Doha: Monfils déjà lancé

Gael Monfils s'est qualifié aisément pour les 1/2 du tournoi de Doha où il retrouvera l'Allemand Florian Mayer. Qualifications également de Rafael Nadal et Peter Gojowczyk.

Doha: Monfils déjà lancé
Gaël Monfils se qualifie sans trembler pour les demis finale

Le grand favori de la compétition et dernier top player encore en lice, le numéro 1 mondial, Rafael Nadal affrontait le Letton Ernest Gulbis, 24ème au clasement mondial, dans ce qui s'annonçait comme le beau match de la journée. En effet même si Gulbis n'a jamais battu l'Espagnol en six confrontations, il lui a toujours posé des problèmes. Ceci a été confirmé dans le premier set, le Letton est volontaire et sert extrêmement bien, de l'autre côté Rafael Nadal a retrouvé son coup droit et gère les échanges. Le set est très fermé, les deux joueurs tiennent leurs engagements mais à 5 jeux partout, Nadal donne un coup d'accélérateur pour breaker son adversaire et s'adjuger le premier set dans la douleur au bout de sa quatrième balle de set 7/5.

Le second set est beaucoup moins équilibré, Gulbis donne tout ce qu'il lui reste et mène rapidement 3/0 face à un Nadal surpris et dépassé par la fougue et la justesse du Letton. Ernest Gulbis est impressionant, il agresse Nadal qui a du mal à contrer les assauts de son adversaire. Mais Gulbis fatigue, il sort de deux matchs en trois sets et Nadal devient plus tranchant et force le Letton à commettre des erreurs. Il debreake et revient à 3/2 après un très long jeu. Gulbis prend beaucoup de risques dans cette seconde manche et ce n'était pas loin de payer, le Letton gêne l'Espagnol grâce à des retours longs mais le service de Gulbis faiblit et ses jeux de service deviennent de plus en plus long. Nadal prend le service de son adversaire grâce deux passings magistraux. Gulbis, usé par l'Espagnol et par ses deux premier tours est moins percutant et Nadal n'a plus qu'à assurer ses jeux de services ce qu'il fait avec brio pour s'imposer en 1h54 sur une volée amortie de revers. 

Le dernier français, Gaël Monfils, tombeur de Richard Gasquet la veille, affrontait ce soir le quatrième allemand engagé dans ces quarts de finale à Doha, Daniel Brands. Ce dernier a sorti avec brio David Ferrer au tour précédent et son jeu est basé sur un énorme service et une grosse frappe. Le match s'annonçait serré. Le premier set démarre très fort pour le Français qui impose un rythme impressionant à l'Allemand qui a du mal à suivre. Monfils breake très vite Brands, le Français est au dessus dans tout les domaines, il attaque fort, il défend bien, il retourne très bien et met en difficulté l'Allemand grâce à ses services. Monfils tient ses mises en jeu et finit par breaker à nouveau pour terminer le premier set sur le score de 6/2.

Monfils démarre le second set sur les mêmes bases que le premier, il sert très bien et met en difficulté Brands sur ses jeux de services. L'Allemand sert mieux mais Monfils retourne magistralement et breake pour prendre un avantage conséquent dans ce second set. Le Français confirme son break et continue de titiller Brands son point fort, son service. Monfils finit par breaker une deuxième fois son adversaire pour mener 5/1 et servir pour le match. Le Français termine sur un ace et un jeu blanc en 49 minutes. Monfils termine le match avec des statistiques impressionantes au service, 76% de première balle et 84% de réussite derrière celle ci. Le Français est en pleine forme et ça faisait longtemps qu'il n'avait pas joué à un tel niveau.

Des surprises dans ce tournoi, il y en a eu pas mal, deux d'entres elles s'affrontent dans ce premier quart de finale joué de la journée. Dustin Brown, 111 ème mondial, joueur très fantasque, ultra offensif mais très irrégulier affrontait Peter Gojowczyk, 162ème au classement mondial, qui dans le style est l'inverse de son compatriote allemand, joueur classique sans style particulier, il n'a ni point fort, ni point faible. A première vue le match s'annonçait décousu et il l'a été. Le premier set tourne rapidement à l'avantage du moins bien classé, Dustin Brown fait beaucoup de fautes et manque d'efficacité, il a commit 19 fautes directes et remporté seulement 8 points au filet sur 24 montées dans ce premier set. Peter Gojowczyk se contenta de prendre le service de son adversaire au début du set pour ensuite remporter assez aisément la manche sur le score de 6/3.

Le second set est totalement différent, Brown s'applique et Gojowczyk devient friable, ce dernier concède 8 balles de break sur ses trois premiers jeux de service, c'est au bout de cette huitième balle de break que Brown prit le service de son adversaire et pour ensuite gérer son avance et remporter le set sur le même score que le premier set, 6/3. Le troisième set s'annonçait indécis, Brown allait t-il continuer sur sa lancée de deuxième set ou retomber dans ses travers, Gojowczyk va t-il craquer sous la pression de gagner un troisième match consécutif, lui qui n'avait gagné qu'un match sur le circuit principal à l'US Open auparavant. Ce dernier set tourna rapidement à l'avantage de Peter Gojowczyk qui breaka rapidement son adversaire. Gojowczyk est solide, jusqu'au moment où il servait pour mener 5/2, c'est le moment qu'à choisi Brown pour debreaker et revenir à 4/3. Mais Dustin Brown se relâche et perd dans la foulée son service et permet à Peter Gojowczyk de servir pour le match, mais la pression est grande et Gojowczyk manque une balle de match puis perd son engagement.  Brown, plein de confiance, tient son service, revient à 5 jeux partout puis breake pour la troisième fois consécutive Gojowczyk, il s'offre l'occasion de servir pour le match comme son adversaire précédemment. Et comme son adversaire, Dustin Brown rata le coche et le match allait donc se jouer sur un tie-break. Aucun des deux n'a jamais atteint une demi finale et tout allait se jouer sur une douzaine de points. Ce jeu décisif est très serré, les deux joueurs perdent quelques points sur leurs services et à 5 points partout, Dustin Brown offre le match à Peter Gojowczyk après une première faute sur une volée de coup droit puis sur une autre faute directe en revers. C'est donc Peter Gojowczyk qui se qualifie pour les demis finale après 1h57 de combat. Il retrouvera Rafael Nadal en demi finale.

Dans un autre quart de finale, Florian Mayer, le troisième allemand de la journée et tombeur d'Andy Murray au tour précédent affrontait le Roumain Victor Hanescu, la match initialement prévu sur le center court en match 2, a été délocaliser sur le court n°1 à cause de la très longue interruption à cause d'un orage, et oui ce n'est pas courant mais il pleut au Qatar. Dans le premier set, l'allemand fait rapidement le break et tient sereinement son service sans concéder la moindre balle de break pour remporter le set 6/4. Le deuxième set est plus disputé, Victor Hanescu est plus efficace au service et Florian Mayer paie ses effort des deux tours précédents. L'Allemand breake le Roumain à 4 jeux partout mais Hanescu le debreake. Le sort du deuxième s'est joué sur un tie-break, Florian Mayer s'est procuré 4 balles de match mais Victor Hanescu a finalement remporté ce jeu décisif 10/8. Le troisième set est très serré, Florian Mayer sert moins bien mais reste efficace avec un bon pourcentage de points gagnés après seconde balle ( aux alentours de 60% ). Aucune balle de break n'est concédée de part et d'autres dans ces premiers jeux. A 5/4 pour Florian Mayer, Victor Hanescu craque et est mené 0/40 sur sa mise en jeu, le Roumain sauve ses balles de match mais finit par craquer au bout de la huitième balle de match, 6/4. L'Allemand Florian Mayer se qualifie pour les demis finale après un match de 2h15. Il affrontera Gaël Monfils en demi finale.

Demain, au programme les demis finale du tournoi : 

Rafael Nadal - Peter Gojowczyk

Florian Mayer - Gaël Monfils

Peter Gojowczyk - Dustin Brown : 6/3 3/6 7/6 (7/5)

Rafael Nadal - Ernest Gulbis : 7/5 6/4

Florian Mayer - Victor Hanescu : 6/4 6/7 (8/10) 6/4

Gaël Monfils - Daniel Brands : 6/2 6/1