ATP Moscou: Cilic souffre, Bautista-Agut solide

Les demis-finales du tournoi ATP 250 Moscou opposait d'un côté le Croate Marin Cilic (N°8) au Kazakh Kukushkin (N°74) et de l'autre l'Espagnol Roberto Bautista-Agut (N°16) au Letton Ernests Gulbis (N°13).

ATP Moscou: Cilic souffre, Bautista-Agut solide
Marin Cilic va découvrir le Masters à partir du 9 novembre. via dailymail.co.uk

 Cette saison 2014 restera comme celle de l'avénement au plus haut-niveau de l'Espagnol Roberto Bautista-Agut. Victorieux à S-Hertogenbosch et à Stuttgart de ses 2 premiers trophées il a également atteint le quatrième tour à Melbourne et Flushing-Meadows ainsi que le troième tour à Roland-Garros et à Wimbledon. De son côté le Letton Ernests Gulbis réalise également la meilleure saison de sa carrière avec deux trophées glanés à Marseille et Nice auxquels s'ajoute une demi-finale à Roland-Garros avec à la clé un succés sur Roger Federer. Sur le papier le Letton partait favori avec trois succés en autant de confrontations face à l'Espagnol dont deux cette saison à Marseille et Indian Wells.

Pourtant c'est l'Espagnol qui a pris le match par le bon bout: plus solide en fond de court le moins bien classé des deux joueurs parvient à pousser son adversaire à la faute. Malgré un pourcentage de premières balles de 65% (73% de réussite) et 4 aces le Letton sera réguliérement inquiété sur son engagement. Tandis que le N°16 à l'ATP se procure quatres balles de break, le protégé de Gunther Breisnik n'inquiète aucunement son adversaire- qui atteint 89% de points gagnés derrière sa première et 71% derrière sa seconde- et finit par céder sur une des quatres balles de break. L'Espagnol méne un set à rien 6/4. Dans le deuxième acte les deux joueurs subissent une baisse de régime au service avec 45% de premières pour "Bati" et 52% pour le fantasque Gulbis. Et pourtant c'est bien l'Espagnol qui va à nouveau se montrer le plus solide avec une balle de break sauvée et une convertie sur quatre obtenues, il l'emporte donc pour la première face à Ernests Gulbis 6/4 6/4 et disputera sa troisième finale cette saison.

telemundo33.com

Dans le bas du tableau le récent vainqueur de l'US Open le Croate Cilic défiait le finaliste malheureux de la saison dernière le Kazakh Mikhail Kukushkin. Les deux hommes s'affrontaient seulement pour la  deuxième fois et c'est le Kazakh qui l'avait emporté en trois manches au premier tour du tournoi de St-Petersbourg 2008. 

C'est le Croate, largement favori de cette rencontre qui se montre le plus offensif avec comme à son habitude un service trés performant (5 aces, 65% de premières balles et 78% de réussite). En revanche c'est sur le plan du réalisme que le bât blesse pour l'élève de Goran Ivanisevic: 8 balles de break obtenues mais aucune converties, en revanche le Kazakh breake au meilleur des moments pour empocher ce premier set 6/4. Visiblement vexé Cilic passe la vitesse supérieure et même si il céde à nouveau son engament, il convertit ses deux occasions pour s'imposer 6/3 malgré seulement 47% de premiers services. Le troisième set est une démonstration du Croate avec presque 70% de points remportés derrière sa mise en jeu et deux balles de break coverties sur trois, il l'emporte finalement 4/6 6/3 6/2 en 2h12 minutes et profite de cette victoire pour valider officielement sa place pour le rendez-vous des mâitres à partir du 9 novembre à Londres. Il devient ainsi le premier Croate à se qualifier pour les Masters depuis Ivan Kjubicic en 2006.