Raonic conquiert Washington

Washington DC accueillait, ce dimanche la première finale 100% canadienne de l'histoire de l'ère Open entre Milos Raonic, septième joueur mondial, et Vasek Pospisil classé 36ème. Une finale masculine qui n'aura malheureusement pas tenu toutes ses promesses.

Raonic conquiert Washington
Milos Raonic impérial cette semaine à Washington DC lapresse.ca

Vainqueur en double à Wimbledon et à Atlanta aux côtés de l'Américain Jack Sock, Vasek Pospisil est notamment venu à bout de la tête de série n°1, Tomas Berdych au troisième tour (6/2 6/4) et de Richard Gasquet en demi-finale (6/7(5) 6/3 6/4). Tête de série n°2 cette semaine, son compatriote Milos Raonic a dû disputer 5 jeux décisifs consécutifs face à Jack Sock, Lleyton Hewitt puis Steve Johnson avant de remporter le second set (6/2) contre le Californien. En demi-finale Raonic s'est défait de l'éternel espoir du tennis, l'Américain Donald Young (6/4 7/5).

Le mieux classé des deux canadiens va prendre les choses en main dès les premiers échanges en breakant son adversaire, lors de son premier engagement. Une emprise que l'élève du duo Piatti/Ljubicic ne va pas relâcher, breakant à deux autres reprises son adversaire pour s'imposer (6/1) grâce à 76% de premières balles et seulement 1 point perdu sur 13. Raonic s'est même montré très précis au retour de service avec 43% de points remportés, derrière la première balle de Pospisil et même 90% derrière la seconde. Vasek Pospisil a mieux résisté dans le second set en remportant plus aisémement ses engagements (2 points concédés sur 15 derrière sa première balle) mais n'a jamais été en mesure d'inquiéter le septième joueur mondial. C'est finalement Vasek Pospisil qui va plier au plus mauvais moment: à 5/4 en faveur de Milos Raonic, il concéde une unique balle de match que Raonic va s'empresser de  concrétiser grâce à un passing de revers fulgurant.

Milos Raonic gravit une nouvelle marche:

Ce succès net et sans bavure permet à Raonic de remporter son sixième titre sur le grand circuit, depuis Chennai en 2011, et le premier ATP 500 après des défaites en finale à Memphis en 2011 et 2012 face à Andy Roddick et à Jurgen Melzer ainsi qu'à Tokyo en 2012 et 2013 contre  Key Nishikori puis Juan-Martin Del Potro. Ces 500 points vont permettre au géant canadien de récupérer la 6ème place aux dépens de David Ferrer, tandis que le finaliste malheureux devrait réintégrer le top 30 ( il  été  25ème le 27 janvier 2014). Les deux compatriotes devront également défendre de gros points à Toronto, la semaine prochaine, où Raonic avait atteint la finale, battu par Rafael Nadal, en battant son compatriote en 3 manches en demi-finale. Pour cela, Vasek Pospisil défiera à nouveau Richard Gasquet au premier tour du simple (et du double puisque Gasquet et Tsonga joueront Sock et Pospisil) et Raonic démarrera au second tour contre Jack Sock ou Jurgen Melzer.

 La paire Rojer/Tecau sacrée 

Le Néerlandais Jean-Julien Rojer et le Roumain Horia Tecau ont remportés leur 5ème trophée cette saison après Zagreb, Casablanca, Bucharest et s-Hertogenbosch. Ils ont battu l'Australien Samuel Groth et l'Indien Leander Paes (7/5 6/4) et se rapproche d'une place aux Masters de Londres.

via tennis world USA.com