Sydney : Impressionnant Del Potro pour le 18ème

Impressionnant au service comme en coup droit, Juan Martin Del Potro a défait en finale de Sydney Bernard Tomic (6/3, 6/1), remportant ainsi son 18ème titre en carrière.

Sydney : Impressionnant Del Potro pour le 18ème
Juan-Martin Del Potro remporte à Sydney le 18è titre de sa carrière

C’était la finale rêvée. Celle qui aurait fait signer de suite les organisateurs de l’ATP 250 de Sydney si l’on leur avait dit en début de semaine que pareille affiche clôturerait leur tournoi. Un choc entre le jeune et talentueux local, Bernard Tomic, tenant du titre par ailleurs, et Juan Martin Del Potro, tête de série n°1 et 5ème mondiale. Oui, mais voilà, affiche ne veut pas toujours dire spectacle, et c’est pourquoi Del Potro, voulant nous le prouver, ne fit qu’une bouchée de son adversaire du jour, l’écrasant 6/3, 6/1 en seulement  53 minutes de jeu: remportant ainsi pour la première fois le tournoi de Sydney, le jour de l’anniversaire de son entraineur, comme il le rappela lors de la remise du trophée.

Le début de partie était pourtant plutôt équilibré, les deux hommes faisaient jeu égal, tenant leurs mises en jeu respectifs et se livraient même quelques jolies échanges. C’était sans compter sur un énorme passage à vide de Tomic à 3 jeux partout sur son service, qui accumula fautes directs sur fautes directs pour donner à l’Argentin le premier break de la partie sur un jeu blanc. Il n’en fallait pas temps au natif de Tandil pour réellement lancer son match. Del Potro enchainait alors sur un jeu blanc sur son service puis « rebreakait » Tomic dans la foulée, remportant ainsi la première manche 6 jeux à 3 sur une énième faute de l’Australien. C’en était fait, on ne reverrait plus Tomic de la partie. Le tenant du titre terminait en effet la première manche avec  un bilan de 11 fautes directes contre une seule pour le n°5 mondial, pourtant auteur de 7 coups gagnants.

Le deuxième set n’était alors plus qu’une formalité, tant Del Potro paraissait sûr de ses armes. Il empochait le break à 2-1 puis à 4-1 (sur jeu blanc) et concluait la partie d’un 8ème ace. Comme pour rappeler à quel point il avait dominait ce compartiment du jeu aujourd’hui avec seulement 6 points perdus sur sa mise en jeu et 83% de points gagnés derrière sa première balle. Aussi bon en coup droit qu’au service, la Tour de Tandil finissait la rencontre avec un total de 21 coups gagnants pour seulement 4 petites fautes directs. Bernard Tomic, lui, ne concluait pas sa « bonne »semaine de la plus belle des manières, mais il aura au moins pu mesurer le fossé qui le sépare des tous meilleurs joueurs mondiaux. Même si à quelques jours d’affronter Nadal au premier tour de l’Open d’Australie, il s’en serait bien passé…

Cette victoire à Sydney constitue en tous cas le 18ème titre remporté par Juan Martin Del Potro sur le circuit ATP, son neuvième ATP 250, mais son premier tournoi acquis sur le sol australien. Et à la question en sera-t-il le dernier ? On serait bien tenter de vous répondre que non, surtout quand l’on sait que Melbourne approche à très grands pas, et que cette finale n’a fait que confirmer son statut d’outsider n°1 derrière…Djokovic et Nadal.