Roland Garros : Gasquet ne laisse pas trop de plumes

Richard Gasquet s’est qualifié relativement aisément pour le troisième tour en trois sets aux dépens de Carlos Berlocq (7-6 [5], 6-4, 6-4). Le Français affrontera samedi Fernando Verdasco pour essayer d'empocher son ticket pour les huitièmes de finale de Roland Garros.

Roland Garros : Gasquet ne laisse pas trop de plumes
©20 minutes
Richard Gasquet
3 0
Carlos Berlocq

Avant cette confrontation, il y avait une grande interrogation sur les capacités tant physique que tennistique chez le numéro un Français pourtant auteur d’une récente démonstration face à Tomic au premier tour. D'autant qu'il s'agissait d'un adversaire redoutable sur terre battue (75% de ses victoires), en la personne de Carlos Berlocq, réputé accrocheur, et qui plus est, restait sur trois succès contre un membre du top 15 lors de ses quatre derniers matchs.

Premier set détonateur

Nous avons assisté à un début très serré entre les deux athlètes. Chaque jeu fait l'objet d'une lutte sans merci. Gasquet croit faire le plus dur en prenant le service de son adversaire et mène à ce moment 4-2, service à suivre. Pas du tout, l'Argentin fait preuve d'un engagement vers l'avant qui portera ses fruits puisque quelques minutes plus tard, le score s'inverse et à la suite de trois jeux consécutifs, Berlocq se donne le droit de servir pour le gain de la première manche. En vain, le Sud-Américain se trompe totalement dans ses choix, notamment celui de l'amortie et Gasquet réagit instantanément de fort belle manière. 5-5, tout est à refaire. Le moment qui aura fait pencher la balance dans l'issue de la rencontre sera l'oeuvre du tie-break obtenu par les deux joueurs. Le Biterrois débute ce jeu décsif et prend nettement les devants, 5-1, mais le 47ème journeur mondial, fidèle à ses principes, n'abdique pas et revient à hauteur du tricolore, 5-5. Ce revirement de situation n'aura été qu'anecdotique car c'est bien Richard Gasquet qui, à l'expérience acquise au fil du temps, remporte le jeu décisif 7 points à 5.

Gasquet fait le travail, Berlocq s'accroche

Mené un set à rien, Carlos Berlocq n'est pour le moins pas touché psychologiquement et repart sur le court avec de fraîches intentions qui s'avéreront, à son grand dam, non concluante notamment à cause de trois balles de break mal négociées dans le sixième jeu du second acte. Pire encore, il concède son service à 4-4 et offre tout le loisir à son adversaire d’empocher la seconde manche que Gasquet boucle sans trembler. Le protégé de Sébastien Grosjean se facile la tâche d’entrée de troisième set en prenant le service de l’Argentin vraisemblablement désemparé sur le coup mais qui aura eu le mérite de ne pas lâcher les débats jusqu’à la fin. Richard Gasquet profitera de ce léger avantage à l’occasion de la troisième manche et s’imposera ainsi 7-6 [5], 6-4, 6-4. Alors qu’il n’était pas sûr de disputer Roland Garros il y a peu, le pensionnaire des Mousquetaires s’est visiblement rassuré et sa blessure au dos semble désormais lointaine. Il affrontera l’Espagnol Fernando Verdasco qui aura bataillé près de quatre heures pour vaincre le 136ème au classement ATP, Cuevas, au troisième tour ce samedi au tournoi de la Porte d’Auteuil.