Open d'Australie (H) : La canicule fait débat

Ce mardi à Melbourne fut marquée par une incroyable canicule avec des pointes à 43°. Les matchs se sont cependant déroulés et les principaux favoris ont sû faire abstraction de ces conditions. Cependant, malaises et déshydratation furent fréquents. Le récapitulatif de la seconde journée.

C'était l'évènement du jour. La canicule est arrivée sur Melbourne et a fortement perturbée cette seconde journée. Le public a déserté les gradins, les malaises furent fréquents, les messages d'avertissements conseillants aux spectateurs de s'hydrater régulièrement fréquents, quelques ramasseurs de balles se sont effrondrés comme sur la balle de match de Raonic, de la crème solaire est mise gratuitement à disposition, les poches de glaces furent utlisées par les joueurs à chaque changement de côté... Mais les joueurs ont évidemment étés les premiers à souffrir. Shuai Peng a été prise de crampes et de vomissements, Anastasia Pavlyuchenkova s'est éclipsée à la fin du premier set pour se faire soigner à l'ombre, Radek Stepanek et Julien Reister ont abandonnés et ceux qualifiés le paieront au prochain tour.

Frank Dancevic s'est effrondré face à Benoît Paire sur un point à priori anodin, puis est resté comme son adversaire longtemps au sol après la balle de match finale. Un débat a été créé par des joueurs et des joueuses, pourtant réservés d'habitude quand au risque d'avoir joué dans de telles conditions. 34° à 10h30, 36° lors du début des matchs, 43° dans l'après-midi...

Kristina Mladenovic est de ces personnes à avoir souffert et ce match ne fut pas un match de tennis pour elle. "J’avais mal à la tête, envie de vomir, j'étais au bord du malaise. Je porte des lentilles, mes yeux brûlaient avec le vent, c’était une horreur, a déploré la Nordiste. Ce n’est pas humain de jouer à cette température" s'est-elle plaint en signalant que les conditions étaient pour tous les mêmes. Tsonga n'a trop été affecté par ces conditions même s'il signale qu'avec "cette chaleur c'est difficile, la balle vole et on a du mal à la contrôler afin d'éviter de faire trop de fautes." Le toit a été mis sur le court central pour le climatiser. Mais la journée de mercedi promet d'être aussi dure.

Les favoris Français n'ont pas déçus aujourd'hui. Tout d'abord, Jo-Wilfried Tsonga ne s'est pas fait peur contre Filippo Volandri. 7-5, 6-3, 6-3, le n°2 Français retrouvera le Brésilien Belluci au prochain tour. Ne laissant pas à son adversaire le temps de souffler dans un match disputé sous de grosses chaleurs (voir par ailleurs), le Manceau a retrouvé son service. "Il va maintenant falloir récupérer de ce match, car les premiers tours laissent souvent quelques traces" analyse-t-il avec lucidité. Même chose pour Benoît Paire, qualifié pour le deuxième tour en se débarassant du Canadien Dancevic, 7-6, 6-3, 6-4. A noter le malaise du Nord-Américain en fin de deuxième set, du à la chaleur. Il retrouvera l'Australien Nick Kyrgios au prochain tour. Pas de problèmes non plus pour Monfils qui est sur le même rythme qu'au tournoi de Doha où il était allé en finale contre Rafael Nadal. Une victoire en trois sets (6-4, 6-4, 6-4) et puis s'en va.

En revanche ce n'est pas passé pour Michael Llodra, qui disputait son dernier Open d'Australie et battu par le qualifié Allemand Michael Berrer 6-4, 7-5, 6-1. C'est également terminé pour Lucas Pouille, grand espoir de l'hexagone et battu par le Serbe Lajovic 6-4, 7-6, 4-6, 6-3. Blessé au ligament du pied droit, Gilles Simon ne devait pas jouer à l'origine. C'est pourtant ce qu'il a décidé de faire ce mardi après un test à la mi-journée. Il a bien fait. Le match qu'il joua fut très accroché avec l'Allemand Daniel Brands à l'image du dernier set mais le Tricolore sera bien au deuxième tour (6-7, 6-4, 3-6, 6-3, 16-14). Signalons également la très belle qualification de Vincent Millot en cinq sets acharnés et 3h33 de jeu contre l'Américain Odesnik (7-5, 4-6, 6-7, 6-1, 6-3).

Stéphane Robert a lui en revanche réalisé une belle surprise. Lucky-loser (repêché des qualifications) grâce à l'abandon de dernière minute de Philipp Kohlschreiber, le Français ne s'attendait pas à jouer ce mardi. Il lisait tranquillement le journal quand l'arbitre est venu le chercher. "On m’a dit : ''Tu vas tout de suite sur le court 7''. Comme j’ai croisé Bedene dans les couloirs, j’en ai déduit que je jouais contre lui. Ce n’est pas facile d’être prévenu comme ça, on n’est pas très chaud. Heureusement, je m’étais bien échauffé le matin" déclare-t-il après coup. Le Français n'a rien à perdre et profite de la blessure au poignet de son adversaire Slovène. En trois sets (7-6, 6-3, 6-0), il se qualifie pour le deuxième tour et empoche la belle somme de 33000 euros (une bonne opération quand on sait que ses gains totaux l'année dernière étaient de 118000€). De plus Robert pourra jouer un coup, profitant de l'abandon d'Isner (blessure à la cheville) dans sa partie de tableau. Jeudi, il rencontrera le Polonais 64ème mondial Przysiezny et une qualification pour le troisième tour n'est pas impossible... Passer de l'élimination en qualifications à une possibilité de troisième tour, c'est aussi ça la magie des Grands Chelems.

Gilles Simon que tout le monde croyait allait être forfait a finalement tenu à être présent pour ce premier tour. Blessé à la cheville, il va pourtant réussir l'un des plus grands matchs de sa carrière. En effet au bout de 4h d'effort, il bat l'Allemand Brands 16/14 au 5è set avec notamment 32 aces qui est son nouveau record. Gael Monfils s'est également qualifié sans problème au dépens de Ryan Harrison.

A part l'abandon de John Isner (voir par ailleurs), les favoris ont sû faire avec les conditions de jeu et se qualifier au deuxième tour. Federer est passé (6-4, 6-4, 6-2) tout comme Del Potro (6-7, 6-3, 6-4, 6-4) et Andy Murray (6-1, 6-1, 6-3). Ce fut encore plus simple pour Rafael Nadal, qui bénéficia de l'abandon de Bernard Tomic à la fin du premier set perdu par celui-ci 6-4. C'est également passé pour les outsiders Raonic, Dimitrov et Nishikori.

Roger Federer a débuté son 57ème Grand Chelem consécutif. C'est bien évidemment un record. ©Getty Images

Demain, début du second tour avec au programme Novak Djokovic, David Ferrer ou Richard Gasquet. Il y aura au total six Français et une Française.

Voici le programme complet :

Rod Laver Arena

Na Li (Chi) - Belinda Bencic (Sui)
Serena Williams (USA) - Vesna Dolonc (Ser)
Leonardo Mayer (Arg) - Novak Djokovic (Ser)
Samantha Stosur (Aus) - Tsvetana Pironkova (Bul)
Matthew Ebden (Aus) - Vasek Pospisil (Can)


Hi Sense Arena

Tomas Berdych (RTc) - Kenny De Schepper (Fra)
Adrian Mannarino (Fra) - David Ferrer (Esp)
Casey Dellacqua (Aus) - Kirsten Flipkens (Bel)


Margaret Court Arena

Monica Niculescu (Rou) - Sabine Lisicki (All)
Flavia Pennetta (Ita) - Monica Puig (Pri)
Angelique Kerber (All) - Alla Kudryavtseva (Rus)
Sam Querrey (USA) - Ernests Gulbis (Let)
Stanislas Wawrinka (Sui) - Alejandro Falla (Col)


Show Court 2

Nikolay Davydenko (Rus) - Richard Gasquet (Fra)
Tommy Robredo (Esp) - Julien Benneteau (Fra)
Eugenie Bouchard (Can) - Virginie Razzano (Fra)
Annika Beck (All) - Ana Ivanovic (Ser)


Show court 3

Ekaterina Makarova (Rus) - Irina Falconi (USA)
Pablo Andujar (Esp) - Jerzy Janowicz (Pol)
Yanina Wickmayer (Bel) - Alison Riske (USA)
Fabio Fognini (Ita) - Jarkko Nieminen (Fin)


Court 6

Mona Barthel (All) - Luksika Kumkhum (Tha)
Jérémy Chardy (Fra) - Alexandr Dolgopolov (Ukr)
Kevin Anderson (AdS) - Dominic Thiem (Aut)


Court 8

Mikhail Youzhny (Rus) - Florian Mayer (All)
Dmitry Tursunov (Rus) - Denis Istomin (Ouz)
Jie Zheng (Chi) - Madison Keys (USA)
Lauren Davis (USA) - Julia Goerges (All)


Court 13

Damir Dzumhur (Bos) - Ivan Dodig (Cro)
Karolina Pliskova (RTc) - Daniela Hantuchova (Slo)


Court 19

Lucie Hradecka (RTc) - Lucie Safarova (RTc)
Edouard Roger-Vasselin (Fra) - Guillermo Garcia-Lopez (Esp)