Stanislas Wawrinka remporte l'Open d'Australie

A la surprise générale, le Suisse Stanislas Wawrinka remporte l'Open d'Australie au dépens d'un Rafael Nadal diminué au dos au cours de la rencontre.

Stanislas Wawrinka remporte l'Open d'Australie
Wawrinka remporte l'Open d'Australie 2014

Il y a encore 18 mois, personne n'aurait misé sur une victoire en Grand Chelem de Stanislas Wawrinka. Et pourtant. Depuis plusieurs années le Big Four confisquait les titres du Grand Chelem à l'exception de l'Argentin Del Potro lors de l'US Open en 2009.

Pour arriver à ce graal, ce dernier match n'a pas été de tout repos. En effet, l'Helvète a profité de la faiblesse physique soudaine de l'Espagnol qui se serait bloqué le dos rapidement dans la rencontre au début de la seconde manche. Agressif dans la manche initiale, Wawrinka n'a pas laissé la moindre chance à l'Espagnol et remporte le premier set 6/3. Au cours de la seconde manche, la blessure de Nadal fait des siennes et Wawrinka parvient à breaker d'entrée. Nadal fait appel au kiné et sort du court pour se faire manipuler. Cette période a été sous tension puisque Wawrinka demandait des explications sur la sortie du court de son adversaire. L'arbitre ne voulant pas donner la raison, c'est finalement le superviseur qui est venu lui dire la raison qui n'était toutefois pas difficile à voir. De retour sur le court et avec des services ne dépassant pas les 150km/h, le Suisse se balade et empoche le second set 6/2. Le titre est donc désormais tout proche.

Une nouvelle fois Nadal va demander la venue du kiné qui va le manipuler encore mais plus efficacement puisqu'il a reçu précédemment des anti-inflammatoires qui ont fait leur effet. Un peu mieux au service et surtout en tenant mieux la balle sur le court, Nadal va perturber Wawrinka. Le Suisse qui dominait ce match sans problème va se retrouver confronter à un retour de flammes de l'Espagnol et ne sait pas comment le gérer. Nadal en profite et prend ce set 6/2. Wawrinka montre son énervement à son clan et notamment à son coach Magnus Norman.

Le quatrième set est tendu, le match est réequilibré et aucun des joueurs ne parvient à prendre la mesure de son adversaire. C'est finalement le Suisse qui prend le break le premier sur un coup-droit canon pour mener 4-2. Seulement Rafael Nadal ne lâche jamais et va récuperer son break de retard avec un jeu blanc et revient à 3-4. La finalité est que Nadal ne peut être en mesure de rivaliser face au Suisse qui est lui à 100%. Wawrinka chippe une nouvelle fois le service de l'Espagnol et remporte le match sur son jeu de service. Victoire finale 6/3,6/2,3/6,6/3.

Le Suisse peut exulter et rejoindre son clan et son coach Norman qui l'a mené au titre seulement quelques mois après l'avoir engagé à ses côtés. A l'issue de cette finale Wawrinka va pointer au troisième rang mondial tandis que du côté espagnol on peut s'inquiéter de la possible blessure de Nadal à quelques semaines de sa tournée sud-américaine.

Les deux hommes à l'issue du match :