/gi/Jiri+Vesely+kpIWBfmHWCCm.jpg  

Très certainement le plus talentueux de tous. A seulement 20 ans, il est déjà parmi le top 100 et est l’une des figures de proue de la nouvelle génération montante.

260è en début de saison, le Tchèque va connaître une progression constante au cours de son année. Déjà vainqueur de trois tournois Futures dès les deux premiers mois de l’année, il remporte son premier Challenger à Mersin en Avril. Ensuite il va confirmer en l’emportant à domicile au Challenger d’Ostrava en prenant le meilleur notamment sur le Belge Steve Darcis. Il parvient à sortir des qualifications de Roland Garros et ne s’incline qu’en quatre manches face à Philipp Kohlschreiber. Il va de nouveau s’imposer à domicile au Challenger d’Ostrava en battant en finale l’Argentin Federico Del Bonis.

Seul point de noir de sa feuille de marche, il n’a toujours pas remporté le moindre match sur le circuit World Tour malgré ses sept premières apparitions cette année.

Toutefois avec sa patte gauche et sa puissance de frappe, il devrait poursuivre sa progression constante et notamment dans les tournois européens sur terre-battue.

Joao Sousa

Un portugais pas comme les autres. Alors que l'on peut s'attendre à un spécialiste de la terre-battue, Joao Sousa a été très efficace cette saison sur surface dur et surtout en indoor ! Le portugais de 24 ans qui a débuté la saison juste en dehors du top 100, n'a pas réussi sa première partie de saison. Seules deux victoires sur le World Tour en 4 mois sont à signaler dont une à l'Open d'Australie. Il va récidiver à Roland Garros en franchissant le premier tour ce qui le maintient tout juste dans le top 100. Il va ensuite revenir sur le circuit Challenger avec succès puisqu'il remporte le Challenger de Furth.

Il va atteindre la finale à San Benedetto puis va remporter celui de Guimaraes au cours du mois de Juillet. Grâce à ces résultats il rentre dans le cut de l'US Open et va réussir à passer deux tours en battant au passage Grigor Dimitrov.

Dès le mois de Septembre c'est un nouveau joueur qui se présente sur les courts. Il va atteindre les 1/2 à St Petersbourg mais surtout va remporter son premier titre ATP à Kuala-Lumpur en sortant David Ferrer et en sauvant une balle de match en finale face au maudit Julien Benneteau. Il conclut sa saison parmi le top 50.

Il a donc les six premiers mois de l'année pour s'affirmer au sein du circuit World Tour et pourrait ainsi arriver Porte d'Auteuil avec un statut de tête de série.

Crédit photos: Olivier Jean, La Presse/FFT/Getty Images

Le bilan de la saison des français: http://www.vavel.com/fr/tennis/atp/309929-bilan-une-annee-bleue.html