Coupe Davis : Les Bleus impressionnent

A l'issue des deux premiers simples disputés, la France mène 2-0 face à la République Tchèque grâce à des victoires nettes de Richard Gasquet sur Tomas Berdych et de Jo-Wilfried Tsonga sur Lukas Rosol. Le double pourrait apporter le point décisif.

Coupe Davis : Les Bleus impressionnent
Coupe Davis : Les Bleus impressionnent

Gasquet dans son jardin

Préféré à Gaël Monfils en manque de rythme sur terre-battue, Richard Gasquet a donné raison à son capitaine Arnaud Clément. Face à un Tomas Berdych sans grand repères sur la surface ocre après la tournée américaine sur dur, il a su utiliser l'ensemble de la palette de son jeu. Changements de rythmes et de hauteurs à gogo ont donné le tournis au grand tchèque qui n'a pas réussi à prendre la mesure d'un court Philippe Chatrier où il n'a toujours pas remporté le moindre match en désormais quatre rencontres disputées. 

Peu en jambes en début de rencontre, il se fait breaker rapidement et ne parvient pas à rattraper son retard. En manque de sensations avec sa raquette (ou avec le jeu de son adversaire), il va changer à trois reprises de tensions de raquette sans grand succès. Il concède alors la première manche 6-3. Inspiré en début de second set avec notamment des amortis bien glissés, il surfe sur sa bonne dynamique pour mener 3-0 double break. C'est à ce seul moment de la partie où Berdych semble se rebeller puisqu'il prend à une reprise le service du tricolore pour revenir à 3-2. Plus proche de sa ligne, Gasquet reprend les commandes du jeu et profite des nombreuses erreurs du 6è mondial pour empocher le second set 6-2. Le troisième set est similaire avec un break rapide du Biterrois et malgré une manche un peu plus serrée, il ne se trouve jamais en situation complexe. Il remporte cette dernière manche 6-3 et, à genoux sur la terre-battue et les poings serrés, il peut enfin savourer sa première victoire sur un top 10 dans cette compétition. Grâce à un match totalement maîtrisé, Gasquet lance la France sur de bons rails et se relance aussi pour disputer le double du samedi.

La réaction de Richard : "Berdych a fait des erreurs quand j'en avais besoin. Au début, il m'a mis dans le match. C'est une grande, grande victoire pour moi. Je ressens de la fierté et de la joie. Les copains m'ont envoyé sur le court, il fallait que je prenne mes responsabilités, que j'aille gagner mon match, et j'ai gagné comme un homme."

Tsonga en patron

Toujours aussi efficace lors de la Coupe Davis, Jo-Wilfried Tsonga se voyait confronter à un adversaire aussi talentueux qu'imprévisible en la personne de Lukas Rosol. Désormais 27è mondial, le Tchèque pouvait se transformer en facteur X au cours de ce week-end. Seulement Tsonga n'a jamais laissé le Tchèque s'installer dans cette partie. Seuls les cinq premiers jeux étaient réellement disputés avec trois balles de break en la faveur de Rosol qu'il laissait échapper. Quatre jeux plus tard et Tsonga remporte le set 6-2. Scénario similaire dans le second set où le Tchèque craque dans le cinquième jeu du set et accumule les fautes directes. Plus saignant Jo ne laisse pas Rosol diriger l'échange avec son coup-droit et lui fait jouer le coup de trop. Le second set tourne à son avantage 6-2. Dans la troisième manche Tsonga veut marquer le coup rapidement et réalise le break dès le troisième jeu. Le break en poche, il ne sera jamais inquiété et l'emporte 6-3 en à peine plus d'1h30.

Avec un avantage de 2-0, le double de demain pourrait s'avérer déjà décisif. Face à une équipe tchèque redoutable composée de Radek Stepanek et Tomas Berdych, Arnaud Clément pourrait être tenter de lancer ses deux joueurs de simple avec Gasquet et Tsonga qui n'ont pas puisé dans leur réserve pour s'imposer. Le capitaine français a ainsi souligné à l'issue de la rencontre de Tsonga que cette composition pourrait être "probable". La finale se rapproche pour les tricolores.