Goffin, Monaco et Gonzalez ressuscitent à Kitzbühel

La mythique station de ski de Kitzbühel accueille cette semaine le dernier tournoi sur terre de la saison. L'air frais des montagnes du Tyrol Autrichien semble propice aux surprises malgré la pluie qui a perturbé l'organisation.

Goffin, Monaco et Gonzalez ressuscitent à Kitzbühel
http://www.sport.be

Goffin et Gonzalez invités surprises du dernier carré:

Révélé sur les courts de la Porte d'Auteuil en 2012 lorsqu'il était parvenu en tant que lucky-looser à prendre un set à Federer en 1/16ème de finale, David Goffin n'avait pas encore pû confirmer toutes les attentes placées en lui par une Belgique orpheline de Xavier Malisse et prochainement d'Olivier Rochus. Aprés pratiquement deux ans de galére et un Wimbledon conclu au premier tour contre Murray, c'est sur le circuit challenger qu'il a choisi de passer son mois de juillet. Pari réussi puisqu'il a remporté consécutivement les tournois de Scheveningen, Poznan et Tampere remportant donc 15 victoires... et 30 sets consécutifs. De quoi engranger de la confiance, un peu d'argent (un peu plus de 17 000€), mais également 250 points qui lui permettent de pointer au 78ème rang cette semaine alors qu'il était 105ème à Wimbledon. Après ce mois passé à jouer on aurait pû croire que le Belge allait fatiguer... pas du tout Kenny De Schepper puis Philipp Kohlschreiber, battus  6/2 6/4 et 6/3 7/, mais surtout Paolo Lorenzi balayé 6/2 6/1 l'ont appris à leurs dépens.

Maximo Gonzalez, Argentin de 31 ans avait atteint le 58ème rang mondial en 2009, retombé au 160ème rang il s'était illustré à l'US Open en battant le Polonais Jerzy Janowicz, fraichement demi-finaliste à Wimbledon, en 3 petits sets. Cette saison c'est sur le circuit challenger qu'il s'est illustré en remportant les tournois de Padova, Blois et Santos. Issu des qualifications il a dû s'employer pour venir à bout des Espagnols Pablo Carreno-Busta (6/3 4/6 7/5) et Albert Ramos (6/4 6/4) puis de la tête de série n°3 Lukas Rosol 6/3 4/6 6/3. Reste à savoir si il pourra résister au retour du jeune Belge.

Monaco et l'air frais de la montagne 

Auteur d'une trés belle saison 2012, auréolée de 4 trophées, Juan Monaco enchaine les pépins physiques et son titre à Düsseldorf l'an dernier n'était que l'arbre qui cachait la forêt puisque le natif de Tandil (tout comme Gonzalez) a rétrogradé en un an et demi du 12ème rang au 105ème. "Pico" a enfin retrouvé le sourire du côté de Gstaad, la semaine dernière, où il n'a échoué qu'en finale contre Pablo Andujar. Le Kazakh Golubev lui a pourtant infligé un 6/0 en début de semaine mais la pluie est venu à son secours et il l'a emporté 0/6 6/2 6/1. Jarkko Nieminen a eu lui moins de chance puisque le Finlandais n'a pas su trouver la faille et s'est incliné 6/3 6/4. Son prochain adversaire Andreas Seppi n'a même pas eu besoin de rentrer sur le court en raison du forfait de l'Espagnol Pere Riba.

Thiem pour un sacre à domicile ?

A 20 ans Dominic Thiem est déja confortablement installé dans le top 100 (il est 50ème) et ce classement risque de progresser très rapidement pour l'élève de Gunter Bresnik (tout comme Ernests Gulbis). Victime du retour tonitruant de Viktor Troicki à Gstaad la semaine dernière, l'Autrichien a bien redressé la barre en dominant tour à tour le Brésilien Souza 7/6(4) 3/6 7/5 puis le tchéque Vesely 6/3 7/6(4). Au vu du tableau dépourvue des deux premières têtes de série et de la méforme actuel d'Andreas Seppi (n°4) peut se mettre à rêver de soulever le trophée à domicile mais pour cela il faudra d'abord battre Marcel Granollers tenant du titre et tête de série numéro 2.

Dominic Thiem grand espoir du tennis Autrichien

opposé au tenant du titre Marcel Granollers

Programme de demain:

David Goffin (BEL/78) - Maximo Gonzalez (ARG/104) 0-0

*Seppi (ITA/48/4) - Monaco (ARG/85) 3-2

*Thiem (AUS/50/5) - Granollers (SPA/28/2) 2-0

*Les vainqueurs seront ensuite opposé pour une place en finale

Photos tous droits réservés