Djokovic, sans forcer

Novak Djokovic s'est qualifié cet après-midi pour les demi-finales du Masters de Londres en disposant tranquillement de Tomas Berdych (6-2, 6-2). Au delà de cette victoire, le serbe s'assure surtout de terminer la saison à la première place du classement Atp ; comme en 2011 et 2012.

Djokovic, sans forcer
Novak Djokovic fête sa victoire sur Tomas Berdych. Crédit photo : AFP.

Impressionnant il y'a un peu plus d'un mois en finale du tournoi de Pékin face au même adversaire, Novak Djokovic s'est à nouveau imposé sans trembler. Largement au-dessus d'un Tomas Berdych peu en jambe, le serbe prend les devants dès le début de la partie et mène déjà 4-0 après 13 minutes.

Un peu moins concentré en deuxième partie de manche, il laisse filer deux jeux mais l'emporte tout de même facilement 6-2. Le scénario est exactement identique dans le deuxième set : 4-0 et finalement 6-2 pour un Nolé presque comme à l'entraînement. Dès la fin du match, Novak Djokovic, désormais officiellement intouchable en tête du classement Atp, se voit remettre le trophée du numéro un mondial pour la troisième fois de sa carrière.

Un titre qui en appelle un autre ?

Ravi, bien sûr, le serbe ne perd pourtant pas le nord et précise dans son discours « je ne vais pas trop faire la fête, il faut rester concentré encore deux jours pour remporter ce tournoi ». Tout simplement plus fort que ses adversaires depuis le début de ce Masters, le serbe fait office de grand favori aux côtés de Roger Federer, lui aussi très facile.

Cette victoire, nette, tranquille et même assez impressionnante de maîtrise n'a pas grand chose à envier à la démonstration du suisse hier contre Andy Murray. Excellent en cette fin de saison, Novak Djokovic a encore deux marches à franchir pour remporter dimanche un ultime titre en 2014, le quatrième à Londres. En demi-finale il devra se débarrasser de Kei Nishikori. Le jeune japonais connaît d'ailleurs depuis quelques mois sa toute meilleure forme.