Les perfs du week-end de Coupe Davis

Comme il est dit souvent la Coupe Davis apporte son lot de surprises. La preuve une nouvelle fois au cours de ce week-end de trois jours avec de nombreux résultats étonnants dans les rencontres disputées aux différents échelons.

Les perfs du week-end de Coupe Davis
En battant Wawrinka, le Kazakh Andrei Golubev a réalisé une belle perf en Suisse

Bien que la France s'est finalement imposée, ce week-end n'a pas été de tout repos pour les tricolores. En effet dès vendredi, les Bleus se sont retrouvés menés 2-0 avec les victoires surprises de Kamke (96è) sur Benneteau (50è) et surtout de Gojowczyk (119è) sur Tsonga (12è). A l'issue d'un match marathon, l'Allemand qui s'est révélé en début de saison a réalisé des débuts parfaits en Coupe Davis.

Jo-Wilfried Tsonga n'est pas la seule tête d'affiche de ces 1/4 du Groupe Mondial à être tomber puisque le Britannique Murray (8è) a été battu à Naples par Fognini (13è) et n'a pas permis à son équipe de se qualifier pour la suite de la compétition. Les Suisses ont également connu des sueurs froides avec la défaite d'entrée de Wawrinka (3è) sur Golubev (64è) toujours aussi redoutable en compétition par équipes. Le double Federer/Wawrinka, champion olympique à Pékin, est passé à côté en étant battu par le duo Golubev/Nedovyesov. Ce dernier étant tout juste naturalisé pour être sélectionnable pour cette rencontre.

Dans les rencontres à enjeu dans les niveaux inférieurs pour accéder au Groupe Mondial, il y a eu aussi de nombreuses performances notables.

Dans la zone Asie/Océanie, le Chinois Wu (195è) est parvenu à battre sur ses terres l'Ouzbekh Istomin (54è) mais cela n'a pas suffit à son pays pour remporter la rencontre. Dans la zone Europe/Afrique, le jeune Croate Coric 17 ans (295è) a réussi la performance de battre le Polonais Janowicz (21è) en cinq manches et ainsi d'apporter un point décisif pour que son pays obtienne un ticket pour un barrage d'accession au Groupe Mondial. La Slovaquie a aussi obtenu son billet pour les barrages grâce notamment à Gombos (164è) finaliste il y a peu du Challenger de Cherbourg et qui a réussi à écarter la valeur montante du tennis autrichien Thiem (79è).

La grosse côte aurait pu venir du Suédois Johan Brunstrom. Spécialiste du double avec 4 titres ATP à son actif et une actuelle 46è place mondiale, il n'a jamais été plus haut que 377è mondial en simple. Mais voilà le tennis suédois connait une grosse période de creux et c'est lui qui a eu la responsabilité de débuter les hostilités ce week-end face à l'Ukraine de Stakhovsky (91è). C'est finalement au bout d'une fin de match interminable (13-11 au cinquième set) que l'Ukrainien s'en est sorti et a parfaitement lancé son équipe qui s'est d'ailleurs imposée.

En creusant encore davantage les résultats dans les divisions inférieures, on peut dénoter la victoire du Bosnien Basic (221è) sur le Finlandais Nieminen (45è).

Résultats principaux du week-end:

Groupe Mondial

République Tchèque - Japon 5/0

France - Allemagne 3/2

Italie - Grande-Bretagne 3/2

Suisse - Kazakhstan 3/2

Groupe 1 (2è division)

Amérique

Brésil - Equateur 3/1

Colombie - République Dominicaine 4/1

Asie/Océanie

Ouzbékistan - Chine 3/2

Inde - Corée du Sud 3/1

Europe/Afrique

Croatie - Pologne 3/1

Israël - Slovénie 3/1

Ukraine - Suède 4/1

Slovaquie - Autriche 4/1

L'ensemble de ces équipes vainqueurs disputeront un barrage en Septembre face aux perdants du 1er tour du Groupe Mondial (Pays-Bas, Canada, Espagne, Australie, USA, Argentine, Belgique et Serbie).