Open d' Australie: Nadal servi d'entrée, les Bleus pas gâtés

Vous n’avez pas pu suivre le tirage au sort de l’Open d’Australie en raison de l’heure tardive à laquelle il s’est déroulé ? Ne vous inquiétez pas, Vavel France l’a fait pour vous.

Open d' Australie: Nadal servi d'entrée, les Bleus pas gâtés
Rafaël Nadal n'a vraiment pas été gâté par le tirage au sort.

Rafaël Nadal ne s’attendait certainement pas à un tel tirage. Avec Bernard Tomic (21 ans) comme premier adversaire, le Majorquin aura intérêt à vite rentrer dans son tournoi s’il ne veut pas prendre la porte rapidement, car c’est Gaël Monfils, de retour à son meilleur niveau, qui devrait croiser sa route dès le troisième tour, dans un remake de la finale de Doha d’il y a quelques jours.  En huitièmes, le n°1 mondial devrait affronter le Japonais Kei Nishikori (17e), à moins que Lleyton Hewitt, 32 ans et vainqueur de Federer en finale de Brisbane la semaine passée, ne tire son épingle du jeu. En quarts, c’est Juan Martin Del Potro (5e), outsider solide au titre, qui devrait l’attendre, si tout fois l’Argentin sort vainqueur de son huitièmes de finale face à Raonic ou Dimitrov. Vainqueur de l’épreuve en 2009, Nadal devra vraisemblablement battre Andy Murray (4e), Roger Federer (6e) ou Jo-Wilfried Tsonga (10e) en demi-finales pour atteindre la finale et rééditer pareil exploit.

A contrario, Novak Djokovic, triple tenant du titre, a hérité d’une partie de tableau largement à sa portée, où son premier match piège devrait arriver seulement en quarts de finale face à Stanislas Wawrinka (8e). Cette affiche constituera une revanche de leur huitième de finale de l’an passé où le Serbe s’était finalement imposé 12-10 dans le cinquième set après plus de 5 heures de combat (voir la vidéo) ! S’il passe l’obstacle Wawrinka, le n°2 mondiale ne devrait ensuite pas redouter plus que cela sa possible demi-finale face à David Ferrer (3e), contre qui il n’a plus perdu depuis 2011 ou Tomas Berdych (7e), qu’il avait battu l’année dernière en quarts de finale de ce même Open d’Australie.

Chez les messieurs, le contingent hexagonal sera une nouvelle fois bien représenté avec 13 entrants directs dans le tableau principal (dont six têtes de séries) et quatre potentiels qualifiés avec David Guez, Stéphane Robert, Vincent Millot et Pierre-Hugues Herbert qui n’ont plus qu’un match à remporter, pour rejoindre le « Grand tableau ». Cependant, les Bleus n’ont pas été épargnés par le tirage. Ils seront en effet très peu à pouvoir espérer quelque chose de mieux qu’un troisième tour. Gaël Monfils, Benoit Paire, Jérémy Chardy, Michaël Llodra (s’il bat Lopez au second tour) et Nicolas Mahut (s’il bat Pospisil au deuxième tour) affronteront tous un top 8 mondial en cas d’éventuelle qualification pour les seizièmes de finale, que ce soit Nadal, Del Potro, Ferrer, Murray ou Wawrinka. Encore moins chanceux, Adrian Mannarino et kenny De Schepper devraient affronter David Ferrer et Tomas Berdych dès le second tour. Edouard Roger-Vasselin (40e) a pour sa part hérité d’un premier tour face aux allures de règlement de « classement », face à Carlos Berlocq (41e), tandis que le jeune Lucas Pouille (WC) s’en est bien sorti avec un qualifié pour premier adversaire.

Gilles Simon, qui ‘est blessé au pied jeudi lors de l’exhibition de Kooyong, sera opposé à l’Allemand Brands au premier tour, s’il n’est pas contraint à déclarer forfait. Gilou pourrait ensuite jouer Marin Cilic, qui disputera son premier Grand Chelem depuis Roland Garros 2013. Enfin, s’il atteint le troisième tour, ce qui n’est pas gagné d’avance, c’est un duel franco-français qui l’attendra face à Jo-Wifired Tsonga. Alors que Julien Benneteau et Richard Gasquet devraient également se disputer  une place dans les 16, à ce même stade de la compétition. Gasquet comme Tsonga, s’ils sortent vainqueur de leur chocs respectifs, devraient cependant tomber sur os dès le tour suivant avec deux duels franco-suisses en prévision. Le Biterrois pourrait être opposé à Wawrinka et le Manceau à Federer, dans un remake des huitièmes de Roland Garros et un autre des quarts de l’Open d’ Australie 2013, où les deux Suisses s’étaient imposés mais à chaque fois au bout de 5 sets intensifs.                                                                          

Cependant, on voit mal le n°1 français livrer le même match qu’à Roland Garros, lui qui déclarait en milieu de semaine « Aujourd’hui, je ne suis pas prêt pour un match en cinq sets », la raison : une lésion intercostale toujours bien présente. A Melbourne, il ne faudra donc pas trop attendre des Tricolores, même si Tsonga, en forme en ce début de saison, pourrait bien viser une demi-finale au vu de son tableau (un Federer pas au top en huitièmes, et un Murray de retour de blessure en quarts). 

Le premier tour des Français: 

Monfils (n°25) - Harrison (USA)

Paire (n°27) - Qualifié

Llodra - Qualifié

Tsonga (n°10) - Volandri (ITA)

Simon (n°18) - Brands (ALL)

De Schepper - Wu (CHN/WC)

Roger-Vasselin - Berlocq (ARG)

Chardy (n°29) - Huta Galung (HOL)

Mannarino - Johnson (USA/WC)

Mahut - Ebden (AUS)

Benneteau - Carreno Busta (ESP) 

Gasquet (n°9) - Qualifié