Pourquoi la France peut atteindre la finale de la Coupe Davis

Du vendredi 12 septembre au Dimanche 14 septembre se déroulera sur le court central de Roland Garros la demi-finale de Coupe Davis opposant la France et la République Tchèque.

Pourquoi la France peut atteindre la finale de la Coupe Davis
Les Français devront être unis pour atteindre la finale

Il y a à peine un mois et demi, très peu de monde aurait donné un infime espoir de voir la France titiller l'équipe de Jaroslav Navratil même à domicile. Mais les choses ont changé et la France devient un sérieux prétendant pour stopper la série de victoire de la République Tchèque en Coupe Davis.

« L'équipe de France fait peur, il faut l'avouer » dit Navratil, et elle a de quoi. Nos quatre mousquetaires ( Tsonga, Monfils, Gasquet, Benneteau + Simon ) sont tous membres du Top 30 mondial.

De l'autre côté du filet, les quatre Tchèques sont tout de même tous dans le Top 100 (Berdych 6ème, Rosol 27ème, Stepanek 38ème et Vesely 77ème). Tomas Berdych, le seul top 10 des joueurs cités précédemment paraît presque abordable à l'heure actuelle par rapport à son niveau global cette saison, mais il reste sur un quart de finale perdu face à Cilic à l'US Open. Ces autres compatriotes sont beaucoup moins apeurants, Rosol n'a pas profité de son statut de tête de série à l'US Open en étant sorti au premier tour, tout comme Radek Stepanek qui, sur le circuit est un adversaire vieillissant au contraire de la Coupe Davis où il est toujours redoutable. Le dernier d'entre eux, Jiri Vesely, du haut de son mètre 98 et de ses 21 ans, ne jouera sans doute pas.

Au niveau de la forme des joueurs, les Français sont nettement un cran au dessus, Tsonga a remporté le Masters 1000 de Toronto début Août, Benneteau reste sur une demi-finale à Cincinnati, Simon a battu Ferrer à l'US Open et Monfils sort d'un quart de finale dans ce dernier Grand Chelem de la saison. A Flushing Meadows, hormis Benneteau, les quatre Français appelés ont au minimum atteint le 3ème tour.

Mais revenons sur la Coupe Davis, les deux nations s'affronteront pour la quinzième fois ( troisième depuis depuis la dissolution de la Tchécoslovaquie ) pour un score de 7-7. La dernière confrontation remonte à 2009 à Ostrava, en indoor, pour une défaite Française 3-2. Gasquet, Simon et Tsonga étaient déjà présent.

Le match se jouera donc Porte d'Auteuil sur terre battue, le choix était claire, désavantager la République Tchèque. Mais à la vue des prestations de nos Français à Roland Garros cette année, le choix pouvait se contester. Des cinq joueurs appelés, Gaël Monfils est le seul à avoir dépassé le 3ème tour. Mais c'était en Mai dernier, et les Français auront à cœur de remporter ce match à domicile afin de s'offrir une finale aussi à domicile ( si la Suisse domine l'Italie ). Tandis qu'à l'inverse, Berdych déjà double vainqueur de la compétition aura peut-être d'autres priorités en cette fin de saison.

Les matchs probables :

Tomas Berdych a de fortes chances de disputer les trois matchs qu'il pourrait jouer, la seule inconnue concernant les joueurs Tchèques sera de décider qui de Stepanek ou Rosol jouera le second simple. Stepanek est un monstre en Coupe Davis mais Rosol est en meilleure forme et est mieux classé que lui au classement, de plus Stepanek jouera sans surprise le double avec Berdych. Navratil devra faire des choix.

Arnaud Clément de son côté n'aura pas trop de questions à se poser concernant les simples, Simon est remplacent et Gasquet est le moins en jambes des cinq. Les deux joueurs de simple du vendredi seront Tsonga et Monfils, en plus d'être les mieux classés, ce sont aussi les deux joueurs les plus performants sur terre battue. Gaël Monfils est invaincu en Coupe Davis. Pour le double du samedi, la question de partenaire de Benneteau se pose, Arnaud Clément pourrait décider de faire souffler Tsonga pour aligner Gasquet en double. Pour l'instant rien est acté et le choix de Clément sur le double se fera après les matchs en simple du samedi.