Open d’Australie : Sale journée pour les Français

Cinquième journée ce vendredi à l'Open d'Australie avec la qualification pour les huitièmes de finale de Djokovic et des principaux favoris sous une chaleur toujours élevée. Les Bleus ont en revanche vécus un « black Friday » avec trois défaites en trois matchs. Le récap'.

Open d’Australie : Sale journée pour les Français
Gasquet peut bien tirer la langue, l'Open d'Australie c'est fini pour lui.

Comme depuis mardi, la chaleur a encore frappé vendredi à Melbourne avec une température dépassant les 40°C. Mais contrairement à jeudi, les matchs ne furent pas interrompus pour cause de chaleur -le vent la rendant certainement légèrement plus supportable- mais bien pour cause de pluie durant la « night session ». Loin des quatre heures d’arrêts d’hier, l’interruption ne dura qu’une vingtaine de minutes, le temps que les toits soient déployés et les courts séchés par les ramasseurs de balles australiens.

Once again where is the limit?why play was stop yesterday And not today? #AusOpen #42degrestoday

             — julien benneteau (@julienbenneteau) 17 Janvier 2014 

Berdych's shirt hasn't exactly had rave rewiews, but it deserves better than this 

— DavidLaw (@DavidLawTennis) 17 Janvier 2014

Opposé au Français Jeremy Chardy, David Ferrer (n°3) s’est qualifié sans problème pour son 15ème huitièmes de finale d’affilée en Grand Chelem 6/2, 7/6, 6/2 (voir dans « Les Français »). L’Espagnol retrouvera à ce stade de la compétition l’Allemand Florian Mayer, 37e mondiale et facile vainqueur du pourtant Top 20 Jerzy Janowicz en 3 sets. Tomas Berdych (n°7), a de son côté mis fin au joli parcours du qualifié bosnien, Damir Dzumhur (188e mondial). Le Tchèque, qui n’a toujours pas perdu son service depuis le début du tournoi, affrontera pour une place en quarts de finale pour la quatrième année consécutive le Sud-africain Kevin Anderson (n°19). En session de nuit, Novak Djokovic (n°2) s’est lui défait de Denis Istomin en 1h59 de match et 3 sets (6-3, 6-3, 7-5). Solide au service (71% de réussite derrière sa seconde balle) et très bon sur l’ensemble de la rencontre, le Serbe retrouvera Fabio Fognini, vainqueur de Sam Querrey en 3 sets, en huitièmes de finale. 

Quarts de finaliste l’an passé, Jeremy Chardy (n°29) s’est arrêté au 3ème Tour cette année en Australie face à un David Ferrer vraisemblablement trop solide, tombeur de son deuxième français du tournoi après Adrian Mannarino. Le protégé de l’académie Mouratoglou s’est tout de même dit content de son tournoi « J'ai fait un bon tournoi. J'ai bien joué. Aujourd'hui encore, j'ai bien joué. Après il était plus fort que moi aujourd'hui. » Plus fort mais surtout plus opportuniste. Le Palois pourra en effet regretter cette deuxième manche dans laquelle il ne se procura pas moins de cinq balles de set et où il mena 4 points à 1 dans le tie-break...

A 30 ans, Edouard Roger-Vasselin tenait pour sa part une occasion en or de rallier pour la première fois de sa carrière les huitièmes de finale d’un Grand Chelem. C’est raté mais cela n’aura pas été faute d’essayer. Pendant deux sets et sous une chaleur étouffante, ERV aura…étouffé son adversaire (6/3, 6/4). Servant le plomb, le Français aura mené deux manches à rien avant de faire appel au médecin dans le courant du troisième set –certainement en raison de la chaleur- et de perdre la manche 6/3. Le récent finaliste à Chennai réattaquait alors le quatrième set de plus belle et disputait un tie-break dans lequel il se voyait mener 4-0 avant de s’effondrer et de laisser filer 5 points d’affilée et le jeu décisif avec (7 points à 5). Rebelote dans la dernière manche où il laissait encore passer des occasions en or massif à 5-3, quand il se procura une balle de match, puis à 5-4, quand il servit pour une place dans les 16. C’en était trop d’occasions ratées. Kevin Anderson (n°19) remportait le match 3-6, 4-6, 6-3, 7-6(5), 7-5 sur sa deuxième balle de match après un combat long de 3h54. Au final, le géant Sud-africain terminait la partie avec 164 points gagnés contre 162 pour son adversaire du jour. 2 ridicules points d’écart qui résumait parfaitement la défaite du Tricolore et sa frustration logique : «Ce coup droit qui reste dans la bande du filet sur la balle de match, je vais le cauchemarder longtemps. Cette balle elle va me rester dans la gorge. J’ai envie de me taper la tête contre un mur ».

Gasquet trop court

Arrivé à Melbourne avec des douleurs intercostales, Richard Gasquet (n°9) semblait les avoir faits oubliées après deux premiers tours remportés haut la main. Mais son premier match « piège» de la quinzaine face à Tommy Robredo (n°17), lui a rappelé à quel point elles étaient encore bien présentes ou du moins qu’il n’avait pas été assez bien préparé pour s’imposer aujourd’hui (2-6, 7-5, 6-4, 7-6). Le numéro un français avait pourtant très bien entamé la partie en survolant le premier set 6/2. La suite aura été plus compliquée pour le Biterrois, à qui l’interruption pour cause de pluie au milieu du second set (4/3 en sa faveur alors), n’aura pas fait le plus grand bien. Visiblement pas au mieux physiquement et malgré une balle de set en sa faveur dans le jeu décisif de la quatrième manche, « Richi » a finalement rendu les armes après 3h12 de jeu. Tombeur de Benneteau au tour précèdent, Robredo affrontera le Suisse Stanislas Wawrinka (n°8) en huitièmes de finale. 

Il y aura du –très- beau monde au programme samedi. Avec notamment 5 Français en lice. Benoît Paire et Stéphane Robert affronteront Roberto Bautista Agut, tombeur de Juan Martin Del Potro, et Martin Klizan, alors que Gaël Monfis défiera Rafael Nadal en night session (9 heures, heure française) et que Tsonga jouera Simon dans un choc franco-français, également en session de nuit. Roger Federer et Andy Murray seront également à l’affiche face à Teimuraz  Gabashvili et Feliciano Lopez, tout comme la rencontre opposant Milos Raonic à Grigor Dimitrov devrait l'être…

David Ferrer (ESP/N.3) bat Jérémy Chardy (FRA/N.29) 6-2, 7-6 (7/5), 6-2 

Florian Mayer (GER) bat Jerzy Janowicz (POL/N.20) 7-5, 6-2, 6-2

Tomas Berdych (CZE/N.7) bat Damir Dzumhur (BIH) 6-4, 6-2, 6-2

Kevin Anderson (RSA/N.19) bat E. Roger-Vasselin (FRA) 3-6, 4-6, 6-3, 7-6, 7-5

Stanislas Wawrinka (SUI/N.8) bat Vasek Pospisil (CAN/N.28) par Forfait

Tommy Robredo (ESP/N.17 ) bat Richard Gasquet (FRA/N.9) 2-6, 7-5, 6-4, 7-6

Fabio Fognini (ITA/N.15) bat Sam Querrey (USA) 7-5, 6-4, 6-4 

Novak Djokovic (SRB/N.2) bat Denis Istomin 6-3, 6-3, 7-5